A la Une

La FDA saute les essais de phase 3 sur les vaccins COVID, transformant le peuple des Etats-Unis d’Amérique en cobayes pour les expériences médicales à haut profit de Big Pharma

Image: FDA skipping phase 3 trials on COVID vaccines, turning the American people into guinea pigs for Big Pharma’s high-profit medical experiments

L’arrogance de ceux qui adorent la science des vaccins est désormais pleinement visible. La Food and Drug Administration (FDA) vient de s’engager à autoriser des millions de nouveaux vaccins Covid-19 avant que les essais de phase trois déjà corrompus ne soient terminés. L’arrogance est tellement effrontée que le président Donald Trump confie à l’armée la responsabilité de déployer le programme de vaccination. Le ministère de la Défense a déjà attribué un contrat de 138 millions de dollars pour des seringues préremplies, comme si les études d’innocuité et d’efficacité n’avaient aucune importance.

Un haut responsable de l’administration Trump a déclaré qu’ils étaient «très confiants que d’ici la fin de l’année, nous aurons des dizaines de millions de vaccins dans les bras des Etats-Unis d’Amérique (EUA)». Le responsable a déclaré à CNN que dans le cadre de l’opération Warp Speed, la fabrication de vaccins débutera d’ici la fin de l’été. «Dans de nombreux cas, c’est déjà en cours», a déclaré le responsable. «Nous achetons le matériel, nous aménageons l’espace, nous acquérons, dans certains cas, les matières premières pour le faire. Nous avons des équipes de projet qui sont affectées à chaque site de fabrication.»

La FDA ouvre la voie à un vaccin hâtif et non testé qui constituera des CRIMES DE GUERRE

Le commissaire de la FDA, le Dr Stephen Hahn, subit une pression politique intense pour obtenir des millions de doses de vaccins avant les élections de 2020 et a déclaré que l’agence autoriserait un nouveau vaccin Covid-19 pour une utilisation d’urgence avant la fin des essais cliniques de phase III. L’autorisation d’utilisation d’urgence ne sera pas une approbation complète, a déclaré Hahn, qui approuvera les vaccins tant que les représentants de la société pharmaceutique supervisant le processus seront convaincus que les avantages postulés de la vaccination l’emportent sur les risques d’une infection hypothétique.

Ce ne sera pas une décision politique», a déclaré Hahn, dans une démonstration pathétique de double langage. «Ce sera une décision scientifique, médicale, de données.» Les essais de phase trois impliquent généralement des milliers de patients et durent plusieurs années. L’autorisation d’utilisation d’urgence poussera des millions de vaccins vers les travailleurs de la santé et d’autres données démographiques de personnes jugées «les plus à risque». Ironiquement, les blessures causées par les vaccins sont statistiquement plus fréquentes chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli – le même groupe de personnes considéré comme «le plus à risque».

Il n’y aura pas de recours ni d’indemnisation pour ces blessures causées par les vaccins, et il n’y aura pas non plus de système pour détecter et différencier les symptômes causés par les vaccins des infections en temps réel. C’est pourquoi les nouvelles flambées de Covid-19 seront imputées aux «non vaccinés» – poussant les législateurs et les entreprises privées à trouver de nouvelles façons de contraindre la population non vaccinée à se soumettre.

Les compagnies pharmaceutiques et les gouvernements imposent leur volonté au peuple

Alors que la liberté aux Etats-Unis d’Amérique est toujours en jeu, les régulateurs gouvernementaux et les sociétés pharmaceutiques continuent d’imposer leur volonté au peuple. La vaccination forcée a toujours été l’objectif. Un haut responsable de l’administration Trump a déclaré que la distribution du vaccin d’urgence sera «nationale» et sera une «coentreprise» entre les Centers for Disease Control and Prevention et le ministère de la Défense. Le responsable a également déclaré que la distribution des vaccins sera «un processus de collaboration» entre le secteur privé et l’armée. Le ministère de la Défense «gère toute la logistique pour acheminer les vaccins au bon endroit, au bon moment, dans les bonnes conditions.»

Selon une fiche d’information sur le site Web du ministère de la Santé et des Services sociaux des EUA, le gouvernement fédéral souhaite utiliser l’armée pour aider à fournir «300 millions de doses d’un vaccin sûr et efficace contre la [maladie à coronavirus de type SRAS-CoV-2] COVID-19 d’ici janvier 2021». Cela se fera en sautant plus de dix ans d’études de sécurité et d’essais cliniques nécessaires qui déterminent la mesure unilatérale de l’efficacité du vaccin (augmentation des anticorps).

Pour rester à jour sur les CRIMES DE GUERRE des vaccins à usage d’urgence imminents contre les citoyens des Etats-Unis d’Amérique, lisez Vaccines.News.

Lance D Johnson

Les sources comprennent:

SHTFPlan.com

Defense.gov

CNN.com

Politico.com

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Natural News

COVID 1984 : LEUR PROCHAINE ÉTAPE

« Ceux qui nous succèdent vont directement naître dans une prison dont ils ne pourront s’enfuir car ils n’auront aucun point de référence à la liberté telle que nous l’avons connue… »

Il est plus que temps de se réveiller !!

https://informationtresvraie.com/covi…

Les élites fuient les villes démocrates, quelque chose de GRAND arrive et nous le savons tous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :