A la Une

Le DOJ engage enfin une action antitrust contre Google

Nous n’avons jamais pensé que ce jour viendrait réellement, mais le bruit dans la rue est que le ministère de la Justice (DOJ) a officiellement déposé son procès antitrust tant attendu contre Google pour son comportement monopolistique et anticoncurrentiel.

Image: DOJ finally files antitrust lawsuit against Google

Après avoir annoncé en mai qu’un procès était en cours, il est maintenant rapporté que le DOJ, ainsi que 11 États, se sont associés pour poursuivre le géant des moteurs de recherche pour avoir abusé de son pouvoir de monopole pour écraser son moteur de recherche et ses concurrents publicitaires.

Selon certaines informations, Alphabet Inc., la société mère de Google, est accusée d’avoir enfreint la loi en utilisant son pouvoir de marché pour détruire ses rivaux. Cela s’est traduit par des revenus sans précédent, dont 162 milliards de dollars obtenus par l’entreprise rien qu’en 2019.

«Le procès marque la plus grande affaire antitrust depuis une génération, comparable à la poursuite contre Microsoft Corp déposée en 1998 et à l’affaire 1974 contre AT&T qui a conduit à l’éclatement du système Bell», rapporte Reuters, relayé par Breitbart News.

Le Wall Street Journal a en fait été le premier à annoncer la nouvelle, expliquant que Google s’est engagé au fil des années dans des pratiques anticoncurrentielles qui ont contribué à son contrôle monopolistique sur la recherche et la publicité en ligne.

«Le département alléguera que Google, une unité d’Alphabet Inc.… maintient son statut de gardien de l’Internet grâce à un réseau illégal d’accords commerciaux exclusifs et interdépendants qui excluent les concurrents», rapporte le Journal, comme le répète Breitbart.

« Le gouvernement alléguera que Google utilise des milliards de dollars collectés à partir des publicités sur sa plate-forme pour payer les fabricants de téléphones mobiles, les opérateurs et les navigateurs, comme Safari d’Apple Inc., pour maintenir Google comme moteur de recherche prédéfini par défaut. »

Pour rester au courant des dernières nouvelles sur Google et les géants de la technologie, assurez-vous de consulter Corruption.news.

Google doit être brisé en un million de morceaux

En manipulant les autres plates-formes technologiques de cette manière, Google s’est taillé une «pole position dans la recherche de centaines de millions d’appareils aux Etats-Unis d’Amérique, avec peu d’opportunités pour un concurrent de faire des incursions», affirme le procès du DOJ.

Sur les appareils Android, les utilisateurs n’ont même pas la possibilité de supprimer l’application de recherche Google car elle est préchargée en permanence. Le procès du DOJ abordera également ce problème, ainsi que les allégations selon lesquelles Google interdit illégalement le chargement des applications de recherche de concurrents sur les appareils Android en raison de ses accords de partage des revenus.

La raison invoquée pour laquelle le procès a pris tant de temps à déposer est que les avocats ont affirmé qu’ils avaient besoin de plus de temps pour monter un dossier contre Google. Cependant, le procureur général William Barr a annulé cette décision et fait avancer l’affaire beaucoup plus rapidement.

Google ferait l’objet d’une enquête depuis près d’un an, alors que des dizaines d’avocats du DOJ travaillant dans deux groupes se sont attaqués à l’enquête. Chacun de ces deux groupes supervise un domaine d’enquête distinct, les deux principaux domaines étant la domination de Google dans les recherches et le contrôle colossal de l’entreprise sur l’écosystème de la publicité en ligne.

Selon les rapports, Google contrôle actuellement 90% des recherches sur le Web dans le monde. Beaucoup de ses concurrents disent qu’ils n’ont guère de chance de commercialiser leurs propres produits, en particulier lorsque Google interdit à leurs applications et à d’autres outils de fonctionner sur le système d’exploitation Android.

«Sundar Pichai a commis un parjure en mentant devant le Congrès», a rappelé un commentateur de Breitbart News à propos de cette saga en cours. « Il devrait être en prison. »

«Il est plus que temps de faire une recherche approfondie des pratiques politiques de Google et des autres Maîtres de l’Univers: Facebook, Twitter, Microsoft et Apple!» a écrit un autre.

« Cela devrait être une recherche de haut niveau et non le travail corrompu et bâclé que le FBI a mené! »

Les sources de cet article incluent:

Breitbart.com

NaturalNews.com

Ethan Huff

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Natural News

Le vaccin COVID-19 ne doit pas être pris! Voici pourquoi! + Vidéo incontournable

Divulgation du vaccin CHOQUANTE de la Dre Christiane Northrup

Notre plus grand destin

Merci à la communauté en ligne de Vaccine Choice Canada pour la vidéo.

L’homme, fabriqué à l’image d’une substance qui peut être échangée, achetée ou vendue

Avant de consentir au vaccin expérimental RNA COVID-19, VEUILLEZ regarder la vidéo pour savoir ce qui est déjà connu et la partager avec toutes les personnes que vous connaissez.

17 Études publiées sur les vaccins contre la grippe qui devraient contribuer à l’hésitation à la vaccination

https://www.sott.net/article/442684-18-Reasons-to-forgo-flu-vaccinations-this-year

Point de choix

Il y a des décennies, la classe des prédateurs a mené une guerre silencieuse contre l’homme en utilisant des armes silencieuses qui manipulent l’esprit, nuisent subtilement et progressivement le corps, stressent les émotions et retardent la potentialisation complète de notre esprit / âme à l’image du Seul Vrai Créateur.

Pour régner en maître, le plan de classe des prédateurs consiste à effacer toute cause, noyau, mémoire et enregistrement du Seul Vrai Créateur chez l’homme en modifiant notre ADN originel, ce qui nécessite le consentement, et ils feront «n’importe quoi» pour obtenir le consentement de l’homme.

Remise de dette

Réfléchissez si vous voulez. Et si le gouvernement proposait d’éliminer toutes les dettes personnelles (hypothèques, prêts, cartes de crédit, etc.)? En échange de l’acceptation de cette remise totale de la dette, l’individu perdrait à jamais la propriété de tous les biens et actifs. L’individu devrait également accepter de participer au calendrier de vaccination COVID-19 et COVID-21, qui lui permettrait de voyager sans restriction et de vivre sans restriction, même sous un verrouillage complet (grâce à l’utilisation d’une pièce d’identité avec photo appelée passeport santé.

Rappelez-vous qui est derrière une telle offre, la classe des prédateurs. La même classe de prédateurs qui a conçu le mensonge BIG COVID-19, les chemtrails, la 5G, l’esclavage pour dettes, le dépeuplement, l’usure, etc. en route vers le totalitarisme, le déni de liberté le plus radical.

Quoi que vous fassiez, veuillez en informer les autres. Je vous remercie.

The COVID-19 Vaccine MUST NOT BE TAKEN! Here’s why—

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Before It’s News

Rapport explosif: Le porte-monnaie du Samaritain et l’ONU – partenaires du mondialisme?

Samaritan’s Purse est un groupe à but non lucratif dirigé par Franklin Graham. Il a littéralement atteint des millions d’enfants pendant les vacances de Noël, mais dans ce rapport exclusif, nous verrons comment l’organisation travaille en partenariat avec les Nations Unies, et même des liens avec la Fondation Clinton afin de promouvoir les objectifs de développement durable de l’ONU. Common Core Diva Lynne Taylor se joint à moi pour ce reportage exclusif.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : YouTube

Guerre azerbaïdjanaise et arménienne: contre-offensive au sud et facteur iranien

Dans la soirée du 20 octobre, le ministère arménien de la Défense a déclaré avoir lancé une contre-offensive à grande échelle contre l’avancée des forces azerbaïdjanaises dans la zone du réservoir de Khudaferin, dans la partie sud de la région du Haut-Karabakh. Des sources arméniennes ont affirmé que l’attaque avait causé de lourdes pertes à «l’ennemi» et avait poussé les troupes azerbaïdjanaises à la retraite. Des sources pro-arméniennes ont également déclaré que la ville de Zangilan était devenue un «piège» pour les troupes azerbaïdjanaises et qu’un grand groupe de «forces ennemies» y était maintenant éliminé.

Le 20 octobre, le ministère arménien de la Défense a également publié des photos d’un drone de combat Bayraktar TB2 de fabrication turque abattu dans la zone de combat du Haut-Karabakh. C’est la deuxième fois que la partie arménienne semble être en mesure de confirmer que le bloc azerbaïdjanais-turc avait perdu un Bayraktar TB2. Le 19 octobre, des sources arméniennes ont montré une partie d’un système optique Bayraktar TB2 affirmant qu’un drone avait été abattu. Ces drones seraient exploités par l’armée azerbaïdjanaise, mais des sources militaires affirment que les opérations de drones sont menées avec l’aide directe de spécialistes turcs.

Les allégations de succès arméniens dans le sud ont été immédiatement démenties par le ministère azerbaïdjanais de la Défense. Au 21 octobre, la situation sur le terrain démontre que la partie arménienne n’a pas encore été en mesure de reprendre véritablement l’initiative dans la région.

Juste avant la contre-attaque arménienne, les forces azerbaïdjanaises ont pris la ville de Zangilan et 25 villages dans les districts de Zangilan, Jabrayil et Fuzuli. Le nombre total de diverses colonies capturées par l’Azerbaïdjan depuis le début de la guerre le 27 septembre a atteint 75.

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev s’est également adressé à la nation en affirmant de facto que l’armée arménienne avait été dévastée et que son pays était au bord d’une victoire militaire au Karabakh. Selon lui, les forces azerbaïdjanaises ont détruit 241 chars de combat, 50 véhicules blindés, 215 pièces d’artillerie, 74 systèmes de lance-roquettes multiples, 58 mortiers, 53 armes antichars, 12 systèmes de défense aérienne, dont 4 S-300 et 3 TOR, 8 systèmes de guerre électronique, 3 missiles balistiques tactiques et 198 camions, ainsi que la capture de nombreuses armes et équipements du côté arménien.

En effet, si les forces arméniennes s’avèrent incapables d’organiser une défense active, l’Azerbaïdjan a toutes les chances de reprendre toute la partie sud de la région du Haut-Karabakh et même d’atteindre la frontière arménienne dans un proche avenir.

Un drone de combat IAI Harop de fabrication israélienne appartenant aux forces armées azerbaïdjanaises a été abattu près de la ville de Parsabad dans le nord de l’Iran le 20 octobre. L’armée azerbaïdjanaise utilise IAI Harops pour cibler les positions et l’équipement des forces arméniennes. Ce n’est pas le premier incident transfrontalier avec l’Iran causé par les hostilités militaires en cours au Karabakh. Auparavant, les forces iraniennes ont déjà abattu plusieurs drones azerbaïdjanais et signalé des obus tombant à l’intérieur du territoire iranien.

Le 21 octobre, l’armée iranienne et le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) ont lancé des exercices de défense aérienne à grande échelle, baptisés Modafe’an-e Aseman-e Velayat 99 (Guardians of Velayat Sky 99). Les exercices impliquent les unités de défense aérienne de l’armée iranienne et l’armée de l’air, ainsi que la force aérospatiale du CGRI. Quelques jours plus tôt, l’armée iranienne a déployé des pièces d’artillerie supplémentaires près de la frontière avec l’Azerbaïdjan.

Compte tenu du fait que la direction principale de l’avancée actuelle de l’Azerbaïdjan au Karabakh se situe le long de la frontière avec l’Iran, même une réponse militaire iranienne limitée aux attaques «accidentelles» régulières sur son territoire et aux violations de son espace aérien pourrait créer des difficultés pour les forces azerbaïdjanaises. Par exemple, la décision iranienne d’abattre des drones de combat opérant trop près de la frontière pourrait saper la domination aérienne azerbaïdjanaise dans cette partie particulière de la ligne de front.

…from SouthFront.org

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Veterans Todays

«Notre compte a été piraté!» Fort Bragg, siège des opérations spéciales des Etats-Unis d’Amérique, compte sur les armes nucléaires après avoir publié des tweets sexuellement explicites

‘Our account was hacked!’ Fort Bragg, home of US Special Operations, nukes account after posting sexually explicit tweets
PHOTO DE FICHIER: Les parachutistes de l’armée des Etats-Unis d’Amérique se reposent en attendant de monter à bord de leur avion de transport C-17 quittant Fort Bragg, Caroline du Nord, États-Unis le 1er janvier 2020. © REUTERS / Jonathan Drake

Fort Bragg, l’imposante base militaire des Etats-Unis d’Amérique en Caroline du Nord, a supprimé son compte Twitter officiel après avoir d’abord affirmé qu’il avait été piraté pour expliquer une série de messages sexuellement explicites embarrassants.

Les messages n’étaient «pas le travail de nos administrateurs», a déclaré la base dans un tweet désormais supprimé mercredi après-midi. «Notre compte a été piraté. Nous nous excusons auprès de nos abonnés.» Le compte entier a disparu peu de temps après.

Il semble que personne sur Twitter ne semble acheter l’excuse «nous avons été piratés». La journaliste Sophia Narwitz a émis l’hypothèse qu’il est beaucoup plus probable que le responsable des médias sociaux de Bragg ait oublié de se déconnecter de la base et de se connecter à son (définitivement son) compte personnel avant de simuler une e-girl.

La défense «J’ai été piraté» n’a pas fonctionné pour Steve Scully de C-SPAN, le modérateur malheureux du débat présidentiel annulé. Il a été suspendu la semaine dernière, après avoir admis avoir prétendu à tort avoir été piraté afin de ne plus tweeter un critique du président Donald Trump.

La gaffe et la réaction excessive à l’embarras ont fourni un fourrage sans fin pour la comédie Twitter, des gifs aux mèmes.

L’embarras de Fort Bragg n’est même pas le premier cas cette semaine où une personne a des problèmes en ligne à cause de sa libido. Jeffery Toobin, commentateur de CNN et écrivain new-yorkais, vient d’être suspendu pour s’être livré à un plaisir supplémentaire, pour ainsi dire, lors d’un récent appel Zoom.

Cependant, l’installation de 250 miles carrés (650 kilomètres carrés) se trouve à un niveau quelque peu différent, car elle sert de quartier général au commandement des opérations spéciales de l’armée des Etats-Unis d’Amérique (USASOC), au commandement des forces de l’armée et au commandement de la réserve de l’armée, entre autres. C’est également le siège d’un renseignement militaire et de deux brigades d’opérations psychologiques.

Depuis mercredi soir, le compte @FtBraggNC affiche désormais «Inscrit en octobre 2020» comme statut, un avatar vierge et zéro abonné. Il suit un seul compte, un producteur de podcast nommé «Dr. Stratégie », qui a souligné leur situation plus tôt dans la journée.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :