A la Une

Le Kremlin révèle des détails sur le bien-être de Poutine après sa visite à l’hôpital du coronavirus de Moscou

Image d’archives

Putin in Kommunarka

© Sputnik / Aleksey Druzhinin

MOSCOU – Le président russe Vladimir Poutine se sent bien après avoir visité l’hôpital des maladies infectieuses qui traite les patients atteints de coronavirus à Kommunarka, a déclaré mercredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

« Frapper au bois, tout va bien », a déclaré Peskov aux journalistes, interrogé sur la santé de Poutine.

Poutine a visité l’hôpital mardi, où il a communiqué avec le médecin-chef, le personnel et les patients. Le président russe a enfilé une combinaison de matières dangereuses jaune et un respirateur lors de sa visite au centre médical.

L’hôpital est situé dans le sud-ouest de Moscou, dans un quartier appelé Kommunarka, et traite actuellement les patients COVID-19 et ceux qui sont soupçonnés d’avoir contracté le virus.

La Russie a actuellement enregistré 658 cas de coronavirus, dont 163 ont été enregistrés au cours des 24 dernières heures. Il n’y a eu aucun décès dû à la maladie dans le pays, 29 personnes se sont remises de la maladie.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Le prince Charles est testé positif pour le nouveau coronavirus

Britain’s Prince Charles

© AP Photo /

Plus tôt cette semaine, le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré que le Royaume-Uni était « en lock-out » dans le cadre de la bataille contre COVID-19.

Le prince Charles a été testé positif à la nouvelle infection à coronavirus, a confirmé Clarence House.

Le prince de Galles, 71 ans, présente des symptômes bénins mais « reste en bonne santé », a ajouté un porte-parole.

Il a également déclaré que la duchesse de Cornouailles avait également été testée mais n’avait pas le virus.

Le Guardian dit que, conformément aux recommandations du gouvernement et des médecins, le prince et la duchesse sont désormais isolés chez eux en Écosse. Selon le journal, les tests ont été effectués par le NHS dans l’Aberdeenshire.

La dernière fois que le prince Charles a vu la reine Elizabeth était le 12 mars, a déclaré Reuters, citant une source royale.

Selon Buckingham Palace, la reine reste en bonne santé.

Mardi, le Premier ministre britannique Boris Johnson s’est adressé à la nation pour déclarer que le pays était « verrouillé » dans le cadre d’un ensemble de mesures pour lutter contre l’infection mortelle à coronavirus. Selon l’OMS, le nombre de cas confirmés de COVID-19 au Royaume-Uni s’élève désormais à 6 654.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Un porte-avion américain en Asie frappé de plein fouet par le coronavirus

Un porte-avions (image d'illustration)

© CC0 / skeeze

Le nouveau coronavirus a été diagnostiqué chez trois militaires de la Marine américaine à bord du porte-avions Theodore Roosevelt, situé dans la mer des Philippines, a annoncé le secrétaire par intérim de la Marine des États-Unis, Thomas Modly.

Trois militaires qui se trouvaient à bord du porte-avions américain Theodore Roosevelt ont été testés positifs au coronavirus, a annoncé mardi 24 mars lors d’un briefing au Pentagone le secrétaire par intérim à la Marine des États-Unis, Thomas Modly.

«Trois cas de Covid-19 ont été identifiés parmi le personnel à bord du porte-avions Theodore Roosevelt. Ce sont les premiers cas de Covid-19 sur un navire en service. Ces personnes ont été mises en quarantaine et doivent être extraites par avion du navire. D’ailleurs, ils pourraient quitter le navire dès aujourd’hui», a-t-il déclaré lors d’une conférence en ligne.

De son côté, le chef d’État-major de la Marine des États-Unis, Michael Gilday, a déclaré que le porte-avions était entré dans le port il y a 15 jours.

«Cependant, il est difficile d’associer les cas d’infection spécifiquement à cette visite au port. Nous avons des avions qui volent d’un navire à l’autre. Nous ne voulons donc pas affirmer que cela s’est passé exactement lors de cette escale au port», a expliqué M.Gilday.

Selon lui, le commandement du navire se concentre maintenant sur l’isolement de ceux avec qui les malades étaient en contact et n’a pas encore l’intention de mettre fin au service du porte-avions.

Le site The Hill a indiqué qu’au total 5.000 militaires servaient sur le Theodore Roosevelt. Pour l’instant, le porte-avions se trouve dans la mer des Philippines.

L’un des pays les plus touchés par le Covid-19

Détecté en décembre dernier en Chine, le coronavirus a déjà touché plus de 422.000 personnes et en a tué plus de 18.000.

Avec 804 morts et plus de 55.000 cas de contamination, les États-Unis sont devenus l’un des pays les plus touchés par la pandémie.

Source: Sputnik News – France

Le bilan réel des victimes du Covid-19 en France «est bien plus lourd» qu’officiellement, assure Le Point

Un personnel soignant (image d'illustration)

© AFP 2020 JEAN-FRANCOIS MONIER

Alors que le ministère de la Santé annonce un bilan de 1.100 décès en milieu hospitalier en France, Le Point estime que le nombre de morts est bien plus lourd. Selon le magazine, celui-ci ne prend pas en compte les personnes mortes en Ehpad ou chez elles.

Les victimes du nouveau coronavirus décédées à leur domicile, dans les 7.000 Ehpad et les maisons de retraite, qui abritent 800.000 personnes âgées, ne sont pas comptabilisées dans le rapport de la mortalité liée à l’épidémie, assure Le Point.

Selon le média, bien que Jérôme Salomon ait souligné mardi 24 mars que «les décès à l’hôpital ne représentent qu’une faible part de la mortalité», son taux s’avère en réalité «bien plus lourd».

Par exemple, le bilan officiel ne prend pas en compte les 21 patients morts à la résidence d’accueil et de soins Le Couarôge à Cornimont (Vosges), les 12 à l’Ehpad de Thise (Doubs), les 7 décès dans celui à Sillingy (Haute-Savoie) et les 13 à la fondation Rothschild à Paris.

«Nous avons entre vingt et trente établissements qui sont dans des situations critiques», explique au Point Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa (Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées), qui constitue avec ses 1.900 établissements 25% du parc.

«Ils se trouvent dans le Grand Est, autour de Mulhouse, Colmar et Strasbourg, mais aussi dans d’autres foyers de l’épidémie, l’Oise, la Bourgogne, l’Hérault. Au début, on s’est dit, c’est comme la canicule. Mais là il faut tenir de six à huit semaines. Dans le Grand Est, on ne peut plus muter les patients vers les hôpitaux. Pour le 15, nous ne sommes pas prioritaires».

Des places supplémentaires envisagées

Face à l’épidémie de coronavirus, certains hôpitaux restent bondés, dont ceux de Mulhouse et Colmar. Pour accueillir les nouvelles victimes du Covid-19, les autorités vont recourir à un TGV médicalisé armé par des équipes médicales venues des CHU d’Angers et de Nantes dans une opération coordonnée par le Samu de Paris.

En outre, des patients seront évacués vers des régions moins touchées comme l’ont été les six derniers, transférés par les ambulances volantes Airbus A330 Phénix vers le CHU de Brest et le centre hospitalier de Quimper. L’hôpital militaire installé sur le parking de l’hôpital Émile-Muller à Mulhouse a également accueilli les premiers patients.

Le nombre de morts en France

La France recensait dans la soirée du mardi 24 mars 1.100 morts des suites du coronavirus et 22.300 cas de contaminations confirmés.

Toutes les régions du pays sont touchées. Les plus affectées sont «l’Île-de-France, le Grand-Est, Auvergne Rhône-Alpes, PACA, les Hauts-de-France, la Bourgogne France-Comté, l’Occitanie et la Nouvelle Aquitaine», selon le directeur général de la Santé.

Source: Sputnik News – France

Face à la pénurie de matériel, des médecins italiens utilisent des masques de plongée Decathlon – vidéo

Une infirmière en Italie

© AFP 2020 Paolo Miranda

Pour faire face à la pénurie d’équipements dans les hôpitaux, une société italienne spécialisée dans l’innovation œuvre à transformer des masques de plongée de marque Decathlon en respirateurs.

À cause de la pénurie de masques FFP2, des soignants en Italie qui prennent en charge les malades atteints du coronavirus ont recours au masque de plongée Easybreath de Decathlon, raconte le Corriere della Sera.

Cet équipement qui englobe tout le visage avec un tuba pour respirer doit pourtant être transformé. Selon le quotidien, la partie tuba doit être remplacée par une valve spécifique imprimée en 3D permettant une protection et une régulation de l’air.

Comme l’explique l’entreprise Isinnova dans le Corriere della Sera, l’idée est venue du docteur Renato Favero, de l’hôpital de Gardone Vol Trompia.

Le Docteur Favero «avait entendu parler de notre entreprise par un confrère d’une installation pour laquelle nous créons des valves d’urgence pour respirateurs avec une impression 3D. Nous avons analysé sa proposition et conclu que le masque de Decathlon Easybreath était celui qui correspondait le mieux à sa demande».

Un équipement testé en France

Comme le relate Le Parisien, l’équipemnent est actuellement testé dans des centres de recherche en France pour voir s’il peut faire l’affaire et répondre aux exigences sanitaires.

«Nous avons fourni nos plans 3D à la fois en France et en Italie aux centres de recherche qui font les tests pour voir si le produit peut (ou non) être adapté», souligne Decathlon.

Le distributeur d’articles de sport ne recommande pas au grand public de tenter de le modifier soi-même.

Source: Sputnik News – France

La Russie se déclare prête à aider les États-Unis dans leur combat contre le coronavirus

Anatoli Antonov

© Sputnik . Maxim Blinov

L’ambassadeur de Russie aux États-Unis a déclaré que Moscou était prêt à venir en aide à Washington dans son combat contre la propagation du coronavirus, si besoin est.

La Russie est prête à aider les États-Unis dans leur lutte contre la pandémie du coronavirus en cas de besoin, a déclaré l’ambassadeur russe à Washington Anatoli Antonov dans une publication sur le compte Facebook de l’ambassade.

«L’Américain lambda doit savoir que la Russie, si besoin, sera prête à aider les États-Unis, comme elle l’a proposé à plusieurs reprises pour aider à éteindre les incendies en Californie», a-t-il souligné.

En outre, M.Antonov a qualifié la pandémie du Covid-19 de menace mondiale et de défi pour toute l’humanité qui doit être combattu ensemble. Il a également appelé à «rejeter la logique dépassée de la division des pays en blocs politiques» face aux problèmes actuels.

L’aide de Moscou à Rome

La Russie a envoyé des médecins militaires et du matériel par avions en Italie pour aider le pays dans sa lutte contre le coronavirus. La mission comprend des équipes médicales russes, une centaine de virologues et d’épidémiologistes, ainsi que des équipements de diagnostic et de désinfection.

Le ministère russe de la Défense a envoyé ces avions en Italie sur décision de Vladimir Poutine qui avait promis au Premier ministre italien, Giuseppe Conte, d’aider Rome lors de leur entretien téléphonique du 21 mars.

Situation aux États-Unis

Détecté en décembre dernier en Chine, le coronavirus a déjà touché plus de 426.000 personnes et en a tués plus de 19.000, selon le dernier bilan.

Les États-Unis sont devenus l’un des pays les plus touchés par la pandémie avec 804 décès et plus de 55.000 cas de contagion.

Source: Sputnik News – France

VIDÉO: Poutine reporte le référendum sur les amendements à la Constitution russe en raison de la propagation du coronavirus

La consultation était prévue pour le 22 avril.

Alexei Druzhinin / Sputnik

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé le 25 mars sa décision de reporter la date du référendum sur les amendements à la Constitution russe, comme l’une des mesures pour arrêter la propagation du coronavirus à travers le pays.

En outre, le président russe a décidé que la semaine prochaine ne serait pas de travail dans tout le pays, bien que le paiement des salaires soit garanti. Cependant, toutes les structures de survie, y compris les transports, le gouvernement et les établissements médicaux, continueront de fonctionner malgré cette mesure.

« Ces vacances sont prévues pour ralentir la propagation de la maladie », a expliqué le président.

« J’en appelle à tous les citoyens du pays […] s’il vous plaît, ne pensez pas: « Cela ne m’affectera pas ». Cela peut nous affecter tous », a-t-il réitéré.

Mesures économiques

En outre, le président a annoncé une liste de mesures économiques pour atténuer l’impact sur l’économie nationale et la vie des citoyens:

  • augmenter le paiement aux chômeurs de 8 000 à 12 000 roubles (d’environ 100 $ à 150 $)
  • soutenir les familles avec enfants avec des paiements de 5 000 roubles (environ 65 $) pour les 3 prochains mois pour chaque enfant de moins de 3 ans, entre autres mesures

Coronavirus en Russie

Au cours des dernières 24 heures, 163 nouveaux cas d’infection à coronavirus ont été enregistrés en Russie. De cette façon, le nombre total d’infections est passé à 658.

Des cas positifs ont été détectés dans 55 régions du pays. Dans le même temps, le nombre de patients qui se sont rétablis est passé à 29, tandis que 112 000 personnes sont toujours isolées, sous observation médicale.

Des amendes d’un million et des peines de prison

Les députés de la Douma d’État russe ont présenté mercredi un projet de loi pour durcir la peine des personnes qui violent la quarantaine en raison du coronavirus, en vertu de l’article 236 du Code pénal russe sur la violation des réglementations sanitaires et épidémiologiques.

Il est étudié:

  • augmenter l’amende maximale de 80 000 roubles à un million (d’environ 1 000 $ à près de 13 000 $) pour les violations de la règle qui causent par négligence une maladie de masse ou un empoisonnement de personnes
  • imposer des peines de prison allant jusqu’à 3 ans pour la même infraction

L’individu dont les actes de négligence causent la mort d’une personne, ou en cas d’action délibérée entraînant une menace de maladie de masse ou d’empoisonnement de personnes, se verrait infliger une amende pouvant aller jusqu’à 2 millions de roubles (près de 26 000 $) ou en prison jusqu’à 5 ans.

Pendant ce temps, les personnes dont les actions causent par négligence la mort de 2 personnes ou plus pourraient être emprisonnées jusqu’à 7 ans.

Le projet de loi a déjà reçu le soutien du gouvernement et de la Cour suprême du pays.

Mesures de confinement

Le 24 mars, le gouvernement russe a ordonné aux autorités des 85 régions russes de suspendre les activités des discothèques, des cinémas, des salles de jeux pour enfants, des centres de divertissement pour enfants et d’autres installations de divertissement et de loisirs pour contenir la propagation du coronavirus. sur le territoire russe.

Ce décret exhorte également les autorités à prendre diverses mesures, notamment:

  • Préparer des centres médicaux et de réadaptation pour isoler et traiter les personnes infectées par le coronavirus.
  • Distribuer des masques de protection; d’abord le personnel médical et les personnes en contact avec les malades.
  • Étudier la possibilité d’utiliser des produits contenant de l’alcool, y compris des cosmétiques, pour les utiliser comme désinfectants.

Ce 21 mars, le Premier ministre a signé un décret pour allouer 10 milliards de roubles (près de 124 millions de dollars) du fonds de réserve du gouvernement pour faire face à la pandémie et organiser « la production et l’achat d’équipements et de produits de diagnostic , détection, prévention et traitement des maladies épidémiques, équipements de protection individuelle, médicaments et dispositifs médicaux. »

Auparavant, le gouvernement russe a restreint l’entrée des ressortissants étrangers et des apatrides sur le territoire du pays du 18 mars au 1er mai et les autorités des 85 régions de Russie ont introduit un régime d’alerte maximal en raison de la menace de propagation du coronavirus.

Pour sa part, l’Agence fédérale du transport aérien russe a annoncé qu’à partir de minuit le 23 mars, elle limiterait temporairement les vols de passagers de la Russie vers d’autres pays. En outre, les autorités russes ont fermé les frontières avec plusieurs pays pour empêcher la propagation de Covid-19.

Plus d’informations bientôt.

Source: RT

Poutine: la Russie pourrait vaincre le coronavirus en moins de 3 mois

Urgent

© Sputnik /

La Russie a adopté une série de mesures globales pour lutter contre l’épidémie de COVID-19 au cours des dernières semaines, instituant des restrictions de voyage, une quarantaine pour les personnes infectées et des efforts pour mettre à disposition un vaccin efficace après les tests.

Le président Vladimir Poutine a exprimé sa confiance que la Russie arrêterait la propagation de l’épidémie de coronavirus, et a déclaré que cela n’était qu’une question de temps et d’efficacité d’un travail conjoint entre l’État, la société et les entreprises.

« Lorsque la situation changera, elle changera certainement pour le mieux – c’est certain à 100%. La question, bien sûr, concerne la durée et l’efficacité de notre travail commun, et toutes les personnes qui utilisent votre contenu gratuit ou vos produits resteront aujourd’hui vos clients », a déclaré le président lors d’une réunion avec des entrepreneurs jeudi.

Exprimant sa confiance dans la réponse russe COVID-19, Poutine a déclaré qu’il pensait que la Russie pourrait combattre le virus en moins de trois mois.

« Notre collègue s’attend à ce que nous nous attaquions au coronavirus dans deux ou trois mois. C’est déjà un bon pronostic, car dans certains pays, on dit que la guerre contre le virus (ils appellent cela une « guerre ») sera très long. Mais lorsque nous sortirons de cette situation, et nous le ferons, j’espère que cela se produira, peut-être même plus tôt que vous ne l’avez dit », a déclaré Poutine, répondant au commentaire d’un entrepreneur informatique sur un éventuel soutien de l’État. pour les entreprises du marché de la connaissance numérique.

Au cours de leur réunion, les représentants des entreprises ont proposé une simplification simplifiée de la procédure de certification des articles tels que les équipements désinfectants, en baisse par rapport au processus actuel de 3 à 6 mois en place aujourd’hui. Poutine a déclaré qu’il se félicitait de cette idée, affirmant que l’État ferait sa part pour mettre en œuvre cela, mais a ajouté qu’une mesure de contrôle devait rester en place pour garantir la sécurité des consommateurs.

Poutine a également discuté avec les entrepreneurs des mesures économiques qu’il a annoncées mercredi dans son discours à la nation, notamment des mesures de soutien financier aux entreprises et aux familles, un congé fiscal de six mois pour les petites entreprises et des mesures de la Banque centrale pour prévenir les licenciements et les faillites.

DÉTAILS À SUIVRE

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Pas de mise en quarantaine ferme en Russie jusqu’à présent – OMS

Urgent

© Sputnik /

Il y a actuellement moins de 900 cas de coronavirus officiellement confirmés en Russie, mais le gouvernement du pays a récemment introduit un certain nombre de mesures d’auto-isolement pour empêcher la propagation rapide de la maladie.

Il n’y a pas besoin de quarantaine stricte en Russie, a déclaré jeudi la représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Russie, Melita Vujnovic. Vujnovic a déclaré que les efforts de la Russie pour lutter contre le coronavirus étaient conformes aux recommandations de l’organisation et que Moscou avait « une longueur d’avance » dans sa lutte contre le COVID-19.

« Les mesures que la Russie met en œuvre depuis le tout premier jour où l’OMS a reçu une notification de la Chine selon laquelle il existe un nouveau virus, sont merveilleuses, car il ne s’agit pas d’une seule mesure, mais d’un ensemble complet de mesures, qui est en cours d’élargissement », A déclaré Vujnovic lors d’une conférence de presse.

« La Russie a pratiquement dépassé l’infection grâce à sa préparation, y compris à la fois à la surveillance épidémique et à l’auto-isolement », a ajouté le responsable.

Le représentant de l’OMS a également déclaré que si la Russie et Moscou maintiennent l’autodiscipline, une quarantaine stricte ne sera pas nécessaire car il existe des exemples de pays qui ont réussi à contenir le virus même sans appliquer de mesures sévères, comme le Japon.

Plus tôt, Vujnovic a salué les efforts de Moscou pour contenir la propagation du virus.

Avant cela, le gouvernement russe a rejeté les « discussions théoriques » sur l’introduction de « l’état d’urgence » en Russie au milieu de la pandémie de coronavirus, les qualifiant de « peu appropriées ».

« Nous n’avons pas d’épidémie de facto, et la situation dans notre pays est, de facto, bien meilleure que dans de nombreux autres pays. De toute évidence, grâce aux mesures que le gouvernement a commencé à appliquer en temps opportun, au préalable », a déclaré le secrétaire de presse de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov. a déclaré aux journalistes.

Le porte-parole du Kremlin a encore noté que la Russie se préparait à différents scénarios de propagation du virus.

Mercredi, le président russe Vladimir Poutine

PLUS DE DÉTAILS À SUIVRE

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :