A la Une

155 membres d’équipage du porte-avions des Etats-Unis d’Amérique Theodore Roosevelt ont Covid-19 après avoir testé 44% d’équipage

Image d’archives

The aircraft carrier USS Theodore Roosevelt (CVN 71) sails in the Arabian Sea, in this U.S. Navy

© AP Photo / US Navy/Anna Van Nuys

Les tests de l’équipage du porte-avions USS Theodore Roosevelt pour le COVID-19 sont effectués après qu’une épidémie de coronavirus à bord du navire a été révélée grâce aux efforts du capitaine du navire, Brett Crozier, qui a depuis été relevé de son commandement.

L’US Navy a annoncé que le nombre de marins infectés par COVID-19 parmi l’équipage de l’USS Theodore Roosevelt a augmenté de 13%.

Après avoir testé environ 44 pour cent de l’équipage du navire, qui compte près de 5 000 personnes, un total de 155 cas ont jusqu’à présent été identifiés.

La marine a déclaré que 1 548 des marins du transporteur avaient été déplacés à terre et qu’aucun de ceux qui étaient infectés n’avait été hospitalisé.

Le 3 avril, plusieurs centaines de membres de l’équipage du porte-avions ont applaudi le nom du capitaine de l’US Navy, Brett Crozier, ancien capitaine du navire, alors qu’il quittait le navire.

Crozier a été relevé de son commandement après qu’une lettre qu’il a écrite exhortant le soutien de la Marine à faire face à l’épidémie de COVID-19 sur son navire ait été divulguée à la presse.

Cas confirmés dans le monde : 1.159.515 ; décès confirmés : 62.376 ; patients guéris : 237.436 (JHU)
Cas confirmés en France : 68.605 ; décès confirmés : 7.560 ; patients guéris : 15.438 (ministère de la Santé)
Feu vert à un essai clinique avec du sang de ver marin aux propriétés oxygénantes, pour 10 malades du COVID-19 en France
Le Royaume-Uni a enregistré 708 nouveaux décès en 24 heures, un record, dont un enfant de 5 ans, la plus jeune victime du coronavirus recensée à ce jour en Europe
L’Espagne prolonge le confinement strict, décrété le 14 mars, jusqu’au 25 avril inclus, a annoncé le chef du gouvernement espagnol
Facebook

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

« Il y aura beaucoup de morts »: Trump envoie des milliers de soldats dans les États touchés par Covid-19 pendant « les 2 semaines les plus difficiles »

Des militaires portant des masques protecteurs à New York © Reuters / Andrew Kelly

Le président des EUA Donald Trump a averti que les deux prochaines semaines seront les plus difficiles et qu’il y aura beaucoup plus de morts, promettant des déploiements militaires supplémentaires pour aider les États à contenir l’épidémie de Covid-19.

Trump a annoncé le déploiement de «milliers» de soldats et de militaires pour aider les États à travers le pays. Au moins 1 000 soldats supplémentaires sont déployés sur la seule ville de New York.

     Nous allons ajouter une énorme quantité de militaires pour aider

Le nombre de cas de Covid-19 aux États-Unis d’Amérique a dépassé les 300 000 samedi, soit 308 850 infectés dont près de la moitié (113 000) à New York et au New Jersey. Plus de 8 000 (8 407 dont 3500 à New York) personnes ont succombé au virus et aux complications associées, l’épidémie n’ayant pas encore atteint son apogée aux États-Unis d’Amérique.

« Nous avons besoin des masques, nous ne voulons pas que les autres les obtiennent »: Trump nie le piratage des fournitures médicales états-uniennes

Certains des États qui n’ont pas encore été touchés aussi durement demandent encore plus de fournitures que nécessaire, a ajouté Trump. Pour éviter les pénuries, l’Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) et le ministère de la Santé et des Services sociaux ont ordonné la production de 180 millions de masques faciaux, tandis que quelque 29 millions de doses d’antipaludiques seront placées dans la Réserve stratégique nationale.

À l’échelle mondiale, le nombre de décès par coronavirus a dépassé un sombre repère, dépassant les 60 000, à 64 000 samedi, avec plus de 1,1 million de personnes infectées dans le monde, selon un décompte maintenu par l’Université Johns Hopkins.

Le bilan mondial des décès sur Covid-19 dépasse les 60 000 morts – Johns Hopkins University

Différents pays du continent européen tentent d’aplanir la courbe des infections à coronavirus. En Espagne, le gouvernement de Pedro Sánchez a demandé au Congrès de prolonger l’état d’alarme jusqu’au 26 avril. L’Union européenne dans l’inaction la plus totale pour apporter son aide aux pays affectés, veut trouver une porte de sortie en soutenant l’action militaire prédatrice des Etats-Unis d’Amérique contre le Venezuela, espérant ainsi divertir comme les Etats-Unis d’Amérique leurs populations. Celles-ci  continueront-elles d’accepter indéfiniment d’être dupées?.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Source : RT

Traduction et contribution à la fin  : MIRASTNEWS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :