A la Une

Pourquoi préfèrent-ils se chamailler au lieu d’une commission d’enquête neutre et indépendante en Chine, aux Etats-Unis d’Amérique, en France, en Grande-Bretagne et autres alliés, une diversion ?

Washington et Pékin dans l’impasse à l’ONU sur Covid-19 alors que Trump blâme la Chine pour la propagation du coronavirus

Washington & Beijing in standoff at UN over Covid-19 as Trump blames China for spread of coronavirus
© REUTERS/Tom Brenner

Le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a profité de son temps pour parler aux Nations Unies pour critiquer la Chine et la blâmer pour la pandémie de coronavirus, tandis que son homologue chinois Xi Jinping a repoussé ses «accusations sans fondement».

«Alors que nous poursuivons cet avenir radieux, nous devons responsabiliser la nation qui a déclenché ce fléau sur le monde: la Chine», a déclaré Trump dans un discours préenregistré filmé lundi à Washington.

Le président a également critiqué l’Organisation mondiale de la santé, qui, selon lui, est «virtuellement contrôlée par la Chine».

«Les Nations Unies doivent tenir la Chine responsable de ses actions», a déclaré Trump, ajoutant des éloges pour la réponse de sa propre administration au virus.

Il a spécifiquement accusé la Chine d’avoir «permis aux vols de quitter» le pays dans les premiers jours de la pandémie, facilitant une transmission plus large vers d’autres pays, et d’avoir affirmé que «les personnes sans symptômes ne propageraient pas la maladie».

[Problème quel pays a créé le coronavirus 2019 (COVI-19) en laboratoire ayant engendré la maladie COVID-19 (Coronavirus Desease 2019) ? Pour le savoir il faut une commission d’enquête neutre composée d’enquêteurs indépendants pluridisciplinaires – MIRASTNEWS]

Il a qualifié le virus [COVI-19 de la – MIRASTNEWS] Covid-19 de «virus chinois» – ce qu’il a déjà fait à plusieurs reprises.

Xi a repoussé dans son propre discours à l’ONU, affirmant que la pandémie ne devrait pas être «politisée». Bien qu’il n’ait pas nommé directement les États-Unis d’Amérique, le discours du président ne contenait aucune des déclarations nationalistes de Trump, et il a plutôt appelé à la coopération entre les pays, en disant: «L’unilatéralisme est mort».

«Aucun pays n’a le droit de dominer les affaires mondiales, de contrôler le destin des autres ou de conserver les avantages du développement pour lui-même», a déclaré M. Xi, ajoutant qu’aucune nation ne devrait être «l’intimidateur ou le patron du monde».

La pandémie de coronavirus a décimé près d’un million de vies dans le monde dont 200 000 aux États-Unis uniquement, selon le dernier décompte de Reuters.

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :