A la Une

Des milliers de décès et de blessures fœtales sont désormais signalés à la suite d’injections COVID-19 chez des femmes enceintes

Par Brian Shilhavy

Rédacteur en chef, Health Impact News

Il y a maintenant eu 1 614 décès fœtaux enregistrés à la suite d’injections COVID-19 de femmes enceintes dans le VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System) au 9/10/2021. (Source.)

Tout le monde reconnaît et convient que le VAERS est largement sous-déclaré, mais nous disposons maintenant d’une analyse d’experts sur la sous-déclaration des événements indésirables par le Dr Jessica Rose. Son estimation prudente basée sur une analyse minutieuse des données est que les événements enregistrés dans VAERS doivent être multipliés par X 41.

Cela signifierait qu’une estimation prudente du nombre réel de morts fœtales serait de 66 174 lorsque leurs mères reçoivent une injection COVID-19.

Outre les morts fœtales, nous savons également qu’il y a 96 cas enregistrés où un enfant allaité a été blessé après que la mère qui allaite ait pris une injection COVID-19. (Source.)

Encore une fois, si nous multiplions ce nombre par X 41, une estimation prudente serait d’environ 3 936 événements indésirables chez les nourrissons allaités lorsque leurs mères reçoivent une injection.

Deux d’entre eux ont entraîné la mort du nourrisson allaité après l’injection de la mère qui allaite.

Le rapport VAERS ID 1532154 a apparemment été déposé par la mère, une femme de 36 ans du Nouveau-Mexique :

    Le 17 juillet, mon bébé est décédé.

    J’allaitais mon bébé de 6 semaines au moment où j’ai reçu le premier vaccin Pfizer le 4 juin 2021.

    Il est tombé très malade avec une forte fièvre environ 2 semaines après que j’ai reçu le premier vaccin Pfizer le 21 juin. Il a été traité pendant 2 semaines avec des antibiotiques IV pour une prétendue infection bactérienne.

    Cependant, ils n’ont jamais trouvé de bactéries spécifiques et ont appelé son diagnostic sepsis à culture négative. À la fin de son séjour à l’hôpital, il a été testé positif au rhinovirus.

    Après la cure d’antibiotiques de 14 jours, il est resté à la maison pendant une semaine, mais a présenté des symptômes étranges (p. ex. paupière enflée, éruptions cutanées étranges, vomissements).

    Je l’ai ramené à l’hôpital le 15 juillet, où il s’est présenté avec ce qu’ils ont appelé une maladie de Kawasaki atypique.

    Il est décédé peu de temps après de caillots dans ses artères gravement enflammées.

    Je suis curieux de savoir si la protéine de pointe aurait pu passer par le lait maternel et provoquer une réponse inflammatoire chez mon enfant.

    Ils disent que la maladie de Kawasaki se présente de manière très similaire au syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants qu’ils voient dans les infections post-Covid. (Mon bébé a également eu des circonstances de naissance inhabituelles, car il est né à 37 semaines, déclenché par une appendicite maternelle.)

    Cependant, s’ils savent que les anticorps passent par le lait maternel comme une bonne chose, alors pourquoi la protéine de pointe ne passerait-elle pas également par le lait maternel et pourrait-elle causer des problèmes. (Source.)

L’autre décès du nourrisson allaité est le cas VAERS 1166062 qui répertorie le purpura thrombotique thrombocytopénique comme l’un des symptômes. Le purpura thrombocytopénique thrombotique est un trouble sanguin rare dans lequel des caillots sanguins se forment dans les petits vaisseaux sanguins dans tout le corps.

Le patient a reçu une deuxième dose de vaccin Pfizer le 17 mars 2020 alors qu’il travaillait. Le 18 mars 2020, son bébé allaité de 5 mois a développé une éruption cutanée et dans les 24 heures était inconsolable, refusant de manger et a développé de la fièvre.

Le patient a amené le bébé à l’urgence locale où des évaluations ont été effectuées, l’analyse sanguine a révélé des enzymes hépatiques élevées. Le nourrisson a été hospitalisé mais a continué à décliner et est décédé.

Diagnostic de TTP. Aucune allergie connue. Aucune nouvelle exposition en dehors de la vaccination de la mère la veille. (Source.)

La semaine dernière, quelqu’un du Royaume-Uni a mis en ligne une vidéo d’un nouveau-né qui souffrirait des effets d’une injection COVID-19 que la mère a été forcée de prendre contre son gré comme condition pour avoir le bébé à l’hôpital.

« Ma nièce a eu son deuxième enfant le mois dernier et tout au long de sa grossesse, elle a résisté à la vaccination. Un mois avant la naissance du bébé, on lui a dit qu’elle aurait besoin d’une césarienne et l’hôpital et les médecins ont insisté sur le fait qu’ils ne la laisseraient pas entrer à l’hôpital à moins qu’elle n’ait eu le vaccin.

Avec une telle pression et l’inquiétude pour la santé de son bébé, elle s’est sentie obligée de se conformer et de prendre le vaccin COVID. Maintenant, le bébé est à l’hôpital, a une « nervosité » intermittente incontrôlable qui s’aggrave et a besoin d’un scanner cérébral car il ne peut pas comprendre ce qui cause cela 😢

Tous les tests qui ont été effectués sont revenus négatifs, ils sont donc transférés à l’hôpital de Great Ormond Street pour faire des investigations plus approfondies. »

C’est de notre chaîne Bitchute. C’est aussi sur notre chaîne Rumble.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Health Impact News

Blessures et décès liés au vaccin COVID – Mini compilation

Malheureusement, j’ai maintenant amassé des centaines, voire des milliers de victimes de vacciins blessées et décédées sur ma chaîne.

Quand ce génocide planifié va-t-il prendre fin ?

Merci de partager partout, vous sauvez peut-être la vie de quelqu’un !

Une mère crie et crie au monde – Son fils en bonne santé a été tué par le vaccin en 2 jours

Bit Chute

https://153news.net/watch_video.php?v=B6U2B9W8HHY3

Trinité-Tobago

Blessures liées au vaccin COVID – Maddie De Garay, 12 ans, a été l’un des premiers sacrifices [à l’essai] à Pfizer

Blessures liées au vaccin COVID – Maddie De Garay, 12 ans, a été l’un des premiers sacrifices [à l’essai] à Pfizer

Un panel de la FDA rejette les rappels après que des experts aient exposé les dangers des injections et l’attaque immunologique des vaccins COVID  

The Daily Wrap Up

Podcast : Jouez dans une nouvelle fenêtre | Télécharger | Intégrer

Abonnez-vous : Podcasts Apple | Courriel | RSS

Bienvenue dans The Daily Wrap Up, une émission concise dédiée à vous apporter les nouvelles indépendantes les plus pertinentes, telles que nous les voyons, des dernières 24 heures (19/9/21).

Comme toujours, prenez les informations discutées dans la vidéo ci-dessous et recherchez-les par vous-même, et tirez vos propres conclusions. Quiconque vous dit la vérité ou prétend avoir la réponse vous induit probablement en erreur, pour une raison ou une autre. Restez vigilant.

(https://www.rokfin.com/TLAVagabond)

(https://odysee.com/@TLAVagabond:5)

(https://www.bitchute.com/channel/24yVcta8zEjY/)

https://odysee.com/$/embed/TDWU-9-19-21/9b0b0dff5b6e4ddbe6c1ffa5055216e3bbabdff2?r=3QGqNfWHAKvEnHzD2xKsra3Mk2vQaeLc

https://superu.net/embed/dfa4f30a-888d-4fac-970a-0884cf65db75/

Liens de source vidéo (par ordre chronologique)

Ouverture

https://www.kcra.com/article/kabul-airstrike-us-military-10-civilians-killed-wrong-vehicle/37639753

Panel de la FDA

Auto-attaque

https://www.science.org/doi/full/10.1126/science.abh1766

https://insight.jci.org/articles/view/146316

https://www.nature.com/articles/s41586-020-2550-z

https://www.journalofinfection.com/article/S0163-4453(21)00392-3/fulltext

Problèmes menstruels

https://www.telegraph.co.uk/women/life/didnt-doctors-listen-women-link-covid-vaccines-periods/

https://nypost.com/2021/09/17/didi-gregorius-blames-covid-19-vaccine-for-career-worst-season/

Rallyes pour la liberté médicale

https://archive.ph/2nzdG

https://web.archive.org/web/20170429201408/https://aspe.hhs.gov/cdc-%E2%80%94-influenza-deaths-request-correction-rfc

https://www.bmj.com/content/361/bmj.k2795/rr-6

https://web.archive.org/web/20191019005156/https://www.nytimes.com/2007/01/22/health/22whoop.html

https://www.reuters.com/article/uk-factcheck-pcr/fact-check-inventor-of-method-used-to-test-for-covid-19-didnt-say-it-cant-be-used-in-virus-detection-idUSKBN24420X

https://www.gov.uk/guidance/high-consequence-infectious-diseases-hcid

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33289900/

Pfizer

Couverture importante du masque TLAV

Études récentes sur les masques

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.05.18.21257385v1.full-text

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0306987720333028

5 études du NIH/National Library of Medicine de 2004 à 2020 ont toutes trouvé des effets vérifiables sur la santé du port d’un masque facial, y compris une réduction scientifiquement vérifiée du niveau d’oxygène dans le sang :

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29395560/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32590322/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15340662/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26579222/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31159777/

Étude de masque en tissu

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4420971/

Traduction : MIRASTNEWS

Source : The Last American Vagabond

Blessures causées par le vaccin COVID – Une autre vie détruite

Bit Chute

Blessures causées par le vaccin COVID – Une autre vie détruite

Blessures causées par le vaccin COVID – Une autre vie détruite

« A partir du 20 octobre, le pass Covid et la vaccination seront abolis sur tout le territoire de l’UE » – Médecin Français

DISTRIBUER À TOUT LE MONDE qui ne veut pas être « vacciné ».

Tous les vaccins ne seront plus justifiés à partir du 20.10.2021 : information vérifiée.

L’Union européenne a approuvé (https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_21_3299) 5 thérapies qui seront disponibles dans tous les hôpitaux des États membres pour le traitement de la Covid.

Ces thérapies ont été approuvées par un décret du Conseil européen (Parlement européen) et seront en vigueur à partir du 1/10, elles seront donc distribuées petit à petit vers le 20/10.

Les vaccins ont été approuvés sur une « base expérimentale temporaire ».

Mais puisque le décret obligera à prescrire ces 5 nouveaux médicaments, l’utilisation du vaccin cessera. Alors on comprend pourquoi tous les Etats disaient « entre septembre il faut que… ».

Ils savaient déjà tout. Il faut avoir de la patience. N’acceptez aucun chantage. Soyez patient.

Maintenant que l’ivermectine a été réapprouvée, il n’y a plus besoin de vaccin. Bonne nouvelle.

L’Institut Pasteur reconnaît l’efficacité de l’Ivermectine.

Un apport pourrait éradiquer tout le matériel génétique du SRAS de la Covid-19 chez certaines personnes.

Lisez et partagez bien.

La bonne nouvelle : l’ivermectine est désormais reconnue scientifiquement comme un médicament efficace, dans la prophylaxie et le traitement de [la maladie] Covid-19 par les chercheurs de l’Institut Pasteur en France.  

Les résultats de leurs études ont été publiés dans la revue EMBO Molecular Medicine le 12 juillet 2021, c’est donc récent. 

L’analyse des résultats d’autres recherches publiées dans l’American Journal of Therapeutics exhorte fortement, avec des preuves à l’appui, à combler les lignes directrices des agences de santé et à inclure l’ivermectine comme norme de soins.

Le gouvernement Macron était au courant… Portez-vous bien et n’hésitez pas à remonter le moral des personnes qui ne veulent pas se faire vacciner

https://www.lettre-docteur-rueff.fr/dr-rueff-biographie/ https://www.lettre-docteur-rueff.fr/dr-rueff-biographie/

A propos du vaccin. Je ne sais pas si vous lisez le français, mais à partir du 20 octobre, le pass Covid et la vaccination seront abolis sur tout le territoire de l’UE.

Un décret de la Commission européenne met à disposition cinq médicaments efficaces, et les vaccins auraient été «expérimentaux et provisoires».

TAP – est-ce une traduction correcte ? Des linguistes dans le coin ? Il s’agit du Docteur Dominique Rueff.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Tap News

1 Comment on Des milliers de décès et de blessures fœtales sont désormais signalés à la suite d’injections COVID-19 chez des femmes enceintes

  1. Bravo !
    La vérité doit parvenir à circuler plus vite que le mensonge !! Pour cela vos articles sont essentiels mais il faut aussi le témoignage de médecins proches des patients qui leur ouvrent les yeux et leur donnent envie d’aller chercher la vérité !
    Je suis médecin généraliste pratiquant la médecine fonctionnelle ayant eu la Covid en mars 2020 et déterminée à ne pas me faire vacciner ! Je vois et j’entends trop d’effets secondaires. Je suis soumise à une censure constante sur les réseaux sociaux, la RTBF Info j’ai été convoquée à l’Ordre pour avoir dit que je m’étais remise de la Covid en qqs jours avec des compléments alimentaires !
    Je vois toutes les semaines des patients ayant encore le Covid et aussi chez des patients déjà 2x vaccinés mais c’est chaque fois une grippe banale. Je suis consciente qu’il y a eu des cas de Covid très graves ; j’en ai 2 dans ma famille et amis très proches mais soit ils ont été soignés trop tard soit ils avaient des co morbidités

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :