A la Une

Un groupe de recherche de contacts sur les coronavirus lié à des mondialistes pro-avortement

La prochaine «phase» de la plandémie du coronavirus de Wuhan [Etats-Unis d’Amérique et alliés – MIRASTNEWS] (COVID-19) implique l’imposition de soi-disant «traceurs de contact» à des individus qui auraient été exposés à la contagion de l’épouvantail, censé limiter sa propagation. Mais un exposé approfondi d’Operation Rescue fait exploser le véritable programme mondialiste pro-avortement derrière la façade de recherche des contacts, qui n’a rien à voir avec la protection de la santé publique.

Avec des efforts qui semblent s’éloigner des tests pour se tourner vers la recherche des contacts, beaucoup se demandent: en quoi est-ce même légal? Après tout, le traçage des contacts implique une intrusion illégale dans la vie personnelle des gens sous la menace d’une sanction pour non-respect, le tout pour sauver le monde d’un virus, nous dit-on.

Eh bien, le trou du lapin traçant les contacts va encore plus loin que le simple fait de dérouler la Constitution. Selon les conclusions de l’enquête Operation Rescue, bon nombre des suspects habituels de l’État profond, y compris Bill Gates, les Clinton et George Soros, sont derrière ce complot diabolique pour suivre tout le monde comme le bétail et dépeupler la planète à des niveaux «durables».

Partners in Health (PIH), l’une des premières organisations à offrir des programmes de recherche des contacts à l’échelle de l’État, est fortement embourbé dans la corruption. Elle a des liens directs avec la Fondation Clinton, par exemple, notamment en Haïti et dans d’autres pays du tiers monde où des enfants sont victimes de la traite à des fins lucratives. Le co-fondateur de PIH est également un ami proche de Bill Clinton, tandis que l’un des membres de son conseil d’administration est sa fille Chelsea Clinton.

« Cette organisation fonctionne dans le monde entier, en particulier au Rwanda et en Haïti », écrit Cheryl Sullenger d’Opération Rescue, notant que le co-fondateur Paul Farmer et l’organisation dans son ensemble « épousent ouvertement une vision du monde marxiste et mondialiste ».

Un dénonciateur de recherche de contacts s’est également présenté pour mettre en garde contre la menace de cet effort apparemment inoffensif pour garder les gens «à l’abri» du coronavirus de Wuhan [Etats-Unis d’Amérique et alliés aussiMIRASTNEWS] (COVID-19), expliquant que finalement il va évoluer vers des vaccinations forcées de porte à porte et les enlèvements de la FEMA de tous les résistants – écoutez ci-dessous The Health Ranger Report pour en savoir plus:

https://www.brighteon.com/14dfe692-fc63-498a-ab4d-a33fc83450db

Plandemic est maintenant utilisé comme excuse pour kidnapper des enfants de parents «infectés»

Le gouverneur de l’Ohio, Mike DeWine, a engagé PIH pour contacter Trace dans son état avec l’aide de l’ancienne directrice du département de la santé de l’Ohio, Amy Acton, qui aurait démissionné de son poste début juin. Il s’avère que DeWine a «des liens étroits» avec Haïti et a apparemment emmené Acton là-bas début 2019 avant qu’elle ne soit nommée à son poste au gouvernement.

Ces personnes sont également des amis des Clinton, ayant travaillé avec eux par le biais de diverses organisations pour «augmenter le nombre de médecins, d’infirmières et de sages-femmes au Rwanda» – de nombreux autres détails sont décrits dans le rapport d’enquête de Sullenger, que vous pouvez lire sur ce lien.

Qu’il suffise de dire qu’il y a une situation de porte tournante massive qui se produit où les principaux acteurs des États profonds qui ont longtemps été impliqués dans la mise en place d’efforts «humanitaires» douteux à l’étranger tentent maintenant de faire la même chose ici sur le sol des Etats-Unis d’Amérique sous le prétexte de «recherche de contacts» Contre le coronavirus de Wuhan [Etats-Unis d’Amérique et alliés aussiMIRASTNEWS] (COVID-19).

Non seulement cela, mais des groupes de recherche de contacts comme PIH sont des partisans vocaux des «droits» de l’avortement, PIH ayant spécifiquement publié une déclaration s’opposant au rétablissement par le président Donald Trump de la politique pro-vie du Mexique, ainsi qu’une dénonçant son financement du programme avortement de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Partners in Health est financé par une liste de défenseurs mondiaux du dépeuplement, dont la Fondation Bill & Melinda Gates, la Société ouverte de George Soros et la Fondation John D. et Catherine T. MacArthur – tous de grands partisans de Planned Parenthood», Sullenger explique, soulignant le fait que PIH a un «programme de gauche anti-vie».

« Microsoft, Facebook, Apple, Google, Bank of America et la Banque mondiale figurent sur la longue liste des partenaires financiers mondialistes répertoriés sur le site Web de PIH », explique-t-elle encore.

Big Pharma est également profondément lié au PIH, ce qui n’est pas une surprise. L’un de ses bailleurs de fonds est Pfizer, la même entreprise qui fabrique Depo-Provera, un contraceptif injectable qui inhibe la grossesse. PIH a également travaillé avec divers intérêts de gauche pour faire de l’avortement un service «essentiel» pendant la pandémie, insistant sur le fait que le meurtre de bébé à naître est une forme critique de «soins de santé» pour les femmes.

«Il est devenu évident pour moi que la chose la plus importante en Amérique au plus fort de la pandémie n’était pas de ralentir la propagation du virus chinois |états-unien et alliés aussiMIRASTNEWS], mais de garder les centres d’avortement ouverts et de tuer autant de bébés que possible», explique Troy Newman, président de l’opération Rescue.

« Les ordonnances restrictives qui ont mis des personnes au chômage et ont fermé des entreprises légitimes n’étaient pas liées à un virus, mais concernaient le contrôle et l’avancement d’un programme politique qui était de nature pro-avortement, mondialiste et marxiste. »

Au-delà de cela, PIH – et probablement d’autres organisations de recherche de contacts – est anti-états-unien dans la mesure où ses «services» sont utilisés pour éloigner les enfants de leurs parents sur la base d’accusations de risque de COVID-19. Si une mère célibataire est testée «positive» pour le coronavirus de Wuhan [états-unien et alliés aussiMIRASTNEWS] (COVID-19) et n’a personne pour rester à la maison avec ses enfants pendant qu’elle est au travail, alors elle déclare que le PIH enrôlé pour effectuer la recherche des contacts peut potentiellement mettre ces enfants sous la garde du gouvernement.

«Les traceurs contractuels sont censés connecter les individus aux services sociaux, donc si une seule personne avec des enfants doit isoler ou mettre en quarantaine, et qu’elle n’a personne pour s’occuper de ses enfants, les services sociaux peuvent retirer les enfants du foyer», prévient Sullenger.

Assurez-vous de lire son analyse complète sur ce lien.

Vous pouvez également suivre les dernières nouvelles sur l’avortement et la poussée de gauche pour dépeupler la planète en consultant Abortions.news.

Les sources de cet article incluent:

OperationRescue.com

NaturalNews.com

Ethan Huff        

Traduction : MIRASTNEWS

Source: Natural News

Étude: le coronavirus est une arme biologique dotée d’une «propriété de gain de fonction pour une propagation efficace»

CONFIRMÉ: le coronavirus CoVid-19 contient une propriété unique de «gain de fonction» «pour une diffusion efficace dans la population humaine»… citation exacte d’un article scientifique récemment publié dans Antiviral Research

Image: CONFIRMED: CoVid-19 coronavirus found to contain unique “gain-of-function” property “for efficient spreading in the human population” … exact quote from science paper just published in Antiviral Research

Nous avons maintenant une bombe fumigène montrant que le coronavirus CoVid-19 «Wuhan» [états-unien et alliés aussi – MIRASTNEWS] a été spécifiquement conçu comme une arme de guerre biologique offensive, conçue pour viser à exterminer les êtres humains.

Une nouvelle étude publiée dans la revue à comité de lecture Antiviral Research (Vol. 16, avril 2020) est intitulée: « La glycoprotéine de pointe du nouveau coronavirus 2019-nCoV contient un site de clivage de type furine absent dans le CoV du même clade. »

Il révèle que le coronavirus CoVid-19 contient des caractéristiques uniques qui lui permettent de fonctionner comme un système d’arme plus efficace pour la transmission interhumaine, ce qui permet d’expliquer pourquoi le virus a été impossible à contenir (même dans des conditions de «quarantaine», qui ont échoué universellement en Chine, au Japon, en Corée et ailleurs).

Comme l’expliquent les auteurs scientifiques de l’article dans le texte intégral, « ce site de clivage semblable à de la furine … pourrait fournir un gain de fonction au nCoV 2019 pour une diffusion efficace dans la population humaine. » (Accentuation ajoutée)

En outre, l’article scientifique constate qu’il n’y a pas d’ascendance virale connue pour le coronavirus CoVid-19, ce qui signifie qu’il n’a pas évolué de la nature. Il a été conçu et les auteurs des articles scientifiques déclarent également que le virus contient des éléments du MERS, déclarant: «Avant l’émergence du 2019-nCoV, cette caractéristique importante n’a pas été observée dans la lignée b des bêtacoronavirus.»

Le résumé et le PDF complet (payant) de l’étude sont disponibles via ce lien sur ScienceDirect.com:

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0166354220300528

Les aspects «pistolet fumant» de cette recherche ont été mis en lumière plus tôt dans la journée par le professeur. Frances Boyle qui est apparue sur Alex Jones Show (2e heure de diffusion, 19 février 2020, InfoWars.com) pour révéler ses découvertes confirmant que le coronavirus de Wuhan était une arme biologique artificielle.

Demain, nous publierons la transcription complète de cette interview, contenant de nouveaux détails époustouflants sur l’origine de l’arme virale. Vous pouvez regarder l’intégralité du segment de 47 minutes ici, via Brighteon.com. L’interview complète est également disponible sur Banned.video.

Brighteon.com/b4e196ff-d85f-45c4-b4e0-8bc1bea6dc09

https://www.brighteon.com/b4e196ff-d85f-45c4-b4e0-8bc1bea6dc09

Le graphique suivant de l’étude publiée montre certaines des séquences de protéines S trouvées dans le coronavirus CoVid-19 «Wuhan» qui partagent un schéma presque identique avec MERS-CoV, mais pas avec une ascendance précédente de coronavirus de type «lignée b»:

La nouvelle fonctionnalité conçue dans le coronavirus de Wuhan a «le potentiel de cliver spécifiquement les glycoprotéines d’enveloppe virales, améliorant ainsi la fusion virale avec les membranes des cellules hôtes», concluent les auteurs de l’étude.

Cette caractéristique se traduit par «une pathogénicité plus élevée, des symptômes neuronaux prononcés et un neurotropisme chez les poulets infectés», selon l’article. Cela signifie, essentiellement, qu’il tue plus facilement et endommage le système nerveux tout en infectant les cellules nerveuses. Notez que de nombreuses victimes humaines en Chine semblent souffrir de crises et d’un arrêt total et presque instantané du système nerveux, s’effondrant littéralement en quelques secondes.

En outre, cette propriété accrue du virus entraîne «un élargissement du tropisme cellulaire du virus», ce qui signifie qu’il permet au virus de vivre et de prospérer dans une variété beaucoup plus large de cellules humaines, y compris les cellules du système respiratoire. Cela signifie que le virus vit à la fois dans les cellules respiratoires et les cellules nerveuses.

Fait intéressant, l’étude confirme en outre que les récepteurs « ACE2 » sont le vecteur d’opportunité pour le virus d’infecter les êtres humains, déclarant, « ACE2 est également le récepteur du nCoV nouvellement émergé. »

De plus, l’étude révèle qu’un autre élément du virus CoVid-19 semble avoir été assemblé à partir du coronavirus du SRAS, confirmant davantage l’affirmation de Frances Boyle selon laquelle l’arme artificielle est une «chimère» de multiples souches d’armes biologiques, y compris le SRAS, le MERS et le VIH. De l’étude: « Notamment, les IFP du 2019-nCoV et du SARS-CoV sont identiques, affichant les caractéristiques des peptides de fusion virale (Fig. 2). »

Conçu pour attaquer le système respiratoire humain, mais il peut y avoir une défense… (vous ne l’aimerez pas)

Le coronavirus CoVid-19 est spécialement conçu pour exploiter la biologie du système respiratoire humain. Encore une fois, à partir du texte papier:

Étant donné que la furine est fortement exprimée dans les poumons, un virus enveloppé qui infecte les voies respiratoires peut exploiter avec succès cette convertase pour activer sa glycoprotéine de surface (Bassi et al., 2017; Mbikay et al., 1997). Avant l’émergence du nCoV 2019, cette caractéristique importante n’était pas observée dans la lignée b des bétacoronavirus.

Enfin, les auteurs de l’étude expliquent que les personnes qui ont déjà été exposées à d’autres infections virales peuvent avoir une immunité renforcée contre le coronavirus. De l’étude:

… Il a été récemment montré que dans un effort pour limiter les infections virales, les cellules hôtes infectées par un certain nombre de virus provoquent une réponse interféron pour inhiber l’activité enzymatique des enzymes de type furine.

Bien que nous mettions en garde que cette supposition n’est qu’une théorie (jusqu’à présent), il peut s’avérer qu’une façon de renforcer les défenses contre le coronavirus pourrait être de s’infecter d’abord avec un virus respiratoire plus faible. Autrement dit, les personnes qui interagissent régulièrement avec le public et qui sont exposées à une grande variété de virus circulant dans la nature peuvent développer automatiquement des défenses améliorées en surmontant d’abord d’autres infections virales.

Cette découverte a d’énormes implications pour les personnes qui prennent des vaccins, étant donné que les vaccins exposent le corps humain à des souches virales affaiblies qui ne provoquent souvent pas la réponse complète des virus «dans la nature» tels que la grippe saisonnière. Bien que la recherche ne se soit pas concentrée sur ce point, il pourrait également s’avérer que les personnes qui prennent régulièrement des vaccins contre la grippe saisonnière pourraient théoriquement démontrer une réponse immunitaire affaiblie contre le coronavirus, tandis que ceux qui évitent les vaccins contre la grippe et permettent à leur propre corps de lutter naturellement contre la grippe chaque année montrera une immunité accrue contre le coronavirus CoVid-19.

Ou, sans doute, cela pourrait fonctionner dans l’autre sens, où les personnes qui prennent régulièrement plus de vaccins et sont exposées à une plus grande variété de souches plus faibles ont donc plus de capacité à produire une «réponse à l’interféron». Il est trop tôt pour le dire, mais il semble certainement que les personnes rarement ou jamais exposées à d’autres agents pathogènes viraux soient beaucoup plus vulnérables à celui-ci.

Référez-vous à «l’hypothèse d’hygiène» pour plus d’idées sur les ramifications de cette recherche.

Il y a encore des recherches à venir, et demain nous publierons la transcription complète de l’entrevue avec Frances Boyle sur le Alex Jones Show.

Nous sommes sur le point de lancer Pandemic.news en tant que plaque tournante pour les podcasts, les vidéos, les liens vers les articles scientifiques et les liens d’actualités, alors assurez-vous de consulter ce site au cours des deux prochains jours au fur et à mesure de sa montée en puissance.

Et oui, si vous vous demandez comment nous avons réussi à acquérir Pandemic.news, nous l’avons vu il y a des années. Rien de ce que nous voyons ici aujourd’hui ne nous surprend le moins du monde. En fait, cela va empirer, c’est pourquoi nous publions également Collapse.news… parce que c’est là que cela finit tôt ou tard.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Natural News

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Un groupe de recherche de contacts sur les coronavirus lié à des mondialistes pro-avortement – La vérité est ailleurs
  2. Un groupe de recherche de contacts sur les coronavirus lié à des mondialistes pro-avortement | Boycott

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :