A la Une

Les scientifiques suggèrent que la covid-19 pourrait être plus vieux qu’on ne le croyait auparavant et qu’il provenait d’une mine chinoise en 2012

Les chercheurs ont traduit la thèse de maîtrise d’un médecin chinois qui a traité il y a huit ans des personnes responsables du nettoyage des excréments de chauves-souris d’une mine, après quoi ils ont développé des symptômes caractéristiques de la COVID-19.

Científicos sugieren que el covid-19 podría ser más antiguo de lo que se creía y que se originó en una mina china en 2012

SARS-CoV-2 dans une image de microscope électronique NIAID-RML / Handout / Reuters

Covid-19 pourrait être plus âgée qu’on ne le pensait auparavant, car elle ne proviendrait peut-être pas d’un marché de Wuhan en décembre 2019, mais d’un puits minier chinois en 2012, lorsque certains travailleurs ont contracté une maladie inconnue semblable à la pneumonie après avoir été exposé à des chauves-souris.

[Où seraient-elles ses chauves-souris, a-t-on attendu d’en relâcher dans la nature pour présenter des preuves ?MIRASTNEWS].

La théorie appartient au virologue Jonathan Latham et à la biologiste moléculaire Allison Wilson, tous deux du Bioscience Resource Project à Ithaca (États-Unis d’Amérique), qui ont traduit une thèse de maîtrise rédigée en 2013 par un médecin chinois qui s’occupait de mineurs infectés et Il a envoyé des échantillons de ses tissus à l’Institut de virologie de Wuhan pour évaluation, rapporte le journal New York Post.

[En 2013, la Chine avait créé à partir du H5N1 et du H1N1 un virus hybride de la Grippe aviaire très dangereux  qui inquiétait déjà les virologues, et en 2002-2003 il y a eu le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) dont les mécanismes ont été maîtrisés. N’est-il pas possible avec des recherches scientifiques poussées que des manipulations en laboratoire aient été réalisées pour faire des avancées avec le SRAS-CoV-2 du coronavirus ?

De nombreux virologues parlent d’une manipulation en laboratoire et décrivent avec précision le procédé utilisé. Certains d’entre eux accusent le laboratoire de Wuhan en Chine, d’autres des laboratoires basés dans d’autres pays comme l’Université de Caroline du Nord ou le laboratoire Fort Detrick, aux États-Unis d’Amérique.MIRASTNEWS].

« Les preuves qu’il contient nous ont amenés à reconsidérer tout ce que nous pensions savoir sur les origines de la pandémie de covid-19 », ont écrit Latham et Wilson dans un article publié en juillet sur le site Independent Science News.

Que s’est-il passé au puits minier chinois en 2012?

En avril 2012, six travailleurs de la mine de Mojiang, située dans la province du Yunnan, à des milliers de kilomètres de Wuhan, sont tombés malades après avoir passé plus de 14 jours à enlever les excréments de chauves-souris. Plus tard, trois des mineurs sont décédés.

Dans sa thèse de 66 pages, le docteur Li Xu a décrit les symptômes des patients, tels que «forte fièvre, toux sèche, douleur aux extrémités et, dans certains cas, maux de tête», tous actuellement associés à la COVID-19.

[Étonnant pour un pays aussi centralisé, la Chine n’aurait-elle pas une base de données disponible pour les chercheurs et les praticiens compilant toutes ces données capables de les orienter tout le temps ? JDDM – MIRASTNEWS]

Le médecin a également décrit le processus de traitement des mineurs, qui s’avère également similaire aux méthodes utilisées aujourd’hui contre le COVID-19. En particulier, les travailleurs infectés ont été traités avec des ventilateurs et une combinaison de médicaments comprenant des stéroïdes, des anticoagulants et des antibiotiques.

Après avoir effectué plusieurs tests pour l’hépatite, la dengue et même le VIH, Li a consulté divers spécialistes à travers la Chine, dont le virologue Zhong Nanshan, qui a géré l’épidémie de SRAS en 2003 et qui fait maintenant partie des conseillers du gouvernement. Chinois pour gérer la pandémie actuelle.

Latham et Wilson ont qualifié la réunion de Li avec Nanshan de « significative » car elle « implique que les maladies des six mineurs étaient très préoccupantes et, deuxièmement, qu’un coronavirus de type SRAS était considéré comme une cause probable ».

[Cette version ne colle pas, comme la première qui niait déjà le caractère bien réel d’un coronavirus manipulé en laboratoire. La seule façon d’en être sûr est de mener une enquête internationale autonome composée d’experts pluridisciplinaires indépendants.

C’est à elle et à elle seule de vérifier les faits et de présenter les conclusions valables, le reste consiste à vouloir détourner l’attention, à divertir et à désorienter. JDDM – MIRASTNEWS].

Ils pensent que le virus a « évolué » vers le SRAS CoV-2 chez les mineurs

Li Xu a également envoyé des échantillons de tissus des mineurs infectés à l’Institut de virologie de Wuhan, où les scientifiques ont confirmé que la source de l’infection était un coronavirus de type SRAS provenant de la chauve-souris «  Rhinolophus rouxii  ».

[Pourquoi n’a-t-on pas recherché la chauve-souris responsable et la présenter au reste du monde à ce moment-là étant donné qu’il y a eu morts d’hommes ?MIRASTNEWS].

De leur côté, Latham et Wilson estiment que le virus, une fois à l’intérieur des mineurs, a « évolué » pour devenir le SRAS CoV-2. Les scientifiques ont qualifié leur hypothèse sur les origines du COVID-19 de « passage des mineurs de Mojiang », se référant au terme virologique « passant », qui signifie le processus d’adaptation du virus à de nouvelles espèces.

Selon Latham et Wilson, le SRAS CoV-2 est « un coronavirus exceptionnellement pathogène hautement adapté à l’homme », dont les échantillons ont en quelque sorte quitté le laboratoire l’année dernière, générant ce qui est devenu la pandémie de coronavirus.

Samedi, Latham a déclaré au New York Post que le coronavirus « s’était presque certainement » échappé « du laboratoire de Wuhan.

En juillet, le directeur du laboratoire de l’Institut de virologie de Wuhan, Yuan Zhiming, a rejeté les spéculations qui lient cette installation à l’origine du covid-19, et a assuré qu’il était impossible pour un virus de quitter ses installations car il assurance.

  • Certains politiciens américains, dont le président Donald Trump et le secrétaire d’État Mike Pompeo, ont suggéré que le coronavirus provenait d’un laboratoire de Wuhan, une accusation que la Chine a catégoriquement démentie.
  • Yuan Zhiming lui-même avait déjà souligné en mai qu’une série de mesures avaient été adoptées « pour s’assurer qu’aucun virus ne puisse quitter » le laboratoire
  • De son côté, le directeur exécutif des urgences sanitaires de l’OMS, Mike Ryan, a annoncé début mai que l’organisation dispose de preuves, basées sur la séquence génétique du coronavirus, qui montrent qu’il est d’origine naturelle.

Si vous l’avez trouvé intéressant, partagez-le avec vos amis!

[Nous ne sommes pas convaincus par ce nouveau développement sans argumentation plus convaincante et restons sur notre position initiale stipulant que le SRAS-Cov-2 a été le fruit de la manipulation en laboratoire d’un coronavirus auquel a été ajouté des éléments provenant du VIH et de la Dengue ou autre, comme le soutiennent de nombreux virologues. Encore du traficotage pour les vaccins ou cache-t-on quelque chose? JDDM – MIRASTNEWS]

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

Économiste, Théoricien de la Relativité économique et sociétale, Expert en Analyse stratégique et en Intelligence économique et globale
Outil de travail : Méthode Intuitrive de Raisonnement et d’Analyse Stratégique et Tactique (MIRAST), dérivée de la Méthode de Raisonnement Tactique (MRT) des Forces Armées étudiées dans toutes les Grandes écoles d’Intelligence économique

MIRASTNEWS

Source : RT

Vaccination FORCÉE des militaires et forces de l’ordre en septembre!! Manif anti-vaccin Belgique

Un agent DGSE met en garde militaires, gendarmes et policiers sûr la vaccination obligatoire en septembre! *
– Manifestation anti mesures covid, les belges se soulèvent à leur tour! …par milliers, et non par centaines! (Suite ci dessous… ↓ ↓ )
(*) Les forces de l’ordre et militaires seront obligé de se faire vacciner soit disant pour les protéger du covid 19, cela sera une identité numérique pour pouvoir contrôler les forces régaliennes et l’armée du pays. Le vaccin est celui proposé par Bill Gates avec des nanoparticules très nocives pour la santé et avec possibilité pour le gouvernement d’agir sûr les cellules du corps humain et de rendre malade ainsi que de créer une pandémie dans les différents corps de métier Police, gendarmes et militaires. Le traçage est une priorité pour le gouvernement pour un contrôle total avant de sortir une loi pour obliger toutes les populations à se faire vacciner, discutée en ce moment même au parlement européen.  
► Un MÉDECIN récalcitrant : Une interview en direct qui passe mal ! https://www.youtube.com/watch?v=EFa9J… (Activez les sous titres.)
(Les MÉDECINS SE RASSEMBLENT PARTOUT !!! LIENS en description de la vidéo de Silvano!)  
Bienvenue sur PhoenixSinhopsysTV
Retrouvez la vidéo dans la playlist de la chaine « Films & documents » (Abyssal Selection) ► https://www.youtube.com/playlist?list…

Vaccin danger corona: effets secondaires cachés dans les favoris (biologiste Clemens Arvay)

Clemens Arvay sur les résultats alarmants des tests cliniques avec des vaccins préférés qui nous sont imposés par la politique et les médias. Un raccourcissement risqué – ce qu’on appelle le télescopage – a déjà lieu et nous expose tous à un danger inutile. La vidéo en est la preuve.
— notes de bas de page —
(1) a) Article de Clemens Arvays sur les vaccins génétiques dans la Revue médicale suisse: https: //saez.ch/article/doi/saez.2020 …
b) Vidéo précédente sur le sujet: https://youtu.be/Z7h5eUGGxSg
(2) The Telegraph sur l’échec du procès des primates: https://www.telegraph.co.uk/global-he …
(3) Évaluation préliminaire de la phase clinique I-II, publiée dans The Lancet: https: //www.thelancet.com/journals/la …
(4) Rapport sur la pré-production du vaccin dans Business Insider: https://www.businessinsider.de/wissen …

EXPOSÉ !!! Google a pris la main rouge – Les experts de Google en savent-ils donc plus que les médecins?

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Les scientifiques suggèrent que la covid-19 pourrait être plus vieux qu’on ne le croyait auparavant et q u’il provenait d’une mine chinoise en 2012 | Raimanet
  2. Les scientifiques suggèrent que la covid-19 pourrait être plus vieux qu’on ne le croyait auparavant et q u’il provenait d’une mine chinoise en 2012 | Raimanet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :