A la Une

L’explosion de 3 500 nouvelles «variantes» de Covid fait suite à une campagne de vaccination de masse en Inde + L’armée chinoise liée au centre de recherche sur les virus financé par le Pentagone qui fabrique des armes biologiques

Image: Explosion of 3,500 new covid “variants” follows mass vaccination campaign in India

Il y a maintenant 3 532 «variantes» du coronavirus de Wuhan [et/ou Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et alliés MIRASTNEWS] [de la Coronavirus Desease 2019 en anglais et Maladie du Coronavirus de 2019 en français (Covid-19)] en circulation en Inde, selon de nouveaux rapports, et elles sont toutes apparues presque immédiatement après que les gens ont commencé à se faire injecter en masse les «vaccins». 

Selon un rapport du 6 mai de The Hindu, il est confirmé que 27 États de l’Inde sont affligés de ces variantes, qui ont été identifiées à partir de 13 000 échantillons séquencés pour les variantes. Parmi les 3 532 variants identifiés, 1 527 se sont avérés être des variants B.1.6.1.7, ou «double mutant». 

Cette nouvelle a incité le gouvernement indien à annoncer une «troisième vague» du virus chinois [et/ou américain, français, britannique et alliésMIRASTNEWS], qui, selon lui, est «inévitable compte tenu de la flambée actuelle des infections». 

La variante B.1.1.7 qui circulerait dans tout le Royaume-Uni serait en déclin en Inde, tandis qu’une autre souche à double mutant connue sous le nom de B.1.617 serait en augmentation.

Le gouvernement indien affirme que le B.1.617 pourrait être lié à la «deuxième vague» qui aurait causé un certain nombre de décès ces dernières semaines. 

«La flambée actuelle des cas observés au cours du dernier mois et demi dans certains États montre une corrélation avec le risque de la variante mutante indienne», a annoncé S.K. Singh, directeur du Centre national indien de contrôle des maladies (NDCC). 

«La variante britannique diminue proportionnellement à travers le pays au cours du dernier mois et demi.» 

Les «vaccins» diffusent les variantes, et la Chine communiste en rit 

Juste au moment où les médias grand public ont commencé à rapporter ces chiffres et à parler de nouvelles variantes effrayantes de la grippe de Wuhan, Kamala Harris a émis une interdiction de voyager contre l’Inde.

Depuis que la première, la deuxième et le nombre de «vagues» du virus chinois qu’il y a eu à ce stade se sont toutes étouffées, l’establishment fait maintenant des heures supplémentaires pour essayer de raviver la peur d’encore plus de vagues afin de garder les gens effrayés et muselés à l’intérieur de leurs maisons. Pour le reste de leur vie. 

En parlant de son bilan quotidien record, le ministère indien de la Santé a blâmé les «variantes» plutôt que de discuter de l’éléphant dans la pièce. Tout allait bien en Inde jusqu’au début des campagnes de vaccination de masse, et maintenant plus de gens meurent chaque jour que jamais auparavant.  

Se pourrait-il que les injections soient responsables? La réponse évidente est oui. Mais tant que les médias mainstream refusent de relier les points, beaucoup croiront que les variantes se propagent dans l’air, nécessitant la création de vaccins encore plus meurtriers.    

Cette dépendance au vaccin sera la chute de la planète, qui a subi un lavage de cerveau pour lui faire croire que chaque reniflement nécessite une autre injection comme «remède». Et chaque nouvelle injection s’accompagne de plus de maladies, créant un cycle sans fin de maladies et de vaccins. 

Pendant ce temps, l’Inde tente de sauver la face en diffusant des messages affirmant que la situation est sous contrôle et que les autres pays ne devraient pas s’inquiéter. La Chine communiste, en réponse, s’est moquée de l’Inde et de la mort massive qui s’y produit. 

Le Parti communiste chinois (PCC) sait certainement que les injections propagent la maladie, vu que les deux ont été fabriquées en Chine – grâce à Anthony Fauci

Combien de personnes ont vite oublié que nous ne serions même pas dans ce gâchis sans les machinations écloses à Wuhan il y a un an et demi. L’Orient comme l’Occident ont été impliqués dans le déchaînement de tout cela, et il n’y a pas de fin en vue à la folie. 

«La vérité ne peut jamais être enterrée pour toujours; il sortira», dit GNews «Avec l’aide du mouvement des lanceurs d’alerte, les gens et les pays du monde entier découvriront bientôt la vérité sur l’origine du virus du PCC.»

Plus d’informations sur les coups de feu du coronavirus de Wuhan [et/ou Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et alliés MIRASTNEWS] [de la Coronavirus Desease 2019 en anglais et Maladie du Coronavirus de 2019 en français (Covid-19)] peuvent être trouvées sur ChemicalViolence.com.

Les sources de cet article incluent:

GNews.org

NaturalNews.com

NaturalNews.com

Ethan Huff        

Traduction : MIRASTNEWS

Traduction : Natural News

CERVEAUX CONNECTÉS À INTERNET?

https://www.bitchute.com/video/dK3n4BVXqcBU

La vague de Covid frappe les joueurs des Yankees qui étaient déjà vaccinés, prouvant une fois de plus que les vaccins répandent des particules de protéines de pointe

Image: Covid wave hits Yankees players who were already vaccinated, proving yet again that vaccines are spreading spike protein particles

Bien qu’il ait déjà été entièrement «vacciné» contre le coronavirus de Wuhan [et/ou Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et alliés MIRASTNEWS] [de la Coronavirus Desease 2019 en anglais et Maladie du Coronavirus de 2019 en français (Covid-19)], l’arrêt-court des Yankees Gleyber Torres aurait encore été testé «positif» pour le virus, tout comme sept de ses coéquipiers. 

Ces huit cas «révolutionnaires», comme ils les appellent, prouvent une fois de plus que les injections de virus chinois [et/ou américain, français, britannique et alliésMIRASTNEWS] n’arrêtent pas la propagation du virus et font probablement exactement le contraire. Ils semblent répandre la protéine de pointe qui provoque des caillots sanguins.  

«Certainement inattendu», a déclaré le manager des Yankees, Aaron Boone, à propos du résultat positif du test de Torres après l’injection. 

«De toute évidence, tout le monde, Major League Baseball, qui est en charge des tests se penche là-dessus. Les variantes qui pourraient exister si tel est le cas.»  

Avec l’aide du bureau du commissaire au baseball et de son équipe d’«experts médicaux», les Yankees subissent des tests supplémentaires avec recherche des contacts sur les conseils du Département de la santé de l’État de New York. 

Brian Cashman, directeur général de New York, a déclaré aux médias que la MLB avait été en contact avec les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) sur ce que l’équipe devrait faire ensuite, maintenant qu’il est clair que les vaccins n’ont pas fonctionné. 

«En ce qui concerne les Yankees, il faut évidemment en savoir plus sur cette situation», a annoncé la directrice du CDC Rochelle Walensky, une menteuse de la magnitude d’Anthony Fauci

«Je crois comprendre que six des sept rapports, six des sept infections, étaient en fait des infections asymptomatiques. Et nous examinerons plus de données de ce rapport pour comprendre ce qui s’est passé là-bas. Toutes les données du monde réel que nous avons vues et qui se trouvent dans la littérature publiée, de grandes études, dans de nombreux contextes différents, ont démontré que ces vaccins sont efficaces, ont une efficacité élevée contre la maladie.»

Les injections de virus chinois sont un test d’intelligence – obtenez-en un et vous échouez

L’entraîneur de lancers Matt Blake, l’entraîneur de troisième base Phil Nevin, l’entraîneur de première base Reggie Willits et quatre autres membres du personnel itinérant font partie des Yankees qui ont été injectés mais qui ont toujours été testés positifs pour le virus. 

«Nous sommes peut-être une étude de cas dans une certaine mesure», a déclaré Cashman à propos de cette «anomalie». 

Cashman admet que les «petits caractères» des vaccins admettent pleinement qu’ils ne protègent pas contre l’infection par le virus chinois [et/ou américain, français, britannique et alliésMIRASTNEWS], ni ne l’empêchent de se propager à d’autres. De façon hilarante, il croit toujours que les vaccins sont sûrs et efficaces. 

«La seule chose que j’en retire, c’est que je crois que le vaccin fonctionne», aurait déclaré Cashman. « Nous avons huit résultats positifs, sept des huit présentés comme sans symptômes. » 

Cashman pensait évidemment que sa déclaration avait un sens logique, mais après une analyse plus approfondie, il devient clair que les vaccins ne fonctionnent pas car l’un des symptômes infectés a encore développé.  

Oh, mais c’étaient des symptômes moins graves, on entend déjà les démocrates épris de vaccin hurler au loin. Selon Fauci et Walensky, si ce coéquipier n’avait pas été injecté, ses symptômes auraient été pires.

Tout cela est absurde, bien sûr, mais il y a des Américains qui y croient réellement. Les Yankees le croient aussi apparemment, ou peut-être doivent-ils faire semblant de le croire pour rester politiquement correct.

Quoi qu’il en soit, le cirque du vaccin contre le coronavirus de Wuhan [et/ou Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et alliés MIRASTNEWS] [de la Coronavirus Desease 2019 en anglais et Maladie du Coronavirus de 2019 en français (Covid-19)] expose le système médical occidental comme une imposture totale. Quiconque est assez stupide pour prendre une de ces injections volontairement n’aura aucune excuse pour ce qui lui arrive puisque la vérité est là. 

«L’immunité aux poursuites était le grand drapeau rouge», a écrit un commentateur à Epoch Times sur le fait que ni les fabricants de vaccins ni le gouvernement ne sont responsables des blessures ou des décès causés par les injections de virus chinois [et/ou américain, français, britannique et alliésMIRASTNEWS].

«Quiconque fabrique un produit qui peut tuer est passible de poursuites. Mettre quelque chose dans mon corps et aucun moyen d’obtenir une compensation si je deviens soudainement fou? Non merci.»

Pour en savoir plus sur les raisons pour lesquelles les injections de virus chinois [et/ou américain, français, britannique et alliésMIRASTNEWS] sont de l’huile de serpent mortelle, visitez ChemicalViolence.com.

Les sources de cet article incluent:

TheEpochTimes.com

NaturalNews.com

Ethan Huff        

Traduction : MIRASTNEWS

Traduction : Natural News

L’armée chinoise liée au centre de recherche sur les virus financé par le Pentagone qui fabrique des armes biologiques

Image: Chinese military tied to Pentagon-funded virus research center that manufactures biological weapons

Un examen attentif des documents en langue chinoise et des publications scientifiques a révélé que le Pentagone et l’armée chinoise travaillaient ensemble pour développer des armes biologiques telles que le coronavirus de Wuhan [et/ou Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et alliés MIRASTNEWS] [de la Coronavirus Desease 2019 en anglais et Maladie du Coronavirus de 2019 en français (Covid-19)].

L’Institut militaire de recherche vétérinaire et l’Institut des maladies zoonotiques de Changchun, dans la province de Jilin, en Chine, dirigés par le général de l’Armée populaire de libération Ningyi Jin et le général à la retraite Xianzhu Xia, ont été identifiés comme des éléments centraux de ce programme secret de guerre biologique, qui serait censé être la source du virus chinois [et/ou américain, français, britannique et alliésMIRASTNEWS].  

Au cours des huit dernières années, au moins quatre subordonnés de Xianzhu Xia et Ningyi Jin ont collecté des virus à la fois au niveau national et international dans le but de les manipuler en armes biologiques mortelles. L’un de ces subordonnés, Biao He, a joué un rôle clé dans l’isolement des coronavirus de chauve-souris ZC45 et ZXC21, déclare le dénonciateur Dr Li-Meng Yan. On pense que ces deux coronavirus sont la colonne vertébrale de la grippe de Wuhan.

Les documents et publications divulgués montrent également que les centres de recherche de l’armée chinoise à Changchun, dans la province du Jilin, sont directement liés à l’Université du Texas Medical Branch (UTMB) à Galveston

«L’UTMB est un important centre de recherche sur les virus fortement financé par les National Institutes of Health, en particulier le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) du Dr Anthony Fauci», rapporte The Gateway Pundit, impliquant également Fauci dans le complot diabolique. 

«L’UTMB est également le siège du Centre pour la biodéfense et les maladies infectieuses émergentes financé par le ministère de la Défense et possède l’une des rares installations de niveau de biosécurité 4 pour contenir et mener des recherches sur les virus les plus dangereux au monde.» 

Un homme du nom de Pei-Yong Shi serait le lien clé entre l’UTM et les centres de recherche militaires chinois dans la province de Jilin. Pei-Yong Shi a été formé en République populaire de Chine et travaille maintenant comme professeur au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UTMB. 

Pei-Yong Shi a également été professeur honoraire à l’Institut de virologie de Wuhan (WIV), le seul laboratoire de biosécurité de niveau quatre connu de la Chine communiste et l’installation où le coronavirus de Wuhan [et/ou Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et alliés MIRASTNEWS] [de la Coronavirus Desease 2019 en anglais et Maladie du Coronavirus de 2019 en français (Covid-19)] s’est probablement échappé.   

Fauci, via l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), a acheminé plus de 5 millions de dollars à Pei-Yong Shi pour le financement de la recherche, ce qui signifie que Fauci est directement responsable des millions de personnes décédées d’une arme biologique qu’il a aidé à créer.

La Chine communiste recrute les étudiants les plus performants pour infiltrer d’autres pays et voler leur propriété intellectuelle 

L’un des principaux liens entre les centres de recherche de l’armée chinoise à Changchun dans la province de Jilin et l’UTMP est Hualei Wang, qui est répertorié aux côtés de Pei-Yong Shi en tant que co-auteur d’un article scientifique sur le coronavirus de Wuhan [et/ou Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et alliés MIRASTNEWS] [de la Coronavirus Desease 2019 en anglais et Maladie du Coronavirus de 2019 en français (Covid-19)] qui a été publié le 6 octobre 2020.  

Alors que Hualei Wang a caché son affiliation militaire dans la version anglaise de l’article qui a été publié l’année dernière, une version chinoise antérieure qui a été publiée en 2018 le divulgue entièrement.

Une photo divulguée montre Hualei Wang s’associant au général Xianzhu Xia, l’un des dirigeants des centres de recherche de l’armée chinoise à Changchun dans la province de Jilin. Ceci est important car en 2012, Hualei Wang a été choisie pour «Wanren Jihua», un programme national impliquant 10 000 étudiants de haut niveau qui se concentre en partie sur l’infiltration d’autres pays et le vol de leur propriété intellectuelle.

Deux autres personnes présentes sur la même photo, Tian Wang et Lynn Soong, également toutes deux formées en République populaire de Chine et dirigent un programme de formation UTMB avec un financement de, vous l’avez deviné: Fauci et le NIAID.

«Lynn Soong est membre du centre UTMB financé par le Pentagone pour la biodéfense et les maladies infectieuses émergentes», expliquent les rapports. 

Entre ces révélations et les grillades diligentes et honorables du sénateur Rand Paul du Fauci pour son implication directe dans le financement de la recherche dangereuse de gain de fonction dans la Chine communiste, le château de cartes du virus chinois [et/ou américain, français, britannique et alliésMIRASTNEWS] commence enfin à s’effondrer.

C’est une excellente nouvelle pour les Américains épris de liberté qui font pression depuis plus d’un an maintenant pour voir nos libertés restaurées et le fléau des germes chinois [et/ou américain, français, britannique et alliésMIRASTNEWS] éradiqué de notre terre. Pour ceux qui aiment porter un masque et se faire injecter, cependant, la réalité est sur le point de s’installer avec une vengeance. 

Une fois que les «vaccinés» réalisent qu’on leur a menti – à supposer qu’ils aient jamais compris ce fait – le pays tout entier pourrait potentiellement s’unir pour un changement visant à éradiquer le virus connu sous le nom de Fauci, avec ses copains infiltrés communistes.

Fauci a menti sous serment à plusieurs reprises lorsqu’il a été interrogé sur les raisons pour lesquelles il a donné des dollars des contribuables américains aux chinois communistes pour développer des armes biologiques mortelles. C’est ce qu’on appelle la trahison et il faut y faire face, rapidement et durement. 

Fauci a également commis un meurtre avec sa trahison. S’il n’avait pas acheminé secrètement tout cet argent vers la Chine, il n’y aurait jamais eu de plandémie en premier lieu. 

Si davantage d’Américains pouvaient trouver en eux-mêmes le fait de regarder au-delà du fossé gauche-droite, ils verraient qu’Anthony Fauci, Bill Gates et la Chine communiste sont des ennemis communs qui nous menacent tous. Et la seule façon de guérir ce cancer est d’unir leurs forces pour les combattre, plutôt que les uns contre les autres. 

«Si et quand il y a ce shakedown, la NDAA doit être utilisée contre ces personnes», a écrit un de nos commentateurs.

«Il fait partie d’une conspiration qui s’efforce de mettre la Chine au contrôle de cette planète», a écrit un autre à propos de Fauci, qui se fraye un chemin dans cette plandémie indemne depuis plus d’un an maintenant.

Plus d’informations sur la tromperie du coronavirus de Wuhan [et/ou Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et alliés MIRASTNEWS] [de la Coronavirus Desease 2019 en anglais et Maladie du Coronavirus de 2019 en français (Covid-19)] peuvent être trouvées sur Pandemic.news.

Les sources de cet article incluent:

TheGatewayPundit.com

NaturalNews.com

TheNationalPulse.com

NaturalNews.com

Ethan Huff        

Traduction : MIRASTNEWS

DR. FAUCI EXPOSÉ COMME CRIMINEL DE L’ÉTAT PROFOND TRAVAILLANT AVEC LA CHINE COMMUNISTE DÉVELOPPANT DES ARMES BIOLOGIQUES

Source: BIT CHUTE

ANTHONY FAUCI EXPOSÉ COMME CRIMINEL DE L’ÉTAT PROFOND TRAVAILLANT AVEC LA CHINE COMMUNISTE DÉVELOPPANT DES ARMES BIOLOGIQUES [2021-05-11] – SÉNATEUR RAND PAUL (VIDÉO)

Le sénateur Rand Paul expose en outre DEMONrat Dr. Anthony Fauci comme un criminel globaliste d’État profond pour avoir été coupable de TRÉSOR et CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ. Il travaillait avec la Chine communiste pour développer des armes biologiques en augmentant leur GAIN DE FONCTION.

Traduction : Natural News

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :