A la Une

Et les laboratoires d’armes biologiques du Pentagone dont celui de Fort Derick ? Accusé d’avoir propagé le coronavirus par accident, le laboratoire de Wuhan nie toute responsabilité

Pourquoi ne pas investiguer également du côté des États-Unis d’Amérique, y compris ceux liés à Bill GATES et George Soros pour ne pas fausser les résultats ? Cherche-t-on à cacher quelque chose en brouillant les pistes ou à détourner l’attention ? Trump est-il dépassé, submergé et maîtrisé par l’État profond ou le protège-t-il?

Source: Reuters Des agents chinois en tenue de protection désinfectent les sièges du hall de la gare de Wuhan (Chine), en vue de sa réouverture prochaine (image d’illustration).

L’Institut de virologie de Wuhan – où se situe le laboratoire P4 accusé d’avoir accidentellement provoqué la contamination de la ville chinoise avec un coronavirus de chauve-souris – a rejeté en bloc les affirmations de plusieurs médias américains.

Le directeur du laboratoire pointé du doigt par des médias américains comme une possible source du nouveau coronavirus a catégoriquement démenti toute responsabilité, le 18 avril 2020.

«Il est impossible que ce virus vienne de chez nous», a ainsi déclaré dans une interview accordée à la chaîne étatique CGTN, Yuan Zhiming, directeur de l’Institut de virologie de Wuhan, ville épicentre de la pandémie.

Polémique sur le laboratoire de Wuhan : Paris affirme ne disposer d’«aucun élément factuel»

Selon la plupart des scientifiques, le nouveau coronavirus a probablement été transmis à l’homme par un animal. Un marché de la ville de Wuhan a été incriminé, car il aurait vendu des animaux sauvages vivants.

Mais la présence à quelques kilomètres de là de cet institut de virologie, construit en collaboration avec la France, alimente depuis des mois les hypothèses d’une fuite depuis ses installations sensibles.

«Nous savons clairement quels types de recherches sont menés à l’institut et comment sont gérés virus et échantillons», a ajouté le directeur de cet institut doté d’un laboratoire P4, installation de très haute sécurité qui héberge les souches les plus dangereuses des virus connus, comme Ebola.

Par la simple localisation de l’institut à Wuhan, «les gens ne peuvent pas s’empêcher de faire des associations», a-t-il déploré, accusant des médias qui «essayent délibérément de tromper les gens» avec des informations «entièrement basées sur des spéculations», sans «preuves». Selon le Washington Post, l’ambassade des Etats-Unis à Pékin, après plusieurs visites à l’institut, a alerté en 2018 les autorités américaines sur des mesures de sécurité apparemment insuffisantes dans un laboratoire qui étudiait les coronavirus issus de chauves-souris.

Polémique sur l’origine du coronavirus : Washington mène un «examen approfondi», Moscou salue Pékin

Ajout au Titre 1 et Titre 2: MIRASTNEWS

Source : RT – France

La Russie rapporte un bond record de plus de 6 000 cas dans Covid-19

PHOTO DE FICHIER. © Sputnik / Service de presse du bureau du maire de Moscou

Pas moins de 6 060 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés dans toute la Russie au cours des 24 dernières heures, a confirmé le centre de crise Covid-19. Le nombre de morts lié à la maladie redoutée a dépassé 360 dans tout le pays.

Les chiffres montrent une augmentation significative du nombre de nouveaux cas par rapport à la veille, lorsque la Russie avait recodé environ 4 700 nouveaux cas.

La plupart des cas ont été signalés à Moscou, où 3 570 personnes ont été diagnostiquées avec la maladie au cours des dernières 24 heures. La capitale russe est en tête du classement des régions les plus touchées par le virus en Russie, avec un total de 24 324 personnes diagnostiquées avec Covid-19 jusqu’à présent. La région de Moscou – actuellement deuxième sur la liste – est loin derrière avec 4 663 cas confirmés.

Cependant, les autorités affirment que l’augmentation est le résultat, non pas d’un taux d’infection explosif, mais de meilleurs diagnostics.

Jusqu’à 60 pour cent de tous les patients de Covid-19 en Russie, et à Moscou en particulier, ne présentent aucun symptôme, rapporte le centre de crise. Le nombre de personnes hospitalisées sur Covid-19 n’a pas augmenté de manière significative et le système de santé fait face à l’afflux de nouveaux patients, ont déclaré les autorités.

Pourtant, le bilan des morts de Covid-19 en Russie a augmenté de 48 à 361. Parallèlement, plus de 230 personnes se sont rétablies au cours des dernières 24 heures.

À l’échelle mondiale, le nombre de cas confirmés de coronavirus a dépassé 2,3 millions. Le virus a coûté la vie à plus de 160 000 personnes.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction: MIRASTNEWS

Source : RT

Le nuage des incendies de Tchernobyl couvre la moitié de l’Europe

Les Etats-Unis d’Amérique sont confortablement installés en Ukraine où se déroule cette scène depuis le coup d’Etat de 2014.

Los incendios de Chernóbil

© AFP 2020 / Volodymyr Shuvayev

Les incendies dans la zone d’exclusion de Tchernobyl en Ukraine ont été éteints par les pompiers et la pluie, mais selon une étude, l’air contaminé par eux aurait pu atteindre la France.

Le rapport de l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) indique que les échantillons d’air à Kiev – la capitale ukrainienne – avaient un niveau élevé de césium 137 radioactif, qui a culminé vers les 10 et 11 avril.

Selon les scientifiques, les conditions météorologiques auraient pu amener des masses d’air contaminées par l’incendie en France. Les autres pays susceptibles d’être touchés sont le Bélarus, la Roumanie et la Bulgarie. Voici la carte de la propagation de la fumée radioactive de Tchernobyl.

« Les chiffres sont nettement plus élevés que ceux typiques du césium 137 en suspension dans l’air à Kiev et montrent des preuves du passage de masses d’air contaminées », indique le rapport. « Cependant, ils restent modérés et n’ont aucune conséquence sur la santé », ajoute-t-il.

Incendie d’air, radioactif ou non?

Le rapport conclut que la dose de rayonnement qu’un résident vivant près de la zone sinistrée pourrait ingérer à partir de cultures contaminées par des cendres radioactives n’est pas négligeable, mais reste faible, à 30 microsieverts de strontium 90 et 15 microsieverts de césium 137.

Pendant ce temps, un habitant de Kiev pourrait inhaler une dose « extrêmement faible » de moins de 1 nanosievert et « l’impact résultant de l’inhalation de radioactivité transportée par les masses d’air atteignant la France devrait être négligeable ».

Cependant, la fumée des incendies peut avoir des conséquences négatives sur la santé. La qualité de l’air à Kiev a été enregistrée comme la pire au monde cette semaine en raison des vents qui ont amené de la fumée dans la ville.

L’usine de Tchernobyl a explosé en 1986, provoquant le pire accident nucléaire de l’histoire. En avril, les flammes qui ont pris feu dans la zone d’exclusion ont brûlé pendant 10 jours et ont atteint jusqu’à un kilomètre de l’usine.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Le laboratoire de Wuhan rompt le silence sur l’origine du Covid-19

Laboratoire de l’Institut de virologie de Wuhan

© AFP 2020 HECTOR RETAMAL

Pointé du doigt par des médias américains comme une possible source du Covid-19, le laboratoire P4 chinois à Wuhan nie catégoriquement toute responsabilité. Selon son chef, le laboratoire a un système de gestion strict, alors que personne au monde n’a les connaissances nécessaires pour créer un tel virus.

Le directeur du laboratoire de l’Institut de virologie de Wuhan, Yuan Zhi-ming, a commenté les allégations selon lesquelles l’établissement serait à l’origine de la création artificielle du nouveau coronavirus dans son laboratoire, dans une interview accordée à la chaîne de télévision chinoise CGTN.

«Nous savons exactement quel type de recherche sur les virus est effectué dans notre institut et comment l’institut traite les échantillons. Comme nous le disons depuis longtemps, ce virus ne pouvait en aucun cas venir de chez nous. Nous avons un système de gestion strict, il y a un règlement sur la recherche et d’autres choses du genre, donc nous en sommes absolument sûrs», a-t-il déclaré.

Cependant, de son avis, ces rumeurs resteront longtemps dans les medias, car l’Institut de virologie et le laboratoire BSL-4 sont situés à Wuhan, berceau de l’épidémie du Covid-19. Yuan Zhi-ming a également mentionné le sénateur américain Tom Cotton qui réitère depuis longtemps que le virus provient de l’Institut de virologie de Wuhan «sans fournir de preuve ni aucun lien logique».

Impossibilité de créer artificiellement ce virus

Le directeur du laboratoire a affirmé que l’humanité n’avait pas encore les connaissances nécessaires pour créer artificiellement un virus [que la Chine parle pour elle même, elle n’est pas entrée dans tous les laboratoires secrets. Sinon comment expliquer la présence des matériaux génétiques du VIH ou d’Ebola ? Il ne faut pas influencer les investigations surtout quand on a rien à se reprocher ou à cacher MIRASTNEWS] qui, dans ses caractéristiques, serait similaire à un nouveau type de coronavirus.

«Il existe actuellement un grand nombre de publications dans des revues scientifiques sur ce sujet. Sur la base de mes connaissances en virologie, si nous parlons de la synthèse artificielle d’un tel virus, il n’y a actuellement aucune preuve indiquant que le virus ait été créé artificiellement [cette hypothèse est vraie si tout est mis sur la place publique tout le temps, or il existe dans certaines armées ou d’autres officines secrètes des programmes secrets d’armes biologiques ou autres de destruction massive ou de dépopulation dont les connaissances ne sont pas toutes divulguées et restent classifiées, de surcroît surtout dans ce domaine très sensible. De nombreux scientifiques et témoignages soutiennent qu’Ebola et le VIH sont des virus créés avant les autres, dans un but précis de la dépopulation de certaines catégories d’humains, même si cela ne s’est pas réalisé comme prévu, mais les recherches ont été menées dans le plus grand secret.  MIRASTNEWS], a expliqué Yuan Zhi-ming.

Selon lui, beaucoup de ses collègues scientifiques conviennent que si un tel virus était synthétisé en laboratoire, ses fabricants «seraient supérieurs aux gens ordinaires de par leurs connaissances». [Pourquoi a-t-on fait taire les scientifiques indiens qui ont découvert certaines choses dans la composition génétique de ce Coronavirus, alors qu’il fallait simplement publiquement, scientifiquement, leur opposer des arguments contraires et convaincants dans une discussion normale? Et en matière d’armement tout le monde n’a pas les mêmes connaissances au même moment, c’est pour cela que dans divers domaines certains sont en avance sur les autres.MIRASTNEWS].

«Par conséquent, je ne pourrai jamais croire que l’humanité a déjà suffisamment de connaissances pour recréer un tel virus», a ajouté le scientifique. [De nombreux autres spécialistes pensent le contraire, parmi lesquels le professeur français Montagnier, prix Nobel, qui confirment publiquement la synthétisation découverte par les indiens dont les résultats ont purement et simplement été annulés sans autre forme de procès. Il ne serait pas étonnant que l’on fasse taire aussi le prix Nobel.MIRASTNEWS]

La Chine pointée du doigt en raison de la pandémie

Virologe Yuan Zhiming: Forschungsinstitut in Wuhan ist nicht Ursprung des Virus

La chaîne Fox News a affirmé le 16 avril en se référant à «plusieurs sources informées des détails des premières actions du gouvernement chinois», avoir «vu des documents pertinents» selon lesquels un laboratoire P4 chinois est à l’origine de la diffusion du coronavirus.

Selon la chaîne américaine, le patient zéro du nouveau coronavirus était un homme qui travaillait dans un laboratoire de l’Institut de virologie de Wuhan ayant été infecté par une chauve-souris.

La chaîne Fox News a estimé que le but de ce laboratoire n’était toutefois pas de développer des armes biologiques mais de démontrer que les efforts de la Chine pour identifier et combattre les virus sont identiques voire supérieurs aux capacités des États-Unis.

Source: Sputnik News

La vie continue, un peu de détente partagée


BOTALA MAKAMBO CYNDI ASALI

Kofficentral avec Cindy – Le Coeur dans Homelie (Clip Officiel)

Koffi Olomide Feat Cindy – Le Coeur Elixir (Clip Officiel)

Cindy Le Coeur Égérie ( Clip Officiel)

CINDY APESI MARIE MISAMU RAISON BOYOKA


Un virologue de Wuhan dément toute spéculation: la synthèse du coronavirus impossible

 Coronavirus (Symbolbild)

© REUTERS / NEXU Science Communication

Il n’y a aucune preuve que le coronavirus soit artificiel, selon Yuan Ziming, directeur de l’Institut de virologie de Wuhan. Il l’a dit dans une interview avec le diffuseur de télévision CGTN, basée sur sa propre compréhension de la virologie.

«Certains scientifiques pensent que la synthèse du virus nécessite une intelligence et une charge de travail exceptionnelles. Par conséquent, je ne croirai jamais que nous, les humains, pouvons maintenant synthétiser un tel virus», a déclaré Ziming.

Il a souligné que l’infection à coronavirus ne pouvait pas « sortir » de l’institut où il travaille. Ziming a déclaré qu’il existe un système de gestion strict et une réglementation de la recherche en place.

Pourquoi de telles rumeurs ont fait surface

Le scientifique a expliqué pourquoi de telles rumeurs avaient fait surface. Selon lui, les gens sont liés au fait que l’Institut de virologie et le laboratoire BSL-4 sont situés à Wuhan.

Ziming a également rappelé les allégations du sénateur américain Tom Cotton selon lesquelles le coronavirus provenait de l’Institut de virologie de Wuhan.

« Il n’y a aucune preuve, tout cela est basé sur des spéculations », a souligné le scientifique.

Il soupçonne que cela a été fait pour dérouter les gens et perturber les activités contre les épidémies ou même les activités scientifiques de l’institut. Ziming a déclaré qu’il avait longtemps été soucieux d’assurer la sécurité biologique du laboratoire et savait que cela ne pouvait pas se produire.

Statut actuel

Le 11 mars, l’Organisation mondiale de la santé a classé l’épidémie d’une nouvelle infection à coronavirus comme une pandémie. Selon les dernières données, plus de 2,3 millions de cas d’infection ont été enregistrés dans le monde. Plus de 160 000 personnes sont mortes.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Trackback / Pingback

  1. Et les laboratoires d’armes biologiques du Pentagone dont celui de Fort Derick ? Accusé d’avoir pro pagé le coronavirus par accident, le laboratoire de Wuhan nie toute responsabilité | Raimanet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :