A la Une

Le pape François soutient l’Irak dans son appel à respecter sa souveraineté

Image d’archives

© REUTERS / Domenico Stinellis

Le pape François et le président irakien, Barham Salih, ont convenu que la souveraineté du pays arabe doit être respectée, après qu’une série d’attaques par les États-Unis d’Amérique et l’Iran ont été menées sur leur territoire depuis l’assassinat du général iranien Soleimani.

Le souverain pontife a tenu une réunion d’environ 30 minutes avec le président irakien, Barham Salih, au Saint-Siège, où ils ont discuté de la tension que le pays arabe connaît en raison de l’échange de menaces et d’attaques entre les États-Unis d’Amérique et l’Iran sur son territoire.

Lors de la réunion, le pape François a soutenu et souligné l’importance du processus de reconstruction en Irak en encourageant la voie du dialogue, en plus de la recherche de solutions en faveur des citoyens et du respect de la souveraineté nationale, selon Vatican News.

Le conflit en Irak s’est aggravé le 3 janvier lorsque les forces des Etats-Unis d’Amérique ont lancé une frappe aérienne qui a tué le général Soleimani, commandant de la Force Qods, et six autres personnes qui l’accompagnaient.

L’opération des Etats-Unis d’Amérique qui a été menée sur ordre du président Donald Trump était une représaille contre l’Iran après que des troupes d’autodéfense chiites ont assiégé l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Bagdad avec le soutien de Téhéran.

Depuis lors, le croisement des menaces entre l’Iran et les États-Unis d’Amérique a fait de l’Irak un scénario presque guerrier où les vengeances des deux pays ont eu lieu, brisant la souveraineté de l’Irak. [L’Irak devrait donc faire attention que sur son territoire national des assassinats contre les responsables militaires ou civils d’autres pays ne s’effectuent pas, car le droit de poursuite existe au niveau international. Le pays doit donc faire un choix clair, sans ambiguïté, pour écarter tout risque de conflit sur son sol.MIRASTNEWS].

Peu de temps après les attentats en Irak, le souverain pontife a exhorté les États-Unis d’Amérique et l’Iran à éviter l’escalade et à rechercher « le dialogue et la maîtrise de soi » pour éviter un conflit plus large au Moyen-Orient.

Traduction et commentaire : JDDM – MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :