A la Une

CDC: Le nombre de morts après des injections COVID expérimentales maintenant à 4434 – Plus que 21 ans de décès par vaccin enregistrés du VAERS

Par Brian Shilhavy

Rédacteur, Health Impact News

Le CDC a publié les derniers chiffres de décès à la suite des injections COVID expérimentales cette semaine, et ce nombre de morts s’élève maintenant à 4434 personnes, adultes et enfants, qui ont été enregistrées comme mourantes après avoir reçu l’une des injections COVID expérimentales.

Source.

Pour mettre ce chiffre en perspective, puisque le CDC continue d’affirmer que ces décès «n’établissent pas de lien de causalité avec les vaccins COVID-19», ces décès dépassent désormais le nombre total de décès rapportés au VAERS suite à la vaccination depuis 21 ans!

Du 1/1/2000 au 30/11/2020 (le dernier mois avant que les injections COVID ne soient utilisées d’urgence), 4394 décès ont été enregistrés sur une période de 21 ans.

Source.

Veuillez noter que pour cette période de 21 ans, plus de 50% des décès enregistrés suite à la vaccination étaient des nourrissons et des tout-petits de moins de 3 ans, car il s’agit du prochain groupe démographique ciblé à recevoir les vaccins COVID expérimentaux: les jeunes enfants.

Plus tôt cette semaine, la FDA a donné l’autorisation d’utilisation d’urgence pour commencer à injecter des enfants âgés de 12 à 15 ans. Voir:

La FDA criminelle autorise l’utilisation d’urgence des injections d’ARNm de Pfizer sur des enfants de 12 à 15 ans – Aux gouverneurs des États de sauver les enfants de la nation

Les injections COVID expérimentales Moderna et Pfizer sont toutes deux injectées à des enfants dès l’âge de 6 mois dans leurs essais, dans l’espoir que la FDA accordera également une EUA pour ce groupe d’âge. Certains de ces nourrissons et jeunes enfants dans les essais sont déjà morts. Voir:

Le CDC rapporte 2 autres décès de nourrissons suite à des injections COVID expérimentales au cours d’essais cliniques

Nous assistons au GENOCIDE sous nos yeux, car les médias d’entreprise (à quelques exceptions près) nient ce qui se passe et promeuvent les vaccins par peur et par désinformation.

Étant donné que de nombreux gouverneurs ont maintenant pris des mesures pour empêcher les passeports de vaccins COVID et la discrimination contre ceux qui refusent les vaccins expérimentaux, vont-ils également publier des décrets pour empêcher les services de santé locaux de leur État d’injecter ces vaccins aux enfants?

À ce stade, le sort des enfants de notre nation est entre leurs mains, car les agences de santé du gouvernement fédéral sont complètement au lit avec Big Pharma et n’ont aucun respect pour la vie humaine.  

FiercePharma a annoncé aujourd’hui qu’avec l’EUA de la FDA pour les adolescents, les chaînes de pharmacies du pays commenceraient désormais à administrer les injections.

Maintenant que le vaccin COVID-19 de Pfizer a obtenu l’approbation pour être administré aux enfants âgés de 12 à 15 ans, les principales pharmacies de détail ajustent leurs politiques pour rendre les vaccins rapidement disponibles.

CVS Pharmacy, Walgreens et Rite Aid ont tous annoncé cette semaine que les rendez-vous seraient ouverts aux adolescents suite à la décision de la Food and Drug Administration. Walgreens a déclaré que les rendez-vous peuvent être planifiés en ligne ou via des visites sans rendez-vous jusqu’à 30 minutes avant l’heure souhaitée.

CVS et Rite Aid étendent maintenant l’option des cliniques de vaccination aux écoles afin d’encourager une plus grande adoption dans ce groupe d’âge. (Source.)

Les gouverneurs doivent agir rapidement pour mettre fin au carnage qui est sur le point de se produire chez les enfants de notre nation. Si vous êtes parent, ne comptez sur personne pour vous aider à protéger vos enfants (sauf Dieu).

Ne permettez pas à vos enfants d’aller à l’école ou au collège si l’une de ces injections est nécessaire pour y assister. Assurez-vous d’avoir un médecin de famille ou un pédiatre qui respecte votre droit au consentement éclairé et soyez prudent si vous devez emmener votre enfant à l’hôpital ou à l’urgence, car ils peuvent vous refuser les soins si vous refusez le vaccin pour votre enfant.

À ce stade, tout établissement qui tente de mandater un vaccin COVID expérimental enfreint la loi, car les documents d’orientation de la FDA qui sont censés être distribués à tout le monde avant les injections indiquent TRÈS CLAIREMENT qu’il s’agit de produits expérimentaux NON approuvés par le FDA, et qu’ils sont complètement VOLONTAIRES.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Health Impact News

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, adopte une position «anti-Vaccin» en violation de la nouvelle politique de sa propre plate-forme

Un recul stratégique en raison du danger ? – MIRASTNEWS

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Tap News

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :