A la Une

Le secrétaire d’État des Etats-Unis d’Amérique Mike Pompeo affirme que plusieurs laboratoires en Chine travaillent sur des agents pathogènes contagieux

Image d’archives

U.S.  Secretary of State Mike Pompeo addresses the daily coronavirus task force briefing at the White House in Washington, U.S., April 8, 2020

© REUTERS / Kevin Lamarque

Les responsables des Etats-Unis d’Amérique ont accusé à plusieurs reprises la Chine de dénaturer la véritable situation avec l’épidémie de COVID-19. De plus, le POTUS a annoncé le 16 avril que Washington examinerait une théorie selon laquelle le virus aurait été « divulgué » par un laboratoire chinois critiqué par des experts.

Le secrétaire d’État des Etats-Unis d’Amérique Mike Pompeo a déclaré qu’il croyait qu’il existe en Chine plusieurs laboratoires qui travaillent sur des agents pathogènes contagieux dans des « conditions de sécurité inconnues ». Le haut diplomate des Etats-Unis d’Amérique s’est également plaint que le monde n’avait pas accès à un institut de virologie à Wuhan, en Chine, où la pandémie a commencé.

« Il y a plusieurs laboratoires qui continuent de mener des travaux, pensons-nous, sur les agents pathogènes contagieux à l’intérieur de la Chine aujourd’hui. Et nous ne savons pas s’ils fonctionnent à un niveau de sécurité pour empêcher que cette [pandémie] ne se reproduise. Rappelez-vous ceci ce n’est pas la première fois qu’un virus sort de Chine », a déclaré Pompeo.

Ce n’est pas la première fois que les États-Unis d’Amérique jouent sur la théorie non confirmée que le coronavirus est originaire d’un laboratoire chinois et a été « divulgué » en raison de mesures de sécurité insuffisantes, une notion qui a d’abord été promue par les médias grand public. Plus tôt, Pompeo a appelé la Chine « à se nettoyer » et à répondre pour avoir prétendument déclenché l’épidémie. Pékin a nié avec véhémence les allégations selon lesquelles elle était responsable du début de la pandémie.

A LIRE AUSSI :

La Grande Arnaque du COVID 19:Quand le porte-parole de Trump pour la santé épingle Soros et Rothschild

Le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a, quant à lui, annoncé le 16 avril que Washington mènerait une enquête sur les origines présumées du laboratoire du virus.

« Nous procédons à un examen très approfondi de cette horrible situation qui s’est produite », a déclaré le président des Etats-Unis d’Amérique.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Trackback / Pingback

  1. Le secrétaire d’État des Etats-Unis d’Amérique Mike Pompeo affirme que plusieurs laborato ires en Chine travaillent sur des agents pathogènes contagieux | Raimanet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :