A la Une

Les Etats-Unis d’Amérique dépassent la Chine en tant que pays avec le plus de cas de COVID-19 enregistrés + Mise à jour – plus de 100 000 cas

Image d’archives

People line up to buy food in a market as the coronavirus disease (COVID-19) outbreak continues in New York, U.S., March 22, 2020.

© REUTERS / EDUARDO MUNOZ

Jeudi, les États-Unis d’Amérique sont devenus le pays avec le plus grand nombre de nouveaux cas confirmés de coronavirus COVID-19, dépassant la Chine, où le virus a initialement éclaté.

Selon la base de données du New York Times, les États-Unis ont dépassé la Chine lorsqu’un total de 81 321 personnes ont été enregistrées comme ayant contracté la maladie. De plus, 1 180 Américains sont décédés des suites d’une maladie respiratoire, qui peut faire que les poumons se remplissent de sang.

Morgan Artyukhina @LavenderNRed

The grim reality of what Trump’s mantra « America First » really means: the US now has more cases than any country, including China at its max. The outbreak isn’t expected to peak in the US for several weeks at least & case increases have been exponential (logarithmic).

Cependant, alors que la répression rapide de la Chine sur les voyages à destination et en provenance de la province du Hubei, où l’épidémie a commencé, a contribué à freiner la propagation du virus et que le pays a enregistré moins de 100 nouveaux cas par jour pendant plusieurs semaines, le rythme de la propagation dans les États-Unis ne font qu’accélérer. Il y a deux semaines, le 12 mars, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis d’Amérique n’avaient enregistré que 1 629 cas aux États-Unis d’Amérique.

Lors d’un briefing jeudi à la Maison Blanche, le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a attribué la hausse des diagnostics à l’augmentation des tests de dépistage du virus.

« Je pense que c’est un hommage à nos tests », a-t-il déclaré aux journalistes espacés dans la salle de briefing pour maintenir une distance sociale. « Nous testons un nombre énorme de personnes et tous les jours », a-t-il dit, suggérant que le nombre de tests publiés par le gouvernement chinois ne pouvait pas faire confiance.

Aaron Rupar

@atrupar

Trump on US passing China for total coronavirus cases: « I think it’s a tribute to our testing. »

À New York, qui est devenue l’épicentre de l’épidémie aux Etats-Unis d’Amérique avec plus de 37 000 cas à elle seule, les hôpitaux sont rapidement surchargés et commencent à refléter la situation observée en Italie ces dernières semaines.

Entre mardi et mercredi soir, 88 personnes sont mortes à New York de COVID-19, et le maire Bill DeBlasio a prédit que la moitié de la population de la ville de 8,1 millions de personnes finirait par contracter la maladie. Le New York Times a cité un médecin du Elmhurst Hospital Center dans le Queens qui a décrit la situation comme «apocalyptique», avec 13 personnes décédées à l’hôpital en un seul virage. La publication a noté que certains sont morts dans la salle d’attente en attendant que des lits et des ventilateurs soient disponibles.

NBC a rapporté mercredi qu’une morgue temporaire a été construite à partir de tentes blanches à l’extérieur de l’hôpital Bellevue sur l’île de Manhattan à New York. DeBlasio a déclaré que l’épidémie devrait culminer dans la ville dans trois semaines.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Le 27 Mars 2020

Les États-Unis d’Amérique dépassent 100 000 CAS de Covid-19 après être devenus l’épicentre mondial du virus – Johns Hopkins University

Un technicien médical d’urgence (EMT) des services d’incendie de la ville de New York portant un équipement de protection répond à un appel pour un patient malade lors de l’épidémie de coronavirus (COVID-19) dans le Queens, New York, États-Unis d’Amérique, le 27 mars 2020. © REUTERS / Stefan Jeremiah

Les États-Unis d’Amérique ont atteint un point de repère de plus de 100 000 infections à coronavirus, creusant l’écart par rapport aux autres pays touchés alors qu’ils consolident leur place de premier point chaud du monde pour la maladie mortelle.

Avec la dernière mise à jour du traqueur Covid-19 de l’Université Johns Hopkins, les États-Unis d’Amérique ont recensé 100 717 cas de virus, dépassant l’Italie, le pays suivant le plus durement touché, par plus de 14 000 patients. Les deux ont maintenant dépassé la Chine, où la flambée est née, alors que les nouvelles infections sur le continent continuent de se stabiliser.

La nouvelle que les États-Unis d’Amérique atteignent le nouveau jalon de la pandémie de coronavirus survient après que le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump ait invoqué le Defense Production Act pour forcer les constructeurs automobiles à fabriquer des ventilateurs vitaux pour les patients de Covid-19 qui ont développé de graves complications de la maladie.

Dans le but de revitaliser l’économie des Etats-Unis d’Amérique, gravement paralysée par les blocages du coronavirus, qui a vu les demandes de chômage atteindre un niveau record de plus de trois millions, Trump a également signé un projet de loi de relance et de relance de 2 200 milliards de dollars – adopté par la Chambre plus tôt vendredi.

Les États-Unis d’Amérique, ainsi que plusieurs autres pays les plus durement touchés, dont la France et l’Italie, se sont tournés vers l’armée pour l’aider à repousser la propagation de Covid-19. Vendredi, Trump a également signé un décret autorisant l’appel à un million de réservistes dans l’armée, l’armée de l’air et la garde côtière.

Vous aimez cette histoire? Partagez-la avec un ami!

Source: RT

Les Etats-Unis sont désormais le pays le plus touché par la pandémie

Source: Reuters Une secouriste charge un patient dans une ambulance à l’extérieur du Brooklyn Hospital Center à New York, le 27 mars 2020

L’épidémie de coronavirus a déjà contaminé plus de 94 000 Américains et tué plus de 1 400 personnes. Et les conséquences sur l’emploi s’annoncent dramatiques. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché par le Covid-19 dans le monde.

Un temps plus épargnés que l’Europe, les Etats-Unis sont frappés de plein fouet par la pandémie de Covid-19. Et le pays est désormais celui où l’on dénombre le plus de cas de nouveau coronavirus dans le monde, dépassant ainsi la Chine et l’Italie.

On dénombre sur le sol américain 94 238 cas, selon l’université Johns Hopkins de Baltimore, alors que la Chine, où la maladie est apparue en décembre, et l’Italie, comptent respectivement plus de 81 000 et 80 000 cas, selon un comptage de l’AFP. Et l’épidémie continue de progresser de façon exponentielle aux Etats-Unis. Dans la seule journée du 26 mars, 18 000 nouveaux cas ont été recensés ainsi que 345 décès. Ce qui porte le bilan à 1 438 morts.

New York dénombre le plus de cas

L’accélération de l’épidémie est particulièrement impressionnante à New York, capitale économique connue pour sa densité : 281 morts ont été recensés dans la ville sur les 1 201 décès causés par le virus dans le pays.

Le numéro d’urgence américain y est saturé : «Nous n’avions pas autant d’appels le 11 septembre 2001», a déclaré à l’AFP Anthony Almojeria, des services médicaux d’urgence.

L’inquiétude concerne aussi la Louisiane. A la Nouvelle-Orléans, le carnaval du Mardi Gras du 25 février, fréquenté par plusieurs centaines de milliers de personnes, a pu être le déclencheur de la contagion, selon les experts.

Donald Trump ne veut pas de confinement généralisé

Face à la crise, les Etats fédérés ont pris chacun de leur côté des mesures de confinement : près d’un tiers des Américains ne doivent plus sortir de chez eux sauf impératif. L’Etat de New York, Washington, le Michigan, le Nouveau-Mexique ou encore la Californie ont mis en place de telles mesures.

Je pense qu’on peut commencer par rouvrir certaines parties du pays

Mais à l’échelle fédérale, les recommandations se veulent non coercitives, et pour quinze jours. «C’est une très mauvaise situation, on n’a jamais rien vu de tel, mais au final il faut retourner au travail et je pense qu’on peut commencer par rouvrir certaines parties du pays», a indiqué jeudi le président américain.

Donald Trump a donc proposé une reprise graduelle de l’activité dans certaines parties du pays moins touchées par le Covid-19. Hamza Khan, stratège démocrate, fondateur de The Pluralism Project, dénonce la gestion de la crise par le locataire de la Maison Blanche.

La pandémie ne cause pas que des pertes humaines : elle a aussi de terribles conséquences sur l’économie.

En raison des mesures de confinement sans précédent, aux Etats-Unis, les demandes d’allocation-chômage ont explosé. 3,3 millions de personnes ont fait une demande d’allocation-chômage au cours de la semaine du 15 au 21 mars. Avec 3,5% de chômage en février, l’Amérique de Trump battait tous les records. Les chiffres de l’emploi attendus début avril risquent fort de faire déchanter outre-Atlantique.

De son côté, la Banque centrale américaine a promis de continuer à prêter de l’argent «agressivement» pour remettre la première économie mondiale d’aplomb, alors que le Sénat a voté un plan de soutien à l’économie américaine de 2 200 milliards de dollars.

5 000 milliards de dollars pour l’économie mondiale

Pour trouver la parade à ce recul de l’activité sans précédent, les dirigeants du G20 se sont réunis jeudi en sommet par visioconférence sous la présidence du roi Salmane d’Arabie saoudite. Ils ont promis d’injecter 5 000 milliards de dollars pour soutenir l’économie planétaire.

Le G20 a déjà indiqué la manière dont seraient utilisés ces 5 000 milliards de dollars : politiques fiscales ciblées, mesures économiques et systèmes de garantie, des mesures qui visent à «contrer les répercussions sociales, économiques et financières de la pandémie», selon un communiqué de l’institution.

Emmanuel Macron et Donald Trump ont annoncé une initiative commune ce vendredi 27 mars, sans plus de précisions.

Source : RT France

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :