A la Une

Le vaccin COVID-19 pourrait ne pas être généralement disponible «avant l’été prochain»: chef du CDC

Le directeur des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), le Dr Robert Redfield, a déclaré le 16 septembre qu’il pensait qu’un vaccin serait disponible pour le public des Etats-Unis d’Amérique vers le deuxième ou le troisième trimestre de 2021. Redfield a déclaré aux législateurs lors d’un sous-comité des crédits du Sénat a entendu dire que tout vaccin disponible d’ici la fin de l’année serait en «quantité très limitée», ajoutant que les doses seront administrées aux personnes à haut risque et aux médecins de première ligne.

Image: COVID-19 vaccine may not be generally available “until next summer”: CDC chief

« Si vous me demandez quand sera-t-il généralement disponible … pour que nous puissions reprendre notre vie habituelle, je pense que nous envisageons probablement la fin du deuxième trimestre, le troisième trimestre [de] 2021 », a-t-il déclaré pendant audition. Il a ajouté qu’un vaccin pourrait être disponible entre novembre et décembre, mais «en quantité très limitée».

Dans un tweet du 17 septembre, Redfield a souligné l’importance d’un vaccin COVID-19 comme «la chose qui ramènera les Américains à la vie quotidienne normale». Étant donné que des vaccins probables sont encore en cours de développement, cependant, il a réitéré dans un autre tweet qu’être prudent avec la foule, se distancer des autres, se laver les mains et porter un masque étaient les meilleures défenses disponibles contre le coronavirus.

Dr. Robert R. Redfield@CDCDirector·Sep 17, 2020I 100% believe in the importance of vaccines and the importance in particular of a #COVID19 vaccine. A COVID-19 vaccine is the thing that will get Americans back to normal everyday life.

Dr. Robert R. Redfield@CDCDirectorThe best defense we currently have against this virus are the important mitigation efforts of wearing a mask, washing your hands, social distancing and being careful about crowds. #COVID19

12:41 AM · Sep 17, 2020

19.4KSee the latest COVID-19 information on Twitter

Redfield a particulièrement défendu le dernier point – porter un masque ou couvrant le visage – à l’audience du Sénat. Il a déclaré aux législateurs qu’au cas où le vaccin ne déclencherait pas de réponse immunitaire, le masque protégera toujours contre les infections ultérieures.

Trump a contré les déclarations de Redfield, mais «a continué à avoir confiance» en lui

Cependant, le président Donald Trump a contesté l’estimation du Dr Redfield lors d’un briefing en soirée.

Il a déclaré aux journalistes qu’un vaccin «pourrait être annoncé en octobre» ou un peu plus tard, avec une distribution au public prévue immédiatement. En outre, le président Trump a ajouté que «la distribution va être très rapide» et le Dr Redfield peut ne pas en être au courant. (Connexes: l’administration Trump exige le déploiement à l’échelle nationale des vaccins COVID-19 d’ici le 1er novembre)

Le conseiller du président en matière de coronavirus, le Dr Scott Atlas, a ajouté que 700 millions de doses seraient disponibles pour les Américains d’ici la fin du mois de mars de l’année prochaine.

Sur la question des masques faciaux, le président a déclaré que Redfield avait mal compris la question et a reconnu qu’«il y a des gens qui n’aiment pas le masque».

Quoi qu’il en soit, le président Trump a exprimé sa confiance continue en Redfield malgré les déclarations du directeur du CDC lors de l’audience du Sénat.

L’opération Warp Speed ​​de Trump: un pari risqué pour la santé?

En mai, le président a annoncé l’opération Warp Speed, un effort pour accélérer le développement d’un vaccin contre le coronavirus d’ici janvier 2021. Selon une fiche d’information sur le projet du ministère de la Santé et des Services sociaux (HHS), départements ensemble pour produire et livrer 300 millions de doses de vaccins «sûrs et efficaces» contre la COVID-19.

En outre, le président Trump a affirmé que le vaccin contre le coronavirus (COVI-19) n’était «pas obligatoire» au niveau fédéral – mais des États individuels pourraient rendre les vaccinations contre la COVID-19 obligatoires.

Le développement d’un nouveau vaccin prend normalement environ trois à cinq ans, mais l’administration actuelle en demande un à la fraction de cette période. Cependant, cela comporte des risques pour la sécurité.

AstraZeneca, l’une des sociétés ouvrant la voie à un vaccin contre le coronavirus, a frappé un barrage routier en septembre après qu’un participant a subi une «réaction indésirable grave» apparemment déclenchée par des composants toxiques dans ces vaccins. D’autres entreprises, quant à elles, utilisent des ingrédients extraits de bébés humains avortés et de singes, ce qui soulève des préoccupations éthiques.

Et même si un vaccin «sûr et efficace» est trouvé, les experts ont averti que le coronavirus continuera à être un problème.

Les États-Unis d’Amérique ont actuellement le plus grand nombre de cas de COVID-19 au monde avec 6,6 millions de cas. Les décès liés à la COVID-19 dans le pays se sont élevés à 197 633 tandis que 2,5 millions de guérisons ont été signalées.

Découvrez plus d’actualités sur la course à la création d’un vaccin contre le coronavirus sur Vaccines.news.

Les sources comprennent:

WSJ.com

Twitter.com

WhiteHouse.gov

[Pour nous le coronavirus 2019 a pour abréviation COVI-19 et la maladie engendrée est la COVID-19 (Coronavirus Desease 2019 en anglais). – MIRASTNEWS]

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Natural News

1 Trackback / Pingback

  1. Le vaccin COVID-19 pourrait ne pas être généralement disponible «avant l’été prochain »: chef du CDC | Boycott

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :