A la Une

France: un étudiant en médecine décède d’une hémorragie interne après la vaccination avec AstraZeneca

Les rapports de décès et de thromboses après l’administration du vaccin de la société pharmaceutique AstraZeneca persistent. Un jeune étudiant en médecine en France est maintenant décédé d’une hémorragie interne causée par une thrombose. Cependant, il ne devrait y avoir aucun lien avec la vaccination. [Alores que tous ceux qui mourraient avant le vaccin étaient de COVID-19, étonnant non ? – MIRASTNEWS].

Frankreich: Medizinstudent stirbt nach AstraZeneca-Impfung an inneren Blutungen
Source: www.globallookpress.com / Le vaccin de la société pharmaceutique AstraZeneca provoque une gêne pour de nombreuses personnes.

Il était en excellente santé, maintenant il est mort.Anthony Rio de la ville française de La Turballe (Loire-Atlantique) avait 24 ans et effectuait un stage dans un hôpital de Nantes dans le cadre de son diplôme de médecine presque terminé.

Le jeune homme est décédé dix jours après une vaccination corona avec la préparation du fabricant anglo-suédois AstraZeneca. Avant cela, la famille et les amis n’avaient pas entendu parler de Rio depuis des jours et avaient contacté les autorités.

Les pompiers ont finalement cassé la porte de son appartement à Nantes et n’ont pu récupérer son corps que le 18 mars. Dans l’appartement, des policiers ont trouvé un document indiquant que l’étudiant avait été vacciné dix jours plus tôt avec le vaccin de la société pharmaceutique AstraZeneca.

Selon son frère, l’étudiant en médecine a signalé des problèmes d’estomac.

« Il avait mal au ventre, mais ne s’est pas plaint, ce n’était pas son style. Il avait décidé de voir son médecin jeudi après-midi. Cela ne s’est jamais produit. Il a été retrouvé tôt mercredi soir. »

Comme le rapportent les médias français, sa famille a décrit Antony Rio comme une personne « brillante, sensible et athlétique » qui jouissait d’une « excellente santé » sans aucune maladie antérieure.

L’Agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a maintenant pris l’affaire en main. Lors de l’examen et de l’autopsie, les autorités ont déclaré:

« Au moment d’écrire ces lignes, il n’y a aucune preuve d’un lien entre le décès et la vaccination. »

Les premiers examens ont révélé que la cause du décès était une hémorragie interne causée par une thrombose. [Or plusieurs experts de divers pays dont l’Allemagne et la Norvège trouve un lien direct entre le vaccin et cet effet secondaireMIRASTNEWS]. L’élève avait 1,7 litre de sang dans l’abdomen et est très probablement décédé en dormant, et d’autres analyses sont en cours.

La France avait également temporairement arrêté son utilisation après des rapports de thrombose suite à une vaccination avec le vaccin AstraZeneca. Cependant, après que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré que la préparation était « sûre et efficace », son utilisation a été reprise en France – mais uniquement pour les personnes de plus de 55 ans.

En savoir plus sur le sujet L’Agence européenne des médicaments évalue AstraZeneca comme « sûr et efficace »

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Rapports des médias: AstraZeneca cache 29 millions de doses de vaccin en Italie

Les inspecteurs italiens ont trouvé près de 30 millions de doses du vaccin COVID-19 de la société anglo-suédoise AstraZeneca dans la municipalité d’Anagi près de Rome. Apparemment emballé prêt pour l’exportation. Maintenant, il pourrait y avoir un scandale final avec l’Union européenne.

Medienberichte: AstraZeneca versteckt 29 Millionen Impfdosen in Italien
Source: AFP © Gabriel Bouys / Image symbolique: Une dose du vaccin AstraZeneca / Oxford dans un centre de vaccination contre les coronavirus du stade Wanda Metropolitano de Madrid le 24 mars 2021.

Le géant pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca fait la une des journaux. Un différend avec l’UE au sujet des exportations de vaccins de la société s’intensifie depuis longtemps. Le groupe n’a jusqu’à présent livré qu’environ 30 millions de canettes aux pays de l’UE, alors qu’AstraZeneca aurait dû livrer environ 100 millions de canettes d’ici la fin du mois de mars selon le contrat avec la Commission européenne. Et maintenant, les inspecteurs italiens ont apparemment découvert qu’AstraZeneca n’a pas divulgué un stock de près de 30 millions de canettes en Italie. Selon les rapports des médias correspondants, l’approvisionnement en vaccins trouvé est déjà emballé pour l’exportation.

Les canettes étaient prêtes à être expédiées au Royaume-Uni pour l’exportation, selon un article du journal La Stampa. Jusqu’à présent, il n’y a eu aucune réaction à la découverte de la société elle-même ou de la Commission européenne. Comme le rapporte La Stampa, les inspecteurs italiens ont découvert le stock de vaccins lors d’une perquisition à l’usine d’embouteillage Catalent dans la municipalité d’Anagi, près de Rome. La recherche a été effectuée à la demande du commissaire européen chargé du marché intérieur, Thierry Breton.

La découverte n’aurait pas pu être faite à un pire moment pour AstraZeneca. La Commission européenne a décidé mercredi que l’exportation des rares vaccins corona de l’Union européenne devrait être encore plus strictement contrôlée et, si nécessaire, arrêtée plus fréquemment. À cette fin, les contrôles à l’exportation mis en place début février ont été étendus. De nouveaux critères devraient permettre de retenir les vaccins si la proportionnalité et la réciprocité ne sont pas maintenues. Il ne devrait y avoir aucune interdiction générale d’exportation. Les exportations vers les pays en développement ne devraient pas être entravées.

«Approche de la justice»?

Depuis le 1er février, les exportations de vaccins des pays de l’UE vers de nombreux pays doivent être enregistrées et approuvées. Cependant, 17 pays partenaires ont été exclus de cette couverture, y compris Israël et la Suisse – ces exceptions ont maintenant été supprimées. Seules les livraisons dans 92 pays plus pauvres via le mécanisme Covax de l’Organisation mondiale de la santé doivent être exclues.

Selon la commission, 380 demandes de distribution d’environ 43 millions de doses de vaccin corona dans 33 pays ont jusqu’à présent été approuvées. Une seule demande a été refusée: l’Italie a cessé d’exporter 250 000 doses de vaccin AstraZeneca vers l’Australie. Le principal pays bénéficiaire était la Grande-Bretagne, là seulement 10,9 millions de canettes ont été transportées. Viennent ensuite le Canada (6,6 millions), le Japon (5,4 millions) et le Mexique (4,4 millions).

« Nous n’avons pas l’intention de bloquer les choses », ont déclaré des responsables européens. Le mécanisme élargi de l’UE comprend désormais une «approche de la justice». De l’avis de la Commission, le principe de réciprocité signifie que le pays bénéficiaire autorise également les exportations de vaccins ou de composants. La proportionnalité vise à déterminer si le pays bénéficiaire a déjà une meilleure situation pandémique et un taux de vaccination plus élevé.

Selon ces critères, le Royaume-Uni en particulier pourrait être au centre des contrôles. Selon la Commission européenne, aucune dose de vaccination ne vient du pays vers l’UE et le taux de vaccination y est plus élevé que dans les pays de l’UE. Mais la Grande-Bretagne espère s’approvisionner en vaccin AstraZeneca à partir d’une usine aux Pays-Bas.

En savoir plus sur le sujet – Norvège: deux autres décès après la vaccination AstraZeneca

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

L’Allemagne demande à la Commission européenne d’acheter le vaccin russe Sputnik V pour l’ensemble de l’UE

Un représentant du gouvernement allemand a déclaré que le processus d’achat collectif du médicament « peut commencer dès maintenant », tandis que l’examen et l’approbation par l’EMA se poursuivent.

Alemania pide a la Comisión Europea que adquiera la vacuna rusa Sputnik V para toda la UE
Dose de vaccin russe Sputnik V.Tatyana Makeyeva / Photo de Fichier / Reuters

Les autorités allemandes ont demandé à la Commission européenne d’acquérir le vaccin Spoutnik V russe contre le coronavirus pour tous les États membres, a déclaré mercredi un représentant du gouvernement de ce pays aux journalistes, a rapporté le journal Die Zeit.

« Nous sommes d’avis que cela devrait être fait à nouveau par le biais du système européen… Nous considérons qu’il est correct que les pourparlers commencent le plus tôt possible« , a déclaré le porte-parole.

« Nous voyons maintenant que la Commission est en train d’engager la procédure » d’achat en commun du médicament russe pour l’UE, a ajouté le représentant, cité par Politico. Normalement, la première étape dans cette direction consiste pour la Commission à déterminer quels États membres sont intéressés par un vaccin particulier, avant d’entamer des négociations contractuelles sur le nombre de doses.

Pour le moment, Sputnik V est en attente d’approbation par l’Agence européenne des médicaments (EMA), qui a entamé la procédure de réexamen continu (‘rolling review’) du médicament le 4 mars. Pendant ce temps, deux membres de l’UE, la Hongrie et la Slovaquie, ont autorisé l’utilisation du vaccin russe sans attendre l’approbation du régulateur européen.  

De son côté, le responsable allemand a souligné que le processus d’acquisition de Sputnik V au niveau européen « peut commencer maintenant, alors que l’autorisation réglementaire est toujours en cours », et a précisé que les négociations officielles avec la Russie à ce sujet n’ont pas encore commencé.

La semaine dernière, la chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que son pays était prêt à commander Sputnik V si l’EMA l’approuvait. « Si la demande n’est pas produite [par l’UE], et je ne vois toujours aucun signe de cela, alors nous devrons emprunter seuls la voie allemande. C’est possible et nous le ferons », a déclaré Mme Merkel.

  • Début février, la prestigieuse revue médicale The Lancet a publié les résultats préliminaires des essais de troisième phase de Sputnik V, qui montrent qu’il est efficace à 91,6%, convient à toutes les tranches d’âge et n’a aucun effet secondaire pertinent.
  • Le vaccin russe a déjà été approuvé dans plus de 50 pays.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

1 Trackback / Pingback

  1. France: un étudiant en médecine décède d’une hémorragie interne après la vaccination avec AstraZeneca | Raimanet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :