A la Une

Des sources pensent que le coronavirus est originaire du laboratoire de Wuhan dans le cadre des efforts de la Chine pour concurrencer les États-Unis d’Amérique

Image d’archives

EXCLUSIF: Il y a une confiance croissante que COVID-19 provient probablement d’un laboratoire de Wuhan non pas comme une arme biologique, mais dans le cadre des efforts de la Chine de démontrer que ses efforts pour identifier et combattre les virus sont égaux ou supérieurs aux capacités des États-Unis d’Amérique, plusieurs sources qui ont été informées des détails des premières actions du gouvernement chinois et ont vu des documents pertinents raconter à Fox News.

[Une faiblesse dans cette argumentation est de penser que les chinois qui vivent de commerce international n’aient pas une seule fois imaginé que ce virus se répandrait comme une trainée de poudre sur toute la planète comme l’annonçait déjà Bill GATES dans ses multiples interventions, avertissant le monde d’une future pandémie, des années plus tôt. D’ailleurs ce dernier annonce une future pandémie dans vingt ans, or c’est aussi le nombre d’années qu’il faut pour qu’une recherche et développement mûrisse et aboutisse dans le domaine de la biotechnologie, passant par plusieurs phases. De plus une autre thèse soutient que la maladie a commencé aux Etats-Unis d’Amérique bien avant la Chine, mais les autorités états-uniennes auraient camouflé l’information.MIRASTNEWS]

Il s’agit peut-être de la «couverture gouvernementale la plus coûteuse de tous les temps», a déclaré l’une des sources.

Les sources croient que la transmission initiale du virus s’est faite de la chauve-souris à l’homme, et que le «patient zéro» a travaillé au laboratoire, puis est entré dans la population de Wuhan.

[Cette hypothèse apparaît farfelue sachant que la transmission directe de l’animal à l’homme n’est pas passible sans manipulation génétique en laboratoire. C’est ce que la Chine avait commencé à faire et les scientifiques s’étaient inquiétés dès 2013 lors de la publication des résultats des experts chinois. Ce qui est plutôt inquiétant c’est la présence des capitalistes états-uniens dans la biotechnologie chinoise à Wuhan selon des sources. Étaient-ils présents uniquement dans le but de faire des affaires, surtout que certains parmi eux sont soupçonnés de longue date d’être partisans de la théorie de la dépopulation mondiale, en particulier en Afrique? Certaines sources affirment que les Etats-Unis d’Amérique avaient créé les virus VIH et Ebola en laboratoire avant qu’ils ne se répandent en Afrique et que les gênes de ceux-ci se retrouvent subitement dans la constitution génétique du Coronavirus pour donner naissance au mal COVID-19MIRASTNEWS].

La «confiance croissante» provient de documents et de preuves classifiés et open source, ont indiqué les sources. Fox News a demandé à voir les preuves directement.

[Il n’existe aucune certitude sans preuves (si elles existent elles doivent être déclassifiées pour des besoins de transparence et de clarté), les Etats-Unis d’Amérique aiment visiter les laboratoires des autres; qu’ils laissent plutôt à des scientifiques neutres de divers pays non-amis le droit de visiter dans de brefs délais accompagnés par les experts de l’OMS les leur, pour convaincre et démontrer leur bonne foi. Il faudrait des experts indépendants libres de leurs mouvements pour faire des enquêtes et des études globales sans influence des parties pour que la vérité émerge. MIRASTNEWS].

Interrogé par John Roberts, de Fox News, sur le reportage, le président Trump a déclaré lors de la conférence de presse sur le coronavirus de mercredi: « De plus en plus, nous entendons l’histoire… nous procédons à un examen très approfondi de cette horrible situation. »

Les documents détaillent les premiers efforts des médecins au laboratoire et les premiers efforts de confinement. Le marché humide de Wuhan, initialement identifié comme un point d’origine possible, n’a jamais vendu de chauves-souris, et les sources indiquent à Fox News que blâmer le marché humide était un effort de la Chine pour détourner le blâme du laboratoire, ainsi que les efforts de propagande du pays ciblant les États-Unis d’Amérique et l’Italie.

[Des sources indiquent également que l’Armée des Etats-Unis d’Amérique possède des bases militaires en Italie, or les chinois ont soulevé l’hypothèse que des militaires états-uniens ont importé le coronavirus en Chine dans ce secteur lors de jeux militaires, il est tout à fait possible que si cela est réel, que la même chose soit reproduite en Italie. En Irak, des militaires irakiens selon des sources s’étaient plaints d’avoir reçu des cadeaux ‘ de casques militaires ou chapeaux) de la part de diplomates états-uniens dans lesquels on y avait inséré méticuleusement des germes de coronavirus.MIRASTNEWS].

Les responsables de l’ambassade des États-Unis d’Amérique ont mis en garde en janvier 2018 contre une sécurité insuffisante au laboratoire de l’Institut de virologie de Wuhan et ont transmis des informations sur des scientifiques menant des recherches risquées sur les coronavirus à partir de chauves-souris, a rapporté mardi le Washington Post.

[Des sources ont indiqué que des failles ont été repérées dans un laboratoire haute sécurité de l’Arménie géré par le Pentagone et que les membres du personnel ont été infectés par le Coronavirus. D’où provenait cette souche de l’intérieur ou de l’extérieur  du laboratoire? On peut donc dire que ceci n’explique pas cela. Combien de laboratoires de virologie se situent dans cette zone ?MIRASTNEWS]..

Répondant au rapport, le général Mark Milley, le président des chefs d’état-major interarmées, a déclaré mardi après-midi: «Cela ne devrait pas vous surprendre que nous nous y soyons vivement intéressés et que nous ayons eu un regard dur sur cela en raison de beaucoup de renseignements. Je dirais simplement qu’à ce stade, ce n’est pas concluant, bien que le poids des preuves semble l’indiquer naturellement, mais nous ne savons pas avec certitude.»

[Le rôle des preuves est de lever l’incertitude, donc en réalité il n’y a pas de preuves, il n’existe que des supputationsMIRASTNEWS].

« Aujourd’hui encore, je les vois dissimuler des informations et je pense que nous devons faire plus pour continuer à les pousser à partager », a déclaré mercredi le secrétaire à la Défense Mark Esper à « America’s Newsroom », faisant référence à la Chine. Esper a ajouté qu’il ne parlerait pas de «reportage du renseignement», mais que «la plupart des gens croient que cela a commencé naturellement – c’était organique, si vous voulez. Je pense qu’en temps voulu, une fois que nous aurons traversé la pandémie, nous serons en ce moment, nous aurons le temps de regarder en arrière et de vraiment vérifier ce qui s’est passé et de nous assurer que nous avons une meilleure compréhension afin de pouvoir éviter cela à l’avenir.»

[Tout le monde peut penser ce qu’il veut, mais scientifiquement avant de tirer quelques conclusions il faut des faits probants capables de convaincre, le discours à lui seul ne suffit pas, car c’est ainsi que certains ont été exécutés sans preuves aux Etats-Unis d’Amérique en se reposant que sur l’intime conviction du juge à un moment donné. Pourtant il a été démontré à partir d’un certain moment pour certains prisonniers, que les juges s’étaient trompés et avaient condamné des individus à tort.MIRASTNEWS]

S’adressant à «The Story» mercredi soir, lesecrétaire d’État Mike Pompeo a déclaré: «Ce que nous savons, c’est que ce virus est originaire de Wuhan, en Chine. Nous savons qu’il y a l’Institut de virologie de Wuhan à quelques kilomètres de là où se trouvait le marché humide. Il y a encore beaucoup à apprendre. Vous devez savoir que le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique travaille avec diligence pour le comprendre.»

[Des sources indiquent que des actionnaires de nationalité états-unienne auraient investi dans un laboratoire à Wuhan, il est possible justement que profitant de la présence d’un laboratoire étatique, le laboratoire privé ait aussi fait des manipulations du coronavirus, étant donné que depuis 2013 les experts chinois avaient semble-t-il déjà fait des avancées dans le domaine, sans la présence des composants génétiques du VIH et d’Ebola. Certaines autres sources indiquent que dès 2015, les Etats-Unis d’Amérique avaient réussi à transformer le coronavirus en COVID-19, ce qui suppose peut-être pour aller plus vite, une collaboration avec les chinois. Et d’ailleurs des sources indiquent que les Etats-Unis d’Amérique sous la présidence d’Obama avaient financé une opération allant dans ce sens.MIRASTNEWS].

Le secrétaire d’État Mike Pompeo s’est assis avec Martha MaCallum sur «L’histoire» pour discuter de la pandémie de coronavirus et des relations entre les Etats-Unis d’Amérique et la Chine.

Concernant les câbles du Département d’État avertissant sur le laboratoire de Wuhan, Pompeo a déclaré que l’installation «contenait des matériaux hautement contagieux – nous savions qu’ils travaillaient sur ce programme, de nombreux pays ont des programmes comme celui-ci. Dans les pays ouverts et transparents, ils ont la capacité de les contrôler et d’assurer leur sécurité, et ils permettent à des observateurs extérieurs de s’assurer que tous les processus et procédures sont corrects. Je souhaite seulement que cela se soit produit à cet endroit.»

[Voilà donc l’occasion en or pour prouver sa bonne foi, puisque les Etats-Unis d’Amérique semblent être ouverts, ils doivent donc accepter de tout mettre sur la table via les structures de l’ONU, pour que des mesures sérieuses soient prises ensemble avec les autres membres de la vraie communauté internationale pour qu’une vraie enquête soit menée sur la question. La communauté internationale a à sa disposition beaucoup d’éléments rendus publics qui restent à infirmer ou à confirmer. MIRASTNEWS].

Les Américains aidaient à l’origine à former les Chinois dans un programme appelé PREVENT bien avant que les Chinois ne commencent à travailler sur ce virus. Le gouvernement français a aidé les Chinois à installer le laboratoire de Wuhan.

La Chine a «supprimé à 100%» les données et les a modifiées, selon les sources de Fox News. Des échantillons ont été détruits, des zones contaminées ont été nettoyées, certains des premiers rapports ont été effacés et des articles universitaires ont été étouffés.

Il y avait des médecins et des journalistes qui ont «disparu», avertissant de la propagation du virus et de sa nature contagieuse et de la transmission interhumaine. La Chine est intervenue rapidement pour suspendre les voyages intérieurs de Wuhan vers le reste de la Chine, mais n’a pas empêché les vols internationaux de Wuhan.

[Ici il a manqué une réactivité objective de la part des autorités étrangères. Ce sont-elles réellement posées ces questions auparavant ? Pourquoi n’ont-elles pas pris des mesures protectrices minimisant les risques, sachant que les chinois prenaient des mesures internes et que les voyageurs atteints par ce virus pouvaient contaminer les autres à l’étranger ? Il est aussi possible que les chinois aient commis les mêmes erreurs que les dirigeants étrangers qui privilégiaient à ce moment-là sans doute la donnée économique.MIRASTNEWS].

En outre, les sources disent à Fox News que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a été complice dès le début d’aider la Chine à couvrir ses traces.

 [Des sources indiquent que cette même organisation travaille en collaboration avec Bill GATES et compagnie.MIRASTNEWS].

Trump a annoncé mardi lors de la conférence de presse sur le coronavirus depuis la Maison Blanche au Rose Garden que les États-Unis  d’Amérique arrêteraient immédiatement tout financement pour l’OMS, affirmant qu’ils avaient mis « l’exactitude politique au-dessus des mesures de sauvetage ». Les États-Unis d’Amérique sont le plus grand donateur de l’OMS et le Département d’État avait précédemment prévu de fournir à l’agence 893 millions de dollars au cours de la période de financement actuelle de deux ans.

Les hautes administrations indiquent séparément à Fox News que le déploiement du «plan de réouverture de l’économie des Etats-Unis d’Amérique» du président des Etats-Unis d’Amérique aura lieu jeudi après-midi, d’abord pour les gouverneurs, puis informé de la presse.

 [Pourtant certains Etats font de la résistance étant donné que l’épidémie continue à faire des ravages et n’est pas encore maîtrisée. Il s’agit là d’une mesure purement économique et politique (pour les élections futures) qui n’intègre pas la donnée sanitaire. Il semble que le président Trump fait le pari dé réussir en dépit de la propagation du virus.MIRASTNEWS]

Pendant ce temps, la gestion par Trump de la crise est devenue un sujet de préoccupation. Le 24 janvier, par exemple, Trump a tweeté pour saluer la «transparence» de la Chine sur le coronavirus.

Bien qu’ils ne parlent pas au nom du président, les sources ont osé une explication, disant que c’était un discours diplomatique pour que les Chinois «se sentent bien». Pendant que l’enquête se poursuivait, les négociations commerciales et autres se déroulant simultanément.

Dans les six jours qui ont suivi la décision secrète de hauts responsables chinois de faire face à une pandémie de nouveau coronavirus, la ville de Wuhan, à l’épicentre de la maladie, a organisé un banquet de masse pour des dizaines de milliers de personnes; des millions ont commencé à voyager pour les célébrations du Nouvel An lunaire.

Le président Xi Jinping a averti le public le septième jour du 20 janvier. Mais à ce moment-là, plus de 3000 personnes avaient été infectées pendant près d’une semaine de silence public, selon des documents internes obtenus par l’Associated Press et des estimations d’experts basées sur une rétrospective de données d’infection.

«C’est formidable», a déclaré Zuo-Feng Zhang, épidémiologiste à l’Université de Californie à Los Angeles. «S’ils étaient intervenus six jours plus tôt, il y aurait eu beaucoup moins de patients et les installations médicales auraient été suffisantes. Nous aurions pu éviter l’effondrement du système médical de Wuhan.»

Barnini Chakraborty et The Associated Press de Fox News ont contribué à ce rapport.

https://www.foxnews.com/politics/coronavirus-wuhan-lab-china-compete-us-sources

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction et commentaires intégrés: Jean de Dieu MOSSINGUE

Economiste, Théoricien de la Relativité économique et sociétale, Expert hors-classe en Analyse stratégique et en Intelligence économique et globale

MIRASTNEWS

Source : via The Duran

1 Trackback / Pingback

  1. Des sources pensent que le coronavirus est originaire du laboratoire de Wuhan dans le cadre des efforts de la Chine pour c oncurrencer les États-Unis d’Amérique | Raimanet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :