A la Une

Covid-19: Nous n’avons pas besoin de l’OMS, du monde occidental pour authentifier la cure à base de plantes de Madagascar – Ancien ambassadeur de l’UA [Vidéo]

L’ancien ambassadeur de l’UA, le Dr Arikana Chihombori-Quao, a déclaré que le continent africain n’a pas besoin que le monde occidental prouve ou dise cliniquement au continent ce qu’il doit faire avec la nouvelle cure à base de plantes COVID-19 découverte à Madagascar.

L’ancienne ambassadrice s’exprimant dans une interview vidéo en direct avec Dentaa Amoateng surveillée par le journaliste ghanéen Attractive Mustapha Nii Okai Inusah sur les réponses décourageantes venant de l’organisation mondiale de la santé et du monde occidental, elle a déclaré que pendant de nombreuses années, le monde occidental a volé de nombreuses propriétés intellectuelles des pays africains.

Elle a ajouté que la plupart des médicaments du monde occidental qui sont reconditionnés après la production de masse sont naturellement originaires d’Afrique.

«La cure à base de plantes de Madagascar, je vois que c’est incroyable, nous devons comprendre que les propriétés intellectuelles de l’Afrique ont été volées, depuis un siècle maintenant, je suis si heureux de voir Madagascar prendre position, nous n’avons pas besoin du monde occidental pour le dire nous que faire de nos médicaments», a-t-elle déclaré.

Elle se demande comment le monde occidental peut dire à l’Afrique quoi faire alors que la plupart des herbes en Afrique ont été éprouvées par nos arrière-grands-parents.

« Je me souviens quand j’étais enfant, quand quelqu’un était malade, nous allons dans la cour et obtenons quelques feuilles et la personne ira mieux ».

Elle a félicité les pays africains qui sont sortis pour approuver les herbes et a exhorté les autres pays qui n’ont pas encore fait de déclarations sur les herbes à se rallier derrière Madagascar.

«L’Afrique a beaucoup à offrir en matière de santé et de plantes médicinales et j’applaudis les pays africains qui ont jusqu’à présent soutenu Madagascar, je recommande au monde entier de soutenir plutôt, ce dont nous avons besoin de la part de l’Organisation mondiale de la santé, c’est qu’ils envoient des fonds à Madagascar au lieu de vouloir les fermer, ce qui ne fonctionnera pas».

18.05.2020

Mustapha Attractive

[Notre commentaire

Le risque est que des modifications génomiques successives du virus SRAS-Cov-2 en laboratoire pour le rendre plus virulent et plus meurtrier, en lui conférant des caractéristiques moléculaires capables d’inactiver les capacités thérapeutiques du COVID ORGANICS, afin de le discréditer aux yeux du public. Il est de plus en plus nécessaire et urgent que les scientifiques fassent évoluer ces types de remèdes progressivement en s’adaptant ou en anticipant tout le temps.

JDDM – MIRASTNEWS].

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : MODERN GHANA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :