A la Une

Un médecin polonais se moque des critiques du vaccin COVID-19 en prenant le vaccin. Décède quelques jours plus tard

Un médecin polonais a récemment enregistré une vidéo de lui-même recevant le vaccin expérimental COVID-19. Il s’est moqué des critiques qui ont remis en question l’efficacité du vaccin tout en se faisant piquer. Ironiquement, le médecin est décédé quelques jours plus tard, bien que la cause de son décès soit une insuffisance cardiaque.

Doctor Mocks Critics Of COVID-19 Vaccine While Taking Jab. Dies Just Days Later

Le Dr Witold Rogiewicz est décédé quelques jours à peine après avoir reçu le vaccin COVID-19. Voici ce qu’il a dit en se faisant piquer.

«Vaccinez-vous pour vous protéger, protéger vos proches, vos amis et aussi vos patients. [Cependant il a omis d’ajouter comme cela vous vivez longtemps – MIRASTNEWS]. Et pour mentionner rapidement que j’ai des informations pour les anti-vaxxers et les anti-coviders si vous souhaitez contacter Bill Gates, vous pouvez le faire par mon intermédiaire. Je peux également vous fournir à partir de mon organisme le réseau 5G. Je suis désolé de ne pas avoir parlé un peu, mais je devenais juste autiste.» [Eh bien nous en voulons, comment on fait maintenant ? – MIRASTNEWS].

L’acte de décès du Dr Rogiewicz indique qu’il est décédé d’une crise cardiaque.

Après sa mort, les amis et collègues du médecin ont écrit à VIP-Clinic:

Dans la nuit, notre ami et collaborateur, le Dr Witold Rogiewicz, est décédé subitement. Nous sommes dévastés par cette nouvelle. Nous adressons nos plus sincères condoléances à la famille qu’il aimait beaucoup. Nous ne pouvons pas croire… ☹ Witek, vous nous manquerez beaucoup.

PS OViKlinic contactera tous les patients du Dr Rogiewicz et ne les laissera pas sans aide. Veuillez comprendre la situation.

Récemment, un professeur d’épidémiologie suédois a été contraint d’arrêter ses recherches sur le coronavirus après avoir été confronté à une réaction violente suite à ses découvertes selon lesquelles le coronavirus ne représentait pas une menace énorme pour les enfants.

Selon le Vaccine Adverse Events Reporting System (VAERS), 34 cas ont été signalés où des femmes enceintes ont souffert de fausses couches spontanées ou de mortinaissances après la vaccination COVID-19.

Selon les médecins d’Intermountain Healthcare, les femmes qui ont été récemment vaccinées contre la COVID-19 peuvent présenter des symptômes de cancer du sein en tant qu’effet secondaire du vaccin.

Médecin américain du Wisconsin, le Dr Sara Beltrán Ponce a fait une fausse couche quelques jours à peine après avoir reçu le vaccin COVID-19.

Dans un autre cas encore, une femme du Rajasthan a été testée positive à la COVID-19 31 fois en 5 mois, déroutant les médecins. Ses résultats contredisent le cycle d’incubation du nouveau coronavirus qui se terminerait en 14 jours.

Récemment, les décès de personnes âgées qui se sont rétablies de la COVID-19, mais sont décédées après l’administration du vaccin, ont soulevé des questions.

De plus, un groupe de chercheurs de la revue médicale The Lancet a averti que les vaccins Covid-19 actuellement en développement pourraient augmenter le risque de contracter le VIH, conduisant potentiellement à une augmentation des infections.

L’Australie a dû renoncer à son accord sur le vaccin contre le coronavirus d’un milliard de dollars après que les participants aient été testés positifs à la COVID-19.

Pendant ce temps, les autorités fédérales américaines enquêtent sur les receveurs du vaccin COVID-19 qui ont développé une thrombopénie sanguine rare, avec au moins plusieurs cas entraînant la mort.

Notre commentaire

Imaginez Bill Gates dire de prendre uniquement son logiciel d’antivirus sur tous les ordinateurs et androïd et de rejeter toutes les autres solutions comme Norton ou Kaspersky par exemple, c’est le plus sûr moyen de voir ceux-ci tomber en panne ou ‘mourir’ par attaques massives de virus et autres défauts. – MIRASTNEWS

Traduction : MIRASTNEWS

Source : GreatGameIndia

La nourriture toxique rend les militaires de la Garde nationale malades, révèle un dénonciateur

Image: Toxic food making National Guard servicemen sick, whistleblower reveals

Un initié de la Garde nationale du Michigan rapporte que les repas servis aux militaires sont médiocres et dangereux.

Dimanche, 75 repas ont été jetés après que des «copeaux de métal» y aient été trouvés. Les autres repas sont arrivés insuffisamment cuits, ce qui expose les militaires à un risque potentiel d’intoxication alimentaire.

Le dénonciateur anonyme a déclaré à 7 Action News à Detroit que ces problèmes ne sont pas isolés. La qualité de la nourriture est mauvaise dans tous les domaines, ce qui est un triste témoignage du traitement réservé à nos soldats.

«Hier, par exemple, il y avait 74 repas différents avec du bœuf cru», a déclaré le sergent. « Hier encore, les déjeuners étaient, les soldats avaient trouvé des copeaux de métal dans leur nourriture. »

Pour le petit-déjeuner, a ajouté le sergent, les soldats ne reçoivent pas de repas correctement équilibrés contenant les protéines nécessaires. Au lieu de cela, ils reçoivent de la malbouffe à des quantités bien trop faibles pour leur fournir l’énergie et la force dont ils ont besoin pour faire leur travail.

«Vous aviez peut-être un danois et une sorte de jus de fruits», a déclaré cette personne aux médias. «Et puis nous avons eu certains jours où c’était clairement un petit pain et Sunny D.»

Plus d’une douzaine de soldats ont été dégoûtés par des repas mal cuits, dont plusieurs ont dû être transportés d’urgence à l’hôpital pour y être soignés. Tout au long de la chaîne de commandement, il y a eu des problèmes, surtout après que des modifications ont été apportées aux boîtes de nourriture livrées.

Ils ont dit: « D’accord, nous allons nous assurer de les vérifier sur place, et nous allons également commencer à leur faire ajouter des températures », a ajouté le dénonciateur.

«À 140 (degrés), vous faites cuire ce poulet, vous ne le faites pas cuire à 140, et maintenant vous dites… vous nous dites que c’est… 30 minutes en voiture. C’est ce qu’ils disent sur la petite pancarte qui est (inaudible) pendant quatre heures», ont été les mots prononcés dans un enregistrement audio d’un discours sur l’une des questions.

«Non, ce n’est pas», a poursuivi cette même personne. « Ce n’était pas bon depuis le début et maintenant il a eu des heures pour devenir encore plus dangereux. »

Gretchen Whitmer dit que la nourriture de la Garde nationale est «inacceptable»

Après avoir été informé des problèmes, la gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer, a déclaré que les rations de la Garde nationale étaient «inacceptables». Le bureau de la représentante Brenda Lawrence a fait de même, Lawrence promettant de manger personnellement avec la Garde nationale pour voir par elle-même la qualité de la nourriture.

«Les hommes et les femmes de la [Garde nationale du Michigan] sont à Washington pour protéger le Capitole: le symbole même de notre démocratie», a tweeté le sénateur Gary Peters.

«C’est complètement scandaleux et inacceptable. Il doit être résolu – immédiatement – et je me pencherai là-dessus en tant que membre du [Comité sénatorial des forces armées].»

Lundi, le dénonciateur a annoncé que la Garde nationale du Michigan avait reçu pour instruction de ne plus manger les repas fournis pendant les deux jours suivants, car ils ne sont pas sécuritaires. Au lieu de cela, la Garde a reçu des MRE (repas prêts à manger), qui sont généralement administrés sur le champ de bataille.

Les militaires qui veulent manger de la vraie nourriture doivent payer de leur poche, dit le dénonciateur.

«La Garde nationale du Michigan trouve très préoccupants les rapports sur les aliments mal cuits et mal préparés fournis à nos militaires à Washington, DC», lit-on dans un communiqué de la Garde nationale.

«Les témoignages de première main et les images de plats mal cuits qui sont servis montrent clairement que ce qui est donné aux membres du service du Michigan est inacceptable.»

La déclaration a poursuivi en expliquant que Whitmer et d’autres sont «engagés au plus haut niveau du gouvernement fédéral» pour essayer d’aller au fond de la situation.

«Toutes les assurances ont été données que le problème serait résolu et corrigé», poursuit le communiqué.

D’autres articles liés peuvent être trouvés sur Corruption.news.

Les sources de cet article incluent:

WXYZ.com

NaturalNews.com

Ethan Huff        

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Natural News

Plus de 1170 personnes sont décédées après des vaccins contre le coronavirus aux États-Unis seulement (jusqu’à présent)

Image: More than 1,170 people have died after coronavirus vaccines in the U.S. alone (so far)

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis enquêtent sur la mort d’un homme du Nebraska décédé peu de temps après avoir été injecté pour le coronavirus de Wuhan [et/ou Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et alliés – MIRASTNEWS] [de la Coronavirus Desease (maladie) 2019 (Covid-19)].

Rejoignant les plus de 1170 autres cadavres qui ont également signalé au CDC et à la Food and Drug Administration (FDA) des décès après la vaccination, l’homme, qui était dans la quarantaine, venait de recevoir sa première dose de vaccin contre le virus chinois [et/ou français, américain, britannique et alliés – MIRASTNEWS] Pfizer et BioNTech, qui a reçu l’approbation d’urgence l’année dernière dans le cadre du programme «Operation Warp Speed» de Donald Trump.

L’homme vivait dans un établissement de soins de longue durée et les médias traditionnels ont rapidement remarqué qu’il avait «plusieurs maladies et affections coexistantes». Si l’homme avait simplement été testé «positif» aux germes chinois [et/ou français, américain, britannique et alliés – MIRASTNEWS], cependant, les médias auraient ignoré ces maladies et conditions coexistantes et blâmé son test «positif» sur les personnes qui ne portent pas de masques.

«En règle générale, les décès dus au vaccin Covid-19 peuvent être attribués à l’anaphylaxie et surviennent dans un délai relativement court après l’administration du vaccin, c’est pourquoi une surveillance est effectuée», a déclaré le Dr Gary Anthone, médecin-chef du Nebraska.

«Bien que je ne puisse pas spéculer sur ce cas, lorsque des personnes meurent des jours ou des semaines après l’administration du vaccin, cela est plus probablement dû à d’autres facteurs sous-jacents», a-t-il ajouté.

En d’autres termes, Anthone joue le jeu du politiquement correct en ce qui concerne la vaccination contre Covid-19. Le vaccin est sûr et efficace, affirme l’établissement, ce qui signifie que tout décès signalé doit avoir été causé par autre chose.

Le décès de l’homme a été signalé dans le système gouvernemental de notification des événements indésirables liés aux vaccins (VAERS), qui suit les blessures et les décès causés par les vaccins. On pense que VAERS ne capte que moins d’un pour cent de toutes les blessures et décès causés par les vaccins.

«Ce processus permet au CDC et à la FDA de surveiller de près et d’évaluer tout événement indésirable, pour des évaluations de sécurité en cours», a expliqué le département de la santé de l’État du Nebraska dans un communiqué.

260 fois plus de jeunes meurent des vaccins contre le coronavirus que du coronavirus

Comme prévu, le CDC tente de convaincre le public que les vaccins contre le virus chinois ne sont pas liés à ces types de décès. La société privée se faisant passer pour une agence gouvernementale affirme qu’il n’y a pas de modèle de mort associé aux vaccins.

Pendant ce temps, Anthone avertit les personnes souffrant de «maladies à haut risque» de consulter d’abord leurs prestataires médicaux avant d’accepter de se faire vacciner contre l’infection chinoise [et/ou française, américaine, britannique et alliés – MIRASTNEWS].

L’homme du Nebraska maintenant décédé appartenait à la catégorie d’âge la plus jeune, c’est-à-dire les moins de 65 ans, que le ministère israélien de la Santé a récemment déterminé comme présentant un risque extrêmement faible de mourir du virus lui-même.

En fait, les données montrent que 260 fois plus de jeunes meurent des vaccins que le virus ne le ferait, ce qui rend les vaccins totalement inutiles et extrêmement dangereux.

Les gens feraient bien mieux de vivre leur vie, de renforcer naturellement leur système immunitaire et d’éteindre la télévision et les médias sociaux. En faisant cela, ils éviteront de devenir la proie des incessantes rumeurs médiatiques à propos du virus et de la prétendue nécessité de se faire vacciner immédiatement afin de l’arrêter.

«Le raisonnement insensé d’aujourd’hui propose: prenez un «remède» qui est bien pire que le «mal»», a écrit l’un de nos propres commentateurs avisés. «Regardez ce qu’ils font ces jours-ci: l’inoculation invasive de poisons destinés à infliger des maladies aiguës et chroniques à vie.»

«Et les Sheeples portent leurs masques pour soutenir silencieusement, quoique idiote, ce sinistre complot. Il est en effet dangereux de s’exprimer isolément, mais nous, le peuple en masse, prévaudrons parce que nous sommes le bien qui triomphera du mal.

Pour vous tenir au courant des derniers chiffres sur les blessures et les décès causés par les vaccins contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19), consultez Pandemic.news.

Nous comptons sur votre aide pour continuer à vous apporter un contenu de qualité supérieure: cliquez ici

Les sources de cet article incluent:

Ethan Huff        

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Natural News

1 Trackback / Pingback

  1. Un médecin polonais se moque des critiques du vaccin COVID-19 en prenant le vaccin. Décède quelques jours plus tard | Boycott

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :