A la Une

Le développement du vaccin contre le coronavirus en Russie progresse à pas de géant

© REUTERS / Dado Ruvic

La vaccination de masse contre le coronavirus en Russie pourrait commencer dès que possible dans les prochains mois, a déclaré Alexandr Guintsburg, directeur de l’Institut Nikolái Gamaleya, le centre national du pays pour la recherche en épidémiologie et microbiologie.

Vacuna contra el COVID-19 (foto ilustrativa)

« Nous prévoyons que la vaccination de masse commencera au début de l’automne. Mais, bien sûr, toute la population ne pourra pas recevoir ce vaccin en même temps. Nous considérerons que, au mieux, la vaccination et sa mise en œuvre à grande échelle prendra de six à neuf mois », a déclaré le directeur de l’institut lors d’une émission télévisée.

L’universitaire a suggéré que la vaccination, une fois approuvée, commence par des médecins et des professionnels de la santé, qui courent un risque accru de contracter le virus. Selon Guintsburg, le prochain à recevoir le vaccin devrait être les personnes qui travaillent en grands groupes, comme les travailleurs, par exemple.

Selon le spécialiste, le processus de développement du vaccin continue d’évoluer selon le plan approuvé par le ministère russe de la Santé. Des études précliniques chez la souris et le cobaye sont en cours d’achèvement. Toutes les toxicités possibles de la préparation ont également été testées. L’étude sur le singe, qui a confirmé l’immunogénicité et l’innocuité élevées du médicament, est également en voie d’achèvement.

« Si les résultats finaux des études précliniques sont positifs, ce que nous espérons vraiment, au cours des dix premiers jours de juin, nous prévoyons de demander l’autorisation du ministère de la Santé pour la prochaine étape: la réalisation d’essais cliniques sur des volontaires humains », a déclaré le directeur de la centre de recherche dans une interview avec les médias russes Rossiyskaya Gazeta.

Guintsburg a ajouté que certains membres de l’équipe impliqués dans le développement de la préparation ont testé volontairement le vaccin sur eux-mêmes, comme une expérience pour confirmer sa sécurité [merci Bill Gates et tous ceux qui en produisent avec lui, ainsi que son entourage immédiat et lointain, exemple à suivre ; il faut tester vous-mêmes et tous les autres au plus tôt devant caméras des échantillons que nous choisirons au hasard parmi les 7 milliards de doses qui nous serons appliqués. Nous vous encourageons vivement dans ce sens. MIRASTNEWS]. Même des anticorps protecteurs qui neutralisent le virus ont déjà été détectés chez les employés.

Le développement d’un nouveau vaccin est généralement un processus assez long. Avant de commencer les tests chez l’homme, les tests sont effectués sur des cultures cellulaires puis sur des animaux de laboratoire. Ce n’est qu’après s’être assuré que la préparation est sûre que des volontaires humains sont invités. Les tests sur l’homme sont toujours effectués en plusieurs étapes, au cours desquelles le nombre de participants augmente progressivement.

Selon les dernières données du ministère russe de la Santé, le pays enregistre déjà 353 427 personnes infectées par COVID-19 et 3 633 décès à la suite de l’infection.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : SPUTNIK NEWS

1 Trackback / Pingback

  1. Le développement du vaccin contre le coronavirus en Russie progresse à pas de géant | Raimanet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :