A la Une

La Chine appelle les États-Unis d’Amérique le plus grand « empire des hackers » du monde

BEIJING – Les États-Unis d’Amérique mènent une surveillance mondiale étendue sur Internet, ce qui en fait le plus grand empire de piratage au monde, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du pays asiatique, Zhao Lijian.

Ciberseguridad (imagen referencial)

© CC BY 2.0 / Blogtrepreneur / Data Security Breach

Le 18 mai, le procureur général des États-Unis d’Amérique William Barr a déclaré que la société technologique Apple travaillait avec les gouvernements de Russie et de Chine pour accroître ses capacités de surveillance.

« En fait, ce sont les États-Unis d’Amérique qui effectuent la plus grande surveillance mondiale et le vol de données sur le Web, c’est le plus grand empire de hackers au monde », a expliqué le diplomate.

Il a ajouté que Pékin appelle les États-Unis d’Amérique à se conformer aux résolutions pertinentes des Nations Unies sur le droit à la vie privée à l’ère numérique et à cesser immédiatement la surveillance mondiale à grande échelle sur Internet.

« Nous exhortons également certains responsables des Etats-Unis d’Amérique à cesser de calomnier la Chine », a déclaré Zhao Lijian.

Lutte contre COVID-19 aux États-Unis d’Amérique

En outre, le porte-parole a affirmé que les États-Unis d’Amérique, en dénigrant la Chine, tentent de se débarrasser de leur responsabilité pour l’inefficacité des mesures qu’ils ont prises contre COVID-19.

Le président des États-Unis d’Amérique Donald Trump, récemment adressant un message au directeur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que Washington réexaminerait son adhésion à l’OMS et cesserait de la financer, si cette organisation n’est pas réforme en 30 jours, comme l’exigent les États-Unis d’Amérique.

Entre autres demandes, Trump a insisté pour que l’OMS « fasse preuve d’une véritable indépendance par rapport à la Chine ».

« Le message susmentionné du leader des Etats-Unis d’Amérique est plein d’insinuations et de conjectures. Mais les tentatives d’induire en erreur l’opinion publique et de dénigrer les efforts que la Chine a déployés pour contrôler l’épidémie sont vaines », a déclaré le diplomate, qui a également souligné que les États-Unis d’Amérique recourent à ces méthodes douteuses « pour écarter la responsabilité de l’inefficacité des mesures qu’ils ont prises ».

Notant que l’épidémie de COVID-19 continue de se propager aux États-Unis d’Amérique et dans d’autres pays du monde, Zhao Lijian a indiqué que la première priorité aujourd’hui est de faire preuve de solidarité et de coopérer, de sauver des vies et de reconstruire l’économie.

« Nous exhortons les politiciens américains à cesser d’imposer aux autres des responsabilités, à apporter leur contribution au renforcement de la coopération internationale et à lutter ensemble contre l’épidémie », a-t-il souligné.

Le diplomate a rappelé que les frais à payer à l’OMS sont déterminés par les pays membres, et non arbitrairement par les États-Unis d’Amérique, et que leur paiement est une obligation de Washington, « le marchandage n’est pas autorisé dans de telles affaires », a-t-il déclaré.

Les États-Unis d’Amérique accusent la Chine de se débarrasser des engagements pris devant l’OMS et de parvenir à des atténuations, a résumé Zhao Lijian.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :