A la Une

34 militants soutenus par les États-Unis d’Amérique se rendent, armes à la main à l’armée syrienne – Rapports

Image d’archives

This 23 May 2017 photo, provided by a Syrian anti-government activist group, shows a US-backed anti-government Syrian fighter from Maghaweer al-Thawra standing on a vehicle with a heavy automatic machine gun, left; an American soldier also stands on his armoured vehicle, right, as they take their position at the Syrian-Iraqi border crossing point of Tanf in southern Syria

© AP Photo / Hammurabi’s Justice News

Plus tôt, le Centre pour la réconciliation syrienne du ministère russe de la Défense a confirmé que plus de deux douzaines de militants entraînés dans une base militaire des Etats-Unis d’Amérique en Syrie s’étaient rendus à l’armée syrienne après s’être échappés de la zone contrôlée par les États-Unis d’Amérique à At-Tanf et s’engager dans une fusillade avec d’autres milices membres.

28 militants et six chauffeurs du groupe rebelle Jaysh Maghawir al-Thawra («Armée des commandos révolutionnaires») sont arrivés à Palmyre, ont remis toutes leurs armes et leur équipement et se sont rendus pour profiter des récents décrets d’amnistie du gouvernement syrien, a rapporté SANA, citant une source qui serait impliquée dans le processus.

L’évacuation du groupe de la région d’At-Tanf, une portion de territoire dans le sud de la Syrie occupée par les Etats-Unis d’Amérique près de la frontière jordanienne et irakienne, a été facilitée après plus de quatre mois de planification, selon les autorités.

La source de SANA a déclaré que le transport d’équipements remis comprenait huit véhicules, dont certains équipés de mitrailleuses lourdes, ainsi qu’un petit nombre d’armes automatiques, de fusils de sniper, de 2 lanceurs RPG et d’un lance-grenades, ainsi que du matériel de communication et des jumelles.

Syrian Constitution @syrianconst

Several -backed rebel fighters willingly surrendered themselves to the in the Governorate this week.
source: Sham FM

Syrian Constitution @syrianconst

Images of equipment & ammo of rebels group that surrendered from Tanf zone to SAA

Ghannam Samir al-Khedair, le chef du groupe, a déclaré que lui et ses camarades avaient été déplacés de Sweida par Daesh (ISIS)* et avaient traversé la frontière en Jordanie, où ils ont été formés, après quoi ils ont été envoyés pour garder le camp de réfugiés de Rukban. Al-Khedair a également révélé que ses hommes étaient démoralisés après avoir découvert qu’une grande partie des fournitures de secours destinées au camp, qui contenait autrefois jusqu’à 45 000 personnes, était vendue à Daesh, et découvert que d’autres militants de Jaysh Maghawir al-Thawra avaient également soutenu les terroristes.

Khaled Samir al-Khedair, un autre ancien militant de la base d’At-Tanf, a déclaré que les forces d’occupation des Etats-Unis d’Amérique entraînaient des milices à attaquer des positions de l’armée syrienne, ainsi que des infrastructures civiles et des champs de pétrole et de gaz. Salah Rashid al-Zaher, un autre militant, a confirmé que cette formation aux opérations de sabotage était en cours. Selon al-Zaher, en plus d’une grande partie de l’aide au camp de Rukhban vendue à Daesh, une partie de celle-ci a également été échangée sur le marché noir aux résidents du camp à des prix exorbitants.

    Le rapport SANA intervient deux jours après la confirmation par l’armée russe qu’un groupe de plus de deux douzaines de militants formés à At-Tanf s’était rendu à l’armée syrienne. Les militants ont commencé leur voyage à Palmyre dans la nuit du 13 avril, mais ont dû repousser un détachement des forces de Jaysh Maghawir al-Thawra pour s’échapper, arrivant dans la ville antique le 14 avril.

Catastrophe de Rukban

Des responsables de Damas et de Moscou ainsi que des militaires syriens et russes ont exprimé à plusieurs reprises leurs préoccupations concernant la situation humanitaire désastreuse dans le camp de réfugiés de Rukban au cours de nombreuses années, et ont rendu compte de l’utilisation par le Pentagone de la base militaire d’At-Tanf pour recycler d’anciens extrémistes pour reprendre leur lutte contre le gouvernement syrien.

Damas a souligné à plusieurs reprises que la seule solution qui pourrait mettre fin aux souffrances des réfugiés d’al-Rukban serait que les États-Unis d’Amérique se retirent d’At-Tanf et quittent la Syrie. À l’heure actuelle, on estime qu’il y a jusqu’à 13 500 personnes dans le camp, dont 6 000 militants et des membres de leur famille. On estime qu’au moins 150 soldats des Etats-Unis d’Amérique resteront à At-Tanf.

people gather to take basic food stuffs and other aid from community leaders at Rukban refugee camp

© AP Photo /
les gens se rassemblent pour prendre des denrées alimentaires de base et d’autres aides des chefs de la communauté au camp de réfugiés de Rukban

Les États-Unis d’Amérique sont entrés pour prendre le contrôle de la région d’At-Tanf au début de 2016, juste au moment où l’armée syrienne a commencé sa contre-offensive contre les militants de Daech dans les zones désertiques peu peuplées du centre de la Syrie. Les forces américaines ont officiellement créé la milice Jaysh Maghawir al-Thawra après la dissolution de son prédécesseur, le soi-disant groupe de militants de la «Nouvelle armée syrienne», fin 2016. La Syrie et ses alliés ont demandé à plusieurs reprises que les États-Unis se retirent du territoire souverain de la République arabe. La région a connu des affrontements meurtriers répétés entre les forces syriennes et les forces américaines retranchées et leurs milices alliées.


*Un groupe terroriste interdit en Russie et dans de nombreux autres pays.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Trackback / Pingback

  1. 34 militants soutenus par les États-Unis d’Amérique se rendent, armes à la main à l’arm ée syrienne – Rapports | Raimanet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :