A la Une

RÉVÉLATION MASSIVE: les hôpitaux de New York tuent des Noirs et des Latino-américains pour augmenter la mortalité de Covid-19

NEW YORK CITY [FRN] – L’infirmière de NYC, Nicole Sirotek, présente un rapport de première main choquant sur le traitement «holocauste» des patients de Covid-19. Dans cette vidéo à voir ci-dessous, Mme Sirotek explique comment l’hôpital de NYC auquel elle a été affectée semble mal gérer intentionnellement les soins prodigués, en particulier (nous devons en déduire) aux patients de couleur (patients noirs et latinos) dans le ICU et en relation avec le diagnostic Covid-19. Ou il se peut que l’hôpital, en augmentant la mortalité de Covid, le fasse sans égard particulier pour la race, mais en termes de localisation, il y aurait plus de patients de couleur.

Infirmière en soins intensifs démoralisée et démoralisée, Mme Sirotek explique clairement que ces patients ne meurent pas en fait de Covid-19, mais de degrés criminels de mauvaise gestion et de professionnalisme au point que cela ne peut pas être une erreur.

Ce compte reflète une histoire liée à New York que FRN a présentée la semaine dernière. Dans ce récit, une infirmière parlant au nom d’un ami anonyme a relayé des informations presque identiques – ils assassinent des patients et étiquettent les décès «Covid-19 présumé».

A LIRE AUSSI

Pourquoi des centaines de PDG ont-ils démissionné juste avant l’épidémie de coronavirus?

Dennis Muilenburg — Boeing

United Airlines — Oscar Munoz

Alphabet — Larry Page

Gap — Art Peck

McDonald’s — Steve Easterbrook

Wells Fargo — Tim Sloan

Under Armour — Kevin Plank

PG&E — Geisha Williams

Kraft Heinz — Bernardo Hees

HP — Dion Weisler

Bed, Bath & Beyond — Steven Temares

Warner Bros. — Kevin Tsujihara

Best Buy — Hubert Joly

New York Post — Jesse Angelo

Colgate-Palmolive — Ian Cook

MetLife — Steven Kandarian

eBay — Devin Wenig

Nike — Mark Parker

Bob Iger, CEO of Disney

Ginni Rometty, CEO of IBM

Harley-Davidson CEO Matt Levatich

T-Mobile’s CEO John Legere

LinkedIn CEO Jeff Weiner

Mastercard CEO Ajay Banga

Keith Block, co-CEO of Salesforce

Tidjane Thiam, CEO of Credit Suisse

Hulu CEO Randy Freer

(…)

Regarder ces deux côte à côte donne une meilleure idée de la façon dont cette situation, ce que Mike Pompeo a appelé un «exercice en direct», s’est déroulée dans les hôpitaux de New York.

Cliquez sur l’image ou ici, pour accéder à cette histoire parallèle à partir de la fin du 27 avril.

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : FRN

Tanzanie/Covid-19: le président Magufuli croit avoir vu clair dans le jeu des occidentaux à propos du Coronavirus

Le président Tanzanien John Magufuli explique par une expérience qu’il a faite avec équipe sur l’existence et les machines données par les occidentaux aux Africains pour tester le Coronavirus. Il a expliqué son étonnement ce week-end dans une vidéo virale qui fait le tour de la toile.

Après échange avec le conseil de sécurité national de la Tanzanie, le président John Magufuli ne comprend pas comment tous les échantillons testés au laboratoire sont confirmés positifs. Le chef de l’État remet en cause les matériels de son laboratoire qu’il a acquis par don. Pour lui, les donateurs européens peuvent déjà truquer les matériels en vue de tuer plusieurs personnes en Afrique.

« Nous avions compris depuis un certain temps que tous les tests au labo étaient confirmés positifs. J’avais ainsi convoqué le conseil de sécurité pour qu’on puisse enquêter clandestinement sur ce qui est fait au niveau du laboratoire national parce que je me suis posé maintes questions pourquoi les tests sortent-ils les résultats positifs. J’ai compris que ça peut-être un sabotage puisque il faut douter des choses que l’on vous donne gratuitement » a-t-il expliqué.

Reuters

PHOTO DE DOSSIER: Le président élu de la Tanzanie, John Magufuli, est escorté après avoir inspecté une garde d’honneur militaire tanzanienne lors de sa cérémonie d’inauguration au stade Uhuru de Dar es Salaam, le 5 novembre 2015. REUTERS / Emmanuel Herman / File PhotoReuters

Le chef de l’Etat Tanzanien doute d’abord du résultat controversé qui est fourni par le laboratoire national de son pays. M John Magufuli dit avoir fait tester les échantillons des certains animaux et plantes « qu’il a donné des noms et des âges fictifs des personnes »

« Nos équipes sont parties discrètement au laboratoire avec les échantillons de la chèvre, de la papaye, de l’huile du véhicule, du mouton et autres. Alors l’échantillon de l’huile du véhicule se révélait négatif, l’échantillon de la papaye a été testé positif au coronavirus également pour la chèvre et pour le mouton. Dès lors je suis resté perplexe » s’est inquiété le président Tanzanien.

JEK

Source: GRAND JOURNAL CD.NET

1 Trackback / Pingback

  1. RÉVÉLATION MASSIVE: les hôpitaux de New York tuent des Noirs et des Latino-américains pour augmenter la mortalité de Covid-19 | Boycott

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :