A la Une

Le nain politique réapparaît après l’épopée espagnole: De quelle guerre parle-t-il, celle menée immoralement et illégalement contre la Russie ou celle contre la Chine nucléarisée et technologiquement avancée?

© ERIC FEFERBERG Source: AFP L’ancien Premier ministre Manuel Valls.

«La lutte des classes disparaît au profit de la guerre entre races», selon Valls

L’ancien premier ministre PS Manuel Valls dénonce dans un entretien à Valeurs actuelles l’émergence d’une «logique de la victimisation», et estime que la lutte des classes est en train de disparaître au profit d’une «guerre entre les races».

Le remaniement selon Le Gendre : Le Maire Premier ministre, Valls le retour et peu de femmes

Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, à paraître le 18 juin, l’ancien Premier ministre Manuel Valls livre son analyse sur les récentes manifestations contre les violences policières et le racisme en France.

«La mort d’Adama Traoré est un drame [qui est] instrumentalisé par [sa] sœur, Assa, et le collectif de soutien», estime-t-il, après les rassemblements des 2 et 13 juin. «J’établis évidemment une distinction entre les organisateurs de [ces] manifestations et ceux qui s’y rendent en toute bonne foi, qui sont indignés par le racisme et veulent le dénoncer. C’est un mouvement planétaire qui est plutôt sain», ajoute-t-il.

«Les comparaisons avec le meurtre raciste et ignoble de George Floyd sont inacceptables car elles servent à accuser la France d’être raciste, à démontrer un supposé racisme d’Etat», poursuit l’ancien Premier ministre. «La police, comme la gendarmerie, est profondément républicaine», soutient-il.

Selon lui, «cette logique de la victimisation est renforcée grâce aux liens entre le mouvement indigéniste et une partie de la gauche : le NPA, des écologistes, une frange de La France insoumise, du PC, voire une minorité du Parti socialiste».

Pour Manuel Valls, «la lutte des classes disparaît au profit de l’affrontement, de la guerre entre races. Cette guerre est terrible, car elle essentialise en fonction de la couleur de peau. Elle s’agrège mais elle est aussi en concurrence avec l’islam politique. C’est un cocktail explosif».

Le PS «consterné par cette phrase»

Interrogé sur RTL, le premier secrétaire du PS Olivier Faure s’est dit «consterné par cette phrase» de l’ancien chef du gouvernement. «Comment peut-on dire cela ?», s’est offusqué Olivier Faure pour qui la «question sociale est aujourd’hui centrale et on ne peut pas dire qu’elle a été remplacée par une guerre des races». «C’est une thèse qui est habituellement portée par l’extrême droite donc je ne vois pas très bien où il veut en venir», a encore critiqué le député de Seine-et-Marne.

Du côté de l’Elysée, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, qui a relancé le débat sur les statistiques ethniques, a fait savoir qu’elle ne «partageait pas tout à fait cette analyse». «Ces propos lui appartiennent et je ne les commenterai pas plus avant», a-t-elle réagi à l’issue du Conseil des ministres.

Interrogé sur une entrée éventuelle au gouvernement, Manuel Valls, aujourd’hui conseiller municipal de Barcelone, a répondu : «Je ne demande rien. Je reste attentif à ce qui se passe en France.»

Source : RT France

Et si la Russie réagissait à BALTOPS-2020?

L’exercice militaire de l’OTAN, BALTOPS-2020 dans la région Baltique. ©EPA

Si la Russie décide de réagir aux exercices militaires que l’OTAN a organisés entre les 7 et 17 juin, une troisième guerre mondiale pourrait être déclenchée, a-t-on appris d’un site web ukrainien.

Selon Defence Express, « Si les forces de l’OTAN encerclent la Baltique, la Russie attaquera les cibles importantes de l’ennemi depuis Kaliningrad ».

Le dimanche 7 juin, les exercices navals à grande échelle BALTOPS ont commencé en Europe. Ils ont eu lieu dans le sud-ouest de la mer Baltique, près des côtes de l’Allemagne et du Danemark. Lors des exercices, plusieurs opérations se sont déroulées près des frontières maritimes russes dans la Baltique. Il s’agit de la région de Kaliningrad.

BALTOPS-2020 a impliqué au moins 3 000 militaires de 17 pays membres de l’OTAN, 29 navires et sous-marins et 29 avions de combat et hélicoptères.

De son côté, la Russie a organisé une manœuvre impliquant 2 000 membres du personnel de l’armée, 20 unités d’équipements militaires et six avions de combat de type Su-24 et Su-30SM, en réaction à l’exercice de l’OTAN.

« Il paraît que l’Europe de l’Est reste en ligne de confrontation avec Moscou et que la baisse du nombre de militaires américains en Allemagne pourrait fragiliser l’Europe face à la Russie », ajoute Defence Express.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a envoyé une lettre à l’adresse du secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg pour lui demander d’annuler BALTOPS-2020 en raison de la pandémie de coronavirus.

L’OTAN a multiplié ses exercices militaires dans l’est de l’Europe, pendant les deux dernières années.

La Russie reste préoccupée quant à l’extension de l’OTAN vers l’Est et met en garde l’Alliance à ce propos.

Source: Press TV Français

La Troisième Guerre mondiale sera-t-elle une guerre raciale ou économique ou les deux?

Discours ignoble du Roi LEOPOLD II au Congo Belge

1 Trackback / Pingback

  1. Le nain politique réapparaît après l’épopée espagnole: De quelle guerre parle-t-il, cell e menée immoralement et illégalement contre la Russie ou celle contre la Chine nucléarisée et technologiquemen t avancée? | Boycott

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :