A la Une

Révolution relativiste possible ? – Crise de Corona: un politicien du FDP met en garde contre une « révolution de la classe moyenne »

Source: AFP © / Christof Stache / Arrêt à Munich en mars 2020

Les mesures imposées par l’État dans la crise de Corona pourraient entraîner des pertes substantielles de prospérité et provoquer une «révolution» de la classe moyenne. L’homme du FDP, Marco Buschmann, a expliqué cela dans un article invité – et a donc suscité beaucoup d’opposition.

Marco Buschmann, directeur parlementaire du FDP, a mis en garde contre une « révolution de la classe moyenne » dans le contexte du statu quo de l’État dans la crise de Corona. Dans un article pour le miroir, Buschmann a écrit:

Merkel: Pas de débat sur l’assouplissement de la « fermeture »

Les gens ne toléreront pas cela pendant longtemps. Pour le dire franchement: la révolution pourrait bientôt être dans l’air si cela continue. Si la classe moyenne allemande constate à un moment donné que son entreprise fait faillite, que son emploi est perdu ou que son plan d’épargne-actions est sans valeur, elle se radicalisera.

Une perte soudaine de richesse pourrait radicaliser la classe moyenne, selon l’homme du FDP, citant divers exemples historiques. Dans ce contexte, il a même évoqué une « rupture des relations politiquement ordonnées » qui « pourrait causer des souffrances incroyables ».

Buschmann se plaignait d’années de négligence politique de la classe moyenne, dont la prospérité était désormais menacée par les mesures gouvernementales imposées lors de la crise de Corona. Il a indirectement appelé à un compromis entre les facteurs médicaux et politiques et, dès que la situation l’a permis, « la situation exceptionnelle actuelle de distanciation sociale doit être réduite et définitivement supprimée ».

Marco Buschmann

@MarcoBuschmann

Den Ausnahmezustand werden wir nicht beliebig lange fortsetzen können. Wenn die massenweise Arbeitsplätze vernichtet, private Aktiendepots pulverisiert, droht irgendwann möglicherweise sogar eine Revolution der Mittelschicht. https://www.spiegel.de/politik/deutschland/corona-krise-droht-eine-revolution-der-mittelschicht-a-b900b343-fa69-4fb6-98e2-bb0fe4e3615c-amp?fbclid=IwAR1OK6w-0IvE5vcVBhCthlOWXFsvEYkkzgWKjMJMUE8c_AWQRNSTZtXf-G0 

L’homme du FDP a reçu de nombreuses critiques pour sa contribution. L’ancien député de la CDU Ruprecht Polenz a répondu sur Twitter que les conséquences d’une levée trop précoce des restrictions pourraient être encore plus graves pour la classe moyenne.

Marco Buschmann

@MarcoBuschmann

Den Ausnahmezustand werden wir nicht beliebig lange fortsetzen können. Wenn die massenweise Arbeitsplätze vernichtet, private Aktiendepots pulverisiert, droht irgendwann möglicherweise sogar eine Revolution der Mittelschicht. https://www.spiegel.de/politik/deutschland/corona-krise-droht-eine-revolution-der-mittelschicht-a-b900b343-fa69-4fb6-98e2-bb0fe4e3615c-amp?fbclid=IwAR1OK6w-0IvE5vcVBhCthlOWXFsvEYkkzgWKjMJMUE8c_AWQRNSTZtXf-G0 

Ruprecht Polenz

@polenz_r

Wenn die Restriktionen zu früh gelockert werden, führen die neuen Infektionsketten zu Chaos. Davon wäre die Wirtschaft noch viel mehr betroffen als von den einschneidenden, aber geordneten Maßnahmen. Ob die @FDP das den Mittelschichten erklären kann?https://www.spiegel.de/politik/deutschland/corona-krise-droht-eine-revolution-der-mittelschicht-a-b900b343-fa69-4fb6-98e2-bb0fe4e3615c 

Droht eine Corona-Revolution der deutschen Mittelschicht? – DER SPIEGEL – Politik

Wenn die Corona-Krise massenweise Arbeitsplätze vernichtet und private Aktiendepots pulverisiert, wird sich die deutsche Mittelschicht radikalisieren.

spiegel.de

Le député de l’AfD, Udo Hemmelgarn, a accusé Buschmann de rejeter « l’amendement de l’AfD pour réviser en permanence la loi » au Bundestag afin de peindre une « révolution de la classe moyenne » sur le mur.

Marco Buschmann

@MarcoBuschmann

Den Ausnahmezustand werden wir nicht beliebig lange fortsetzen können. Wenn die massenweise Arbeitsplätze vernichtet, private Aktiendepots pulverisiert, droht irgendwann möglicherweise sogar eine Revolution der Mittelschicht. https://www.spiegel.de/politik/deutschland/corona-krise-droht-eine-revolution-der-mittelschicht-a-b900b343-fa69-4fb6-98e2-bb0fe4e3615c-amp?fbclid=IwAR1OK6w-0IvE5vcVBhCthlOWXFsvEYkkzgWKjMJMUE8c_AWQRNSTZtXf-G0 

Udo Hemmelgarn, MdB

@UdoHemmelgarn

Erst dem Gesetz zustimmen,
dann den Änderungsantrag der AfD
auf fortlaufende Überprüfung des
Gesetzes ablehnen, und jetzt eine
« Revolution » der Mittelschicht an die Wand malen!
Was ist denn in Sie gefahren???😡

Britta Haßelmann, directrice parlementaire du groupe parlementaire des Verts, a déclaré à l’agence de presse dpa qu’un débat ouvert était nécessaire sur « comment sortir de la crise », mais cela doit être mené de manière objective:

L’alarmisme est l’opposé de la raison et de l’objectivité qui sont si urgentes aujourd’hui.

La première priorité était de ralentir la nouvelle augmentation des infections et de rendre l’aide aux personnes, aux entreprises et à la société civile à l’épreuve du temps.

Cependant, Buschmann n’est pas le seul à avertir des conséquences de l’arrêt. Le Premier ministre de Rhénanie du Nord-Westphalie et candidat à la présidence du parti CDU, Armin Laschet, a ouvertement contredit la chancelière Angela Merkel dans un article du Welt am Sonntag, qui a déclaré jeudi que ce n’était pas le moment « de parler de l’assouplissement de ces mesures ». Laschet a écrit:

La phrase selon laquelle il est trop tôt pour penser à une stratégie de sortie est fausse. Le moment est venu d’élaborer des normes pour le retour à la vie sociale et publique afin que cette décision puisse également être prise sur la base de critères transparents.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Plus de 400 décès dus au coronavirus en 24 heures en France

urgent

Plus de 3.000 décès dus au coronavirus dont 418 en 24 heures ont été enregistrés en France, selon un nouveau bilan publié par le gouvernement.

Le Covid-19 a tué 418 personnes de plus en France en 24 heures, portant le bilan total à 3.024 décès, a annoncé lundi 30 mars la Direction générale de la santé.

Il s’agit de la plus forte augmentation en nombre sur une journée depuis le début de l’épidémie.

Selon le nouveau bilan, 5.107 personnes se trouvent dans un état grave en réanimation et 44.550 cas de contamination ont été confirmés par test PCR.

Source : Sputnik News – France

OMS: Le coronavirus n’est pas transmis par voie aérienne

L’organisation confirme à travers un rapport que le masque n’est pas une méthode de protection efficace.

Carlos Garcia Rawlins / Reuters

L’Organisation mondiale de la santé a conclu que le covid-19 ne se propage pas à distance dans l’air, mais est produit par des gouttelettes résultant de la toux et des éternuements. De cette façon, la transmission à travers les particules en suspension dans l’air est exclue.

L’OMS a évalué toutes les preuves scientifiques disponibles jusqu’à présent avant de publier le rapport qui montre que nous n’avons pas à l’attraper en respirant dans la rue ou dans une pharmacie.

Auparavant, une étude publiée dans le New England Journal of Medicine affirmait que le coronavirus pouvait rester dans l’air pendant 3 heures 1/2 et jusqu’à 3 jours sur des surfaces telles que le plastique et l’acier inoxydable. L’OMS déclare que cette étude a été réalisée dans des conditions qui ne coïncident pas avec les conditions réelles causées par la toux ou les éternuements chez l’homme.

Le fait d’être à moins d’un mètre d’une personne présentant ces symptômes présente un risque de transmission, car il est exposé aux gouttelettes en suspension dans l’air (après un éternuement ou une toux), avant de tomber en raison de sa propre gravité. Une autre manière de contagion consiste à toucher toute surface avec laquelle une personne infectée a été en contact. D’où l’insistance de l’OMS à se laver les mains fréquemment, en particulier après avoir touché une surface dans un espace public.

L’Organisation mondiale de la santé souligne l’importance de mettre des masques à la disposition du personnel de santé, car le coronavirus ne se propage dans l’air que dans les situations de traitement.

La pandémie de coronavirus a déjà coûté la vie à plus de 35 100 personnes dans le monde, tandis que plus de 741 000 ont été infectées, selon les données de l’Université Johns Hopkins (EUA ; USA en anglais). De même, 156 838 patients ont récupéré.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

François Fillon épingle la gestion de Macron du Covid-19 en la comparant avec la grippe H1N1 de 2009

François Fillon

© Sputnik . Mikhail Klimentiev

L’ancien Premier ministre est revenu sur sa gestion de la crise de la grippe H1N1 en 2009. Avec à l’époque Roselyne Bachelot comme ministre de la Santé, il rappelle avoir fait le choix de stocker près de deux milliards de masques et 100 millions de vaccins. Une décision critiquée à l’époque mais qui aurait été la bienvenue aujourd’hui.

L’ancien Premier ministre François Fillon a défendu auprès du Figaro son bilan de la gestion de la grippe H1N1 avec Roselyne Bachelot en 2009. Il en a profité pour lancer une pique au Président actuel au sujet de ses décisions concernant l’épidémie de Covid-19.

Sous la présidence de Nicolas Sarkozy, l’ancien chef du gouvernement avait décidé, en prévision d’une épidémie, de se préparer au maximum. À cette époque, la France comptait 94 millions de doses de vaccins et 1,7 milliard de masques. Début 2020, lors de l’apparition du coronavirus, il n’y avait plus que 150 millions de ces derniers.

«On a arbitré en se disant qu’on nous reprocherait beaucoup plus une catastrophe sanitaire qu’une erreur sur le nombre de vaccins commandés. C’est le rôle du politique par rapport aux scientifiques de trancher», a indiqué François Fillon au Figaro en une pique à Emmanuel Macron.

«On avait monté avec Roselyne un petit commando pour mettre en place l’approvisionnement en vaccins. Toute l’Europe en voulait. On s’était battu comme des lions pour forcer les laboratoires à nous donner les stocks de vaccins dont on avait besoin», a-t-il expliqué.

Roselyne Bachelot applaudie pour ses décisions 11 ans plus tard

En 2009, l’ancienne ministre de la Santé avait fait l’objet de vives critiques pour avoir appelé à la vaccination massive de la population et avoir constitué un immense stock de masques en prévention d’une épidémie qui ne s’était pas déclarée. Elle avait été alors accusée de «gaspillage des deniers publics». Sa décision semble bien mieux comprise actuellement, au vu des excuses voire des louanges qui se multiplient à son égard.

Roselyne Bachelot

@R_Bachelot

Je reçois beaucoup de messages de sympathie, de reconnaissance … et même des excuses ! Soyez-en remerciés et pardon de ne pouvoir répondre à tous. Fille de résistants, je n’ai eu qu’un seul but dans mes fonctions publiques : servir les français.L’heure n’est pas à la rancoeur.

Son excès de zèle de l’époque est désormais une leçon pour l’exécutif, lequel est devenu la cible d’attaques de toutes parts pour sa gestion de la crise sanitaire, notamment concernant le manque de matériel médical.

LIRE AUSSI

Point sur le coronavirus: un sixième médecin français succombe au Covid-19

Situation à Moscou

Source: Sputnik News – France

France – Des médecins du Lot fustigent l’État après avoir reçu des masques périmés

© REUTERS / Flavio Lo Scalzo

Les médecins de la commune de Figeac (Lot), qui font face comme tous leurs confrères à une pénurie de masques en raison de l’épidémie de coronavirus, ont reçu des équipements produits en 2001 et totalement inutilisables. Ils rejettent la responsabilité sur l’État, selon La Dépêche.

Les médecins de Figeac (Lot) ont été indignés après avoir reçu la semaine dernière des masques périmés, relate La Dépêche.

«Il s’agit des lots de 18 masques FFP2 « offerts » par l’État pour affronter la pandémie qui arrive. Non seulement il n’y en a que 18 par praticien pour une semaine d’exercice, ce qui est complètement ridicule, mais en plus ils sont périmés et abîmés», a confié au journal le docteur Pierre Forcade.

Gwendal Leroy @Gwendal_BZH29

https://www.ladepeche.fr/2020/03/30/coronavirus-le-jaccuse-des-medecins-figeacois-dotes-de-masques-desagreges-fabriques-il-y-a-19-ans,8824742.php 

Coronavirus : le « J’accuse » des médecins de Figeac dotés de masques désagrégés fabriqués il y a 19…

C’est la goutte de trop pour les médecins libéraux de Figeac. Ils subissaient déjà le manque de dotation en masques comme tous leurs confrères de la santé, mais la semaine dernière, les masques…

ladepeche.fr

La Dépêche précise que sur ces masques on distingue parfaitement le nom du fabriquant, les numéros de lot et leur date de fabrication: 2001, soit des équipements vieux de 19 ans!

Source: Sputnik News – France

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :