A la Une

Des scientifiques états-uniens conçoivent un test de détection des porteurs de coronavirus avant qu’ils ne deviennent infectieux – Rapport

Pourquoi ne trouvent-ils pas le traitement final de la maladie COVID-19, veulent-ils qu’elle s’installe comme le SIDA ? Quelles preuves que celui-ci n’amplifierait et ne répandrait pas le mal à moyen ou long termes comme l’on soupçonne pour le futur vaccin ?

A medic wearing protective gloves shows a test kit as he works at a mobile laboratory for coronavirus disease (COVID-19) testing in Bangkok, Thailand, April 9, 2020.

© REUTERS / SOE ZEYA TUN

Cette évolution intervient alors que la Food and Drug Administration des États-Unis d’Amérique a autorisé l’utilisation du remdesivir, un médicament initialement développé pour traiter Ebola. Il sera utilisé sur les personnes hospitalisées avec COVID-19. Un essai récent a montré que le remdesivir aide à raccourcir le temps de récupération, mais qu’il n’améliore pas les taux de survie.

Deux enfants africains meurent alors que des médecins français testent leurs vaccins sur des Africains

En fait, deux médecins français ont vacciné des enfants en Guinée. Deux enfants sont décédés immédiatement après les essais de vaccins.

Des scientifiques américains travaillant pour l’armée ont conçu un test COVID-19 qui pourrait potentiellement identifier les porteurs de virus avant qu’ils ne deviennent infectieux et ne propagent la maladie, a rapporté The Guardian. Les chercheurs espèrent que leur création sera capable de détecter le virus dès 24 heures après l’infection d’un individu – 4 jours plus tôt que les tests existants. Contrairement aux tests sur écouvillon nasal qui recherchent le virus lui-même, le nouveau test examine la réponse du corps à la maladie.

Le projet développé par la US Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) a été initialement conçu pour détecter rapidement les intoxications par les germes et la guerre chimique, mais a été réutilisé après l’épidémie de coronavirus. Il sera désormais évalué par la Food and Drug Administration des États-Unis d’Amérique et, s’il était approuvé, il pourrait devenir le moteur absolu, a déclaré le Dr Brad Ringeisen, chef du bureau des technologies biologiques de la DARPA. « Le concept comble une lacune diagnostique dans le monde entier », a déclaré Ringeisen.

Cette évolution intervient alors que certains pays se préparent à assouplir les mesures de verrouillage mises en place pour freiner la propagation du virus. Les opposants à la levée des restrictions affirment que cela pourrait entraîner une deuxième vague d’épidémie.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Allemagne : Les manifestations contre les mesures de verrouillage se poursuivent à Berlin – Vidéo

A protestor holds up a flare during a demonstration on May Day, amid the spread of the coronavirus disease (COVID-19), in Berlin, Germany May 1, 2020

© REUTERS / HANNIBAL HANSCHKE

L’Allemagne est soumise à des restrictions de verrouillage depuis le 17 mars, mais ces derniers jours, elle a commencé à assouplir certaines mesures en vue de rouvrir des terrains de jeux, des églises et des institutions culturelles. La nation reste toujours le cinquième pays le plus touché par les coronavirus au monde.

Suivez la diffusion en direct de Sputnik depuis la Rosa-Luxemburg-Platz à Berlin où les manifestants continuent de dénoncer les mesures contre les coronavirus introduites dans le pays.

Des actions publiques similaires sous la bannière «Pas sans nous» ont eu lieu en Allemagne pendant six semaines, mais n’ont pu réunir jusqu’à 20 participants en raison de restrictions liées aux coronavirus.

L’Allemagne a signalé 159 119 cas de coronavirus et 6288 décès à 10h00 CEST, selon les données fournies par l’Organisation mondiale de la santé.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Une société d’analyse états-unienne espionne les installations de défense russes et les médias font état d’un rapport sur les problèmes liés au COVID-19

Construction of a long-range supersonic missile bomber Tu-22M3 at the Kazan Aircraft Plant

© Sputnik / Sergey Mamontov

La pandémie mondiale a affecté les entreprises du monde entier, les forçant à fermer ou à réduire leurs activités, mais la société Orbital Insights affirme que l’industrie russe de la défense n’a pas été épargnée non plus. Ce dernier a fondé ses allégations sur des «données cellulaires anonymes» obtenues sans préciser comment il a mis la main sur ces informations.

Plusieurs usines russes de l’industrie de la défense ont récemment ralenti au milieu de la pandémie de coronavirus, selon un rapport de la société d’analyse géospatiale Orbital Insights, cité par le média Defence One.

Les rapports mentionnent l’usine Salut où sont fabriquées les pièces du Su-27, Uralvagonzavod où sont fabriquées les pièces de la plupart des chars modernes russes et Hydromash qui produit des trains d’atterrissage pour les modifications des jets Su-30 et Su-34. Le rapport affirme toutefois que l’industrie russe de la défense n’a pas réduit toutes ses activités.

An Su-27 airplane during demonstration performances at the exhibition of weapons and military equipment in Rostov-on-Don.

© Sputnik / Sergey Pivovarov
Un avion Su-27 lors de performances de démonstration à l’exposition d’armes et de matériel militaire à Rostov-sur-le-Don.

Orbital Insights affirme avoir basé son analyse sur les « données téléphoniques anonymes » que l’entreprise a acquises auprès de plusieurs sources et a comparé le niveau d’activité des données cellulaires dans les zones désignées avant et pendant la pandémie. La société n’a pas précisé où et comment elle a obtenu lesdites données cellulaires, qui sont normalement stockées dans des serveurs de données protégés en vertu du droit russe.

Le gouvernement russe n’a pas encore commenté le rapport. Moscou n’avait auparavant donné aucune indication sur le fait que son industrie de la défense était affectée par la pandémie de coronavirus, bien qu’elle ait mis en œuvre des lois obligeant les entreprises à faire travailler leurs employés à domicile pour empêcher la propagation de la maladie.

US Defence Contractors a des problèmes financiers

L’industrie de la défense des Etats-Unis d’Amérique n’a pas non plus été épargnée par la pandémie. Le 1er mai, la principale responsable des acquisitions du Pentagone, Ellen Lord, a déclaré que certains des « adversaires » du pays cherchaient prétendument à acquérir des sous-traitants états-uniens de la défensedans le cadre de « pratiques néfastes » car ils étaient confrontés à des problèmes financiers en raison de l’épidémie.

Lord a noté que le Pentagone travaille aux côtés du Congrès pour trouver des « outils statutaires pour intervenir » dans les acquisitions et les fusions d’entreprises de défense américaines.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

« Il était une fois un virus »: la Chine publie une bande dessinée bizarre ressemblant à un Lego se moquant de la réponse COVID-19 des EUA

Crowd

© CC0 / Pixabay

Le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a critiqué à plusieurs reprises Pékin pour sa gestion prétendument médiocre de la crise sanitaire, accusant la Chine de dissimuler des données vitales sur la pandémie au cours de sa phase initiale. Il a également ordonné une enquête sur les informations selon lesquelles COVID-19 avait été causé par un accident à l’Institut de virologie de Wuhan.

L’agence de presse officielle chinoise Xinhua a publié une vidéo de style Lego, critiquant les accusations contre le pays au milieu de la crise COVID-19. Dans le court clip, la Chine affirme que les États-Unis d’Amérique n’étaient pas cohérents au cours des différentes étapes de la pandémie, énumérant également des allégations contre Pékin, formulées par des responsables et les médias.

tim anderson @timand2037

Once Upon a Virus, responds to the with a cartoon. Thank you @XHNews

Alors que la Chine n’a signalé aucun décès dû au virus dans le pays au cours des dernières semaines, la situation aux États-Unis d’Amérique est toujours tendue, avec plus de 1,1 million de personnes infectées et 65 000 morts de COVID-19, selon l’Université Johns Hopkins.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Trackback / Pingback

  1. Des scientifiques états-uniens conçoivent un test de détection des porteurs de coronavirus avant qu ’ils ne deviennent infectieux – Rapport | Boycott

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :