A la Une

L’Arménie lance des missiles balistiques sur l’Azerbaïdjan au milieu d’une retraite dans la région du Haut-Karabakh

Le matin du 22 octobre, les forces arméniennes ont lancé des missiles balistiques sur des cibles situées à l’intérieur du territoire azerbaïdjanais. Selon le ministère azerbaïdjanais de la Défense, 3 missiles ont été tirés en direction de la région de Siyazan, deux en direction de la région de Gabala et un en direction de la région de Kurdamir. Bakou a affirmé que la frappe visait la population civile et les infrastructures civiles. Le rapport ne fournit aucun détail sur le type de missiles utilisés. Néanmoins, les forces arméniennes n’ont jusqu’à présent utilisé que des missiles R-17 Elbrus et OTR-21 Tochka. Les forces armées arméniennes disposent également de plusieurs systèmes de missiles balistiques à portée de tir 9K720 Iskander beaucoup plus modernes, mais le complexe n’a pas encore été utilisé, car les dirigeants de l’Arménie ne sont pas pressés d’entrer dans une guerre totale avec l’Azerbaïdjan pour protéger la République du Nagorno-Karabakh (également connue sous le nom de République d’Artsakh).

Le ministère arménien de la Défense a dénoncé les rapports comme étant faux, mais il convient de noter qu’Erevan a également nié une frappe de missiles balistiques sur la ville azerbaïdjanaise de Ganja le 16 octobre, une frappe qui a tué ou blessé plusieurs dizaines de civils. Plus tard, les sources arméniennes ont passé beaucoup de temps à marquer des objets militaires situés dans la ville sur des cartes. Cependant, les victimes civiles de cette frappe sont un fait confirmé. A son tour, l’Azerbaïdjan affirme avoir détruit au moins 3 complexes balistiques tactiques arméniens. Quelques-uns d’entre eux ont été frappés dans la zone frontalière arménienne près du Karabakh.

Le soir du 21 et le matin du 22 octobre, les forces azerbaïdjanaises développaient leurs opérations offensives dans les directions Aghdere-Aghdam, Fizuli-Jabrayil et Zangilan-Gubadli. L’armée azerbaïdjanaise a affirmé qu’elle avait capturé des terrains importants à Gubadli et détruit la batterie D-20 du 155e régiment d’artillerie des forces armées arméniennes dans la région de Khojavend. Dans la région d’Aghdere, les forces azerbaïdjanaises auraient lancé des frappes contre le 5e régiment de fusiliers de montagne, faisant de lourdes pertes aux Arméniens.

Selon le président azerbaïdjanais Ilham Alyiev, ​​lors des récentes opérations, les forces azerbaïdjanaises ont capturé 22 colonies dans les districts de Fuzuli, Jabrayil et Zangilan. Il s’agit de Gejagozlu, Ashaghi Seyidahmadli, Zargar, Balyand, Papi, Tulus, Hajili, Tinli, Khurama, Khumarli, Sari Babayli, Ucunju Aghali, Hajalli, Girakh Mushlan, Udgun, Turabad, Ichari Mushlan, Malikharli et Minivanharli. Plusieurs chars de combat arméniens T-72 ainsi que des véhicules de combat d’infanterie BMP-1 et BMP-2 ont également été capturés par l’Azerbaïdjan.

Des affrontements féroces dans la région contestée se poursuivent alors que l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’accusent mutuellement de saboter les pourparlers diplomatiques sur un règlement non militaire de leurs différends. Le 12 octobre, le Premier Ministre arménien Nikol Pashinyan a même déclaré qu’il n’y avait pas de solution diplomatique au conflit du Haut-Karabakh à ce stade.

« L’Azerbaïdjan n’est plus d’accord avec ce que nous sommes d’accord ou accepterons, ce qui signifie qu’à ce stade, il est au moins inutile de parler d’une solution diplomatique », a déclaré le Premier ministre arménien. Pashinyan a également évoqué les batailles en cours au Haut-Karabakh, appelant tous les Arméniens à prendre les armes pour repousser l’avance azerbaïdjanaise. Il a dit que les forces arméniennes infligent de lourdes pertes aux troupes azerbaïdjanaises. Le Premier ministre a affirmé que plus de 10 000 soldats azerbaïdjanais avaient été tués à ce jour. Ce nombre dépasse même celui revendiqué par le ministère arménien de la Défense, selon lequel l’Azerbaïdjan a perdu jusqu’à présent 6 459 soldats, 584 véhicules blindés et systèmes de roquettes, 23 avions militaires, 16 hélicoptères et 202 drones. Ainsi, selon la partie arménienne, lors des récents affrontements, l’Azerbaïdjan a perdu plus de 200 personnes.

Même au milieu des déclarations victorieuses sur les multiples victimes azerbaïdjanaises, la partie arménienne admet que des affrontements ont atteint la région de la rivière Akari. Même si l’Arménie fournit peu de détails sur le positionnement actuel des parties, il s’agit d’une confirmation de facto de la récente avancée azerbaïdjanaise.

Dans le même temps, le vice-président turc Fuat Oktay a répété une affirmation antérieure des dirigeants turcs selon laquelle son pays était prêt à envoyer ouvertement ses forces pour soutenir l’Azerbaïdjan si nécessaire. Par conséquent, même si l’Arménie est en mesure de stabiliser la situation actuelle dans le sud du Karabakh, la Turquie continuera de fournir à l’Azerbaïdjan les moyens, les mesures et les spécialistes nécessaires pour poursuivre ses opérations visant à reconquérir toute la région.

…from SouthFront.org

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Veterans Today

1 Trackback / Pingback

  1. L’Arménie lance des missiles balistiques sur l’Azerbaïdjan au milieu d’une retraite dans la région du Haut-Karabakh | Boycott

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :