A la Une

Propagande pour faire accepter le vaccin aux plus réticents ? Les agences de sécurité des EUA avertiraient que des pirates chinois cherchent à obtenir des données sur le vaccin COVID-19

© CC0

Auparavant, le Royaume-Uni et les États-Unis d’Amérique (EUA) avaient émis un avertissement conjoint selon lequel des pirates informatiques d’un certain nombre d’États étrangers auraient cherché à accéder aux données liées à COVID-19, y compris sur la recherche sur les vaccins, au milieu de frontières fermées et de blocages mis en place pour contrecarrer la propagation de la pandémie.

Alors que la recherche mondiale se bat contre le temps pour développer un vaccin efficace pour traiter COVID-19, les principales agences de sécurité des Etats-Unis d’Amérique seraient sur le point de publier un avertissement selon lequel les pirates chinois se préparent à violer les efforts des Etats-Unis d’Amérique sur la question, écrit le New York Times.

Selon une ébauche de l’alerte, suggérée par les agents de sécurité actuels et anciens comme devant être libérée dans les prochains jours, le FBI et le Département de la sécurité intérieure affirment que Pékin cherche à accéder à «de précieuses données sur la propriété intellectuelle et la santé publique par des moyens illicites liés aux vaccins, aux traitements et aux tests».

Pharmacist Michael Witte wears heavy gloves as he opens a frozen package of the potential vaccine for COVID-19, the disease caused by the new coronavirus, on the first day of a first-stage safety study clinical trial, Monday, March 16, 2020

© AP Photo / Ted S. Warren
Le pharmacien Michael Witte porte des gants épais alors qu’il ouvre un emballage congelé du vaccin potentiel [accéléréMIRASTNEWS] contre le COVID-19, la maladie causée par le nouveau coronavirus, le premier jour d’un essai clinique de première étape sur l’innocuité, lundi 16 mars 2020

Cet avertissement mettrait en évidence la cyberactivité accrue de la Chine et le recours à des «acteurs non traditionnels», ces derniers concernant des chercheurs et des étudiants désireux d’infiltrer des laboratoires universitaires et privés, la recherche d’un vaccin étant une cible clé, écrit le journal. [Ces arguments ressemblent étrangement s’aligner à ceux développés par l’Administration Trump, est-ce à dessein ?MIRASTNEWS].

L’alerte imminente mettant spécifiquement en évidence les dangers présumés émanant des «équipes de piratage d’État» de la Chine, qui, selon des sources citées, s’inscrit dans une stratégie plus large impliquant le Cyber ​​Command des États-Unis d’Amérique et la National Security Agency.

« La longue histoire de mauvais comportements de la Chine dans le cyberespace est bien documentée, donc cela ne devrait surprendre personne qui s’en prend aux organisations critiques impliquées dans la réponse du pays à la pandémie de Covid-19 », Christopher Krebs, directeur de Cybersecurity and Infrastructure Agence de sécurité, aurait déclaré.

Le responsable a souligné l’intention de l’agence de « défendre nos intérêts de manière agressive ».

Les experts en sécurité sont cités comme ayant enregistré une vague d’attaques non seulement par des pirates chinois, car d’autres États étrangers cherchent également un avantage pour obtenir un vaccin.

French lab scientists at Pasteur Institute in Paris

© AP Photo / François Mori
Scientifiques de laboratoire français à l’Institut Pasteur de Paris

Les pirates iraniens, écrit le journal, auraient tenté de violer Gilead Sciences, la société biopharmaceutique basée sur la recherche qui produit du remdesivir, le médicament thérapeutique approuvé précédemment par la Food and Drug Administration pour les essais cliniques visant à traiter le COVID-19.

Il n’y a eu aucune confirmation de la part des représentants du gouvernement ou de l’entreprise si un élément de l’effort de piratage, signalé pour la première fois par Reuters, a réussi.

Les nouveaux rapports sur le cyber-vol lié à la pandémie de coronavirus surviennent alors que les États-Unis d’Amérique et la Grande-Bretagne avaient émis un avertissement conjoint selon lequel « les organismes de soins de santé, les sociétés pharmaceutiques, les universités, les organismes de recherche médicale et les gouvernements locaux » étaient visés par des États étrangers.

L’avis conjoint a mentionné une série d’incidents dans lesquels des sociétés pharmaceutiques, des organisations de recherche médicale et des universités ont été ciblées par des espions à la recherche de données relatives à la recherche sur le virus COVID-19.

Rhétorique pandémique EUA-Chine

Les informations sur l’avertissement imminent surviennent au milieu d’une rhétorique accrue de Washington alors qu’elle intensifie ses critiques à l’égard de la Chine pour sa réponse à l’épidémie de COVID-19, identifiée pour la première fois à Wuhan, Hubei en décembre 2019.

(FILES) This file photo taken on April 17, 2020 shows an aerial view of the P4 laboratory at the Wuhan Institute of Virology in Wuhan in China's central Hubei province

© AP Photo / HECTOR RETAMAL
(FICHIERS) Cette photo prise le 17 avril 2020 montre une vue aérienne du laboratoire P4 de l’Institut de virologie de Wuhan à Wuhan dans la province centrale du Hubei en Chine

Le président Donald Trump avait déclaré auparavant qu’il avait « vu des preuves » [invérifiableMIRASTNEWS] suggérant que le coronavirus provenait d’un laboratoire à Wuhan, le secrétaire d’État des Etats-Unis d’Amérique Mike Pompeo disant la même chose sur ABC « This Week »:

«Rappelez-vous, la Chine a une histoire d’infecter le monde, et ils ont une histoire de diriger des laboratoires de qualité inférieure … Et donc, alors que la communauté du renseignement continue de faire son travail, ils devraient continuer à le faire, et vérifier pour que nous soyons certains, Je peux vous dire qu’il existe une quantité importante de preuves que cela vient de ce laboratoire de Wuhan.»

[Ici, cela ressemble à de l’orchestration de la manipulation, car les EUA et alliés ayant des laboratoires militaires secrets n’ont aucune autorité morale de mener seuls des enquêtes qui incrimineraient leurs adversaires. Car il est possible que le coronavirus du mal COVID-19 soit sorti de leurs laboratoires secrets, en ayant utilisé la technologie du génie génétique «gain de fonction» à des fins militaires pour produire une arme biologique secrète qu’ils répandent. Il eut fallu une enquête entièrement indépendante impliquant des experts d’autres pays comme la Russie, Cuba, l’Italie, l’Iran et autresMIRASTNEWS].

Les agences de renseignement des Etats-Unis d’Amérique nient actuellement qu’aucune conclusion définitive n’ait été tirée sur la question des origines spécifiques de la pandémie.

La Chine a catégoriquement rejeté toutes les accusations portées contre elle.

« Le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique a ignoré les faits, détourné l’attention du public et s’est engagé dans une tentative de se soustraire à sa responsabilité d’incompétence dans la lutte contre l’épidémie », a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang.

Coronavirus «Cyber ​​Attacks»

La pandémie de coronavirus et les protocoles de verrouillage introduits dans un effort pour arrêter sa propagation sont suggérés comme ayant engendré une nouvelle classe de cibles de piratage à l’échelle mondiale.

Le journal rapporte que ces dernières semaines, des experts en cybersécurité ont suggéré qu’une série de tentatives de piratage vietnamiennes avaient ciblé des responsables du gouvernement chinois liés aux efforts de lutte contre les coronavirus.

Des pirates sud-coréens auraient ciblé l’Organisation mondiale de la santé et des responsables en Corée du Nord, au Japon et aux États-Unis d’Amérique, dans le cadre des efforts de collecte de renseignements sur le virus, selon deux experts en sécurité travaillant pour des entreprises privées citées par le New York Times. .

Le 9 mai, le « cabinet de sécurité de haut niveau » israélien se serait concentré sur une « cyberattaque iranienne » contre l’infrastructure civile de l’eau de Tel Aviv, selon le Times of Israel.

Le gouvernement israélien n’a fourni aucune preuve pour étayer sa réclamation.

La tentative d’attaque a été suggérée comme ayant eu lieu fin avril et a été signalée pour la première fois par Fox News, après que la Water Authority et la Israel National Cyber ​​Directorate aient annoncé une « tentative de cyber-violation des systèmes de commande et de contrôle de l’eau ».

Les responsables ont noté qu’il avait fait peu de dégâts, malgré des problèmes mineurs signalés dans les conseils locaux.

Téhéran a nié toute responsabilité dans l’attaque.

Le média écrit que la pandémie a déclenché un «libre pour tous» dans le cyberespace.

«Il s’agit d’une pandémie mondiale, mais malheureusement, les pays ne la traitent pas comme un problème mondial… Tout le monde mène une collecte de renseignements à grande échelle – sur la recherche pharmaceutique, les commandes d’EPI, la réponse – pour voir qui fait des progrès», Justin Fier, ancien responsable de la sécurité nationale Un analyste du renseignement, actuellement directeur de la cyberintelligence chez Darktrace, une firme de cybersécurité, aurait été cité, ajoutant que la fréquence des attaques était « astronomique, hors normes».

Le remède soignant et immunisant le plus efficace contre COVID-19 trouvé et produit à Madagascar

FRANCE 24 Français

@France24_fr

: « On a eu 171 cas, dont 105 guéris. Les patients qui ont été guéris ont pris uniquement le produit . »

Le président de Andry parle du remède développé sur l’île et répond à @MPerelman et @ChBoisbouvier de @RFI

FRANCE 24 Français

@France24_fr

: « On a eu 171 cas, dont 105 guéris. Les patients qui ont été guéris ont pris uniquement le produit . »

Le président de Andry parle du remède développé sur l’île et répond à @MPerelman et @ChBoisbouvier de @RFI

FRANCE 24 Français

@France24_fr

– « Si ce n’était pas , mais un pays européen qui avait découvert le remède , y aurait-il autant de doutes ? Je ne pense pas… »

Le président malgache Andry en entretien exclusif sur @RFI et @FRANCE24 : https://f24.my/6T6N.t 

Les experts malgaches travaillaient sur ces types de produits depuis plusieurs années avec des injections à la clé

ImageImageImageImageImageImageImage

FRANCE 24 Français

@France24_fr

– « Si ce n’était pas , mais un pays européen qui avait découvert le remède , y aurait-il autant de doutes ? Je ne pense pas… »

Le président malgache Andry en entretien exclusif sur @RFI et @FRANCE24 : https://f24.my/6T6N.t 

FRANCE 24 Français

@France24_fr

– « On dit du mal sur le produit Tambavy CVO, alors qu’il ne fait que du bien. On veut nous freiner, nous décourager, nous interdire d’avancer… »

Suivez l’entretien d’Andry , président de sur @France24_fr et @RFI

Traduction et commentaires : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Vaccins: Robert Fitzgerald Kennedy Jr. brise le silence!!

Money Rang

Vous pouvez signer la pétition intitulée : «Nous demandons une enquête sur la « Fondation Bill & Melinda Gates » pour faute professionnelle médicale et crimes contre l’humanité» : en bas de cette page: https://moneyrang.org/robert-fitzgera… — ROBERT F KENNEDY JR BREAKS HIS SILENCE For Vaccine Injury and Vaccine Rights HighWireTalk Source Originale: https://youtu.be/hMH6hfwp__8 Source Traduction Vocale: https://www.youtube.com/channel/UCpwW… Source Traduction Texte En Français : https://lesakerfrancophone.fr/vaccina… Crédits Traduction : Evanis Crédits Video : The HighWire with Del Bigtree, 14 mai 2019

2020/67 Selon OAN, Des rapports ont suggéré l’existence d’un Contrôle mondial de la population.

1 Trackback / Pingback

  1. Propagande pour faire accepter le vaccin aux plus réticents ? Les agences de sécurité des EUA avertiraien t que des pirates chinois cherchent à obtenir des données sur le vaccin COVID-19 | Raimanet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :