A la Une

Une ville d’Irlande qui est à 99,7% « complètement vaccinée » voit une « épidémie » massive de Covid

Image: Ireland town that’s 99.7% “fully vaccinated” seeing massive covid “outbreak”

L’enclave irlandaise de Waterford, où 99,7% de tous les adultes sont désormais « complètement vaccinés » contre le coronavirus de Wuhan [de la maladie Covid-19], connaît une énorme épidémie de la maladie.

Selon les rapports, cette dernière vague de nouveaux « cas » de la grippe Fauci fait craindre que l’Irlande ne soit sur le point de traverser une cinquième « vague » de la maladie – même si les gens obéissent à la demande du gouvernement de se faire piquer.

Au cours des sept derniers jours, Waterford a vu 408 nouveaux cas de grippe chinoise. Cela se traduit par un taux d’incidence de 351,2 infections pour 100 000 personnes. Au cours des deux dernières semaines, Waterford a vu 719 nouveaux cas, soit 618,9 cas pour 100 000 personnes.

« Le comté de Waterford a les taux de vaccination des adultes les plus élevés d’Irlande à plus de 99% », a tweeté une personne familière avec les nouvelles données. « Suivi du comté de Carlow à la deuxième place à 98%+. »

« Le comté de Waterford a également les taux d’incidence de Covid les plus élevés d’Irlande, suivi du comté de Carlow à la deuxième place », a ajouté cette même personne. « Que se passe-t-il? »

Cela ressemble beaucoup à la situation actuelle au Vermont [aux Etats-UnisMIRASTNEWS]. Bien que près de 90 % de l’État soit désormais « entièrement vacciné », les hospitalisations liées au virus chinois montent en flèche.  

Il semble que partout où la plupart des gens se font piquer pour la grippe de Wuhan, vous y trouverez le plus de cas de maladie et de décès. Et là où les gens disent simplement non, vous y trouverez les personnes les plus saines qui ont depuis longtemps évolué dans leur vie.

La Covid est une maladie mentale

Hilarant, Waterford était en fait considéré comme le joyau de la couronne du programme de vaccination de masse de l’Irlande. Avant cette épidémie, les responsables gouvernementaux se vantaient de la conformité du comté et de la façon dont cela mettrait fin à la plandémie.

Ce qui s’est finalement produit à la place, c’est que la région a déclenché une nouvelle série de maladies alors que des résidents entièrement vaccinés inondent leurs salles d’urgence locales ayant désespérément besoin de soins.

« Pour la première fois depuis mars, le nombre de patients hospitalisés avec Covid en Irlande dépasse les 400 », a rapporté Citizen Free Press. « Ceci dans un pays où 92% des adultes ont été vaccinés contre le virus du PCC (Parti communiste chinois) ».

« C’est pire pour le comté de Waterford où presque toutes les personnes de plus de 18 ans ont été doublement frappées et pourtant le nombre de cas augmente avec plus de 700 nouveaux cas documentés au cours des 2 dernières semaines. »

L’ironie de tout cela ne peut guère être négligée. Pendant plus d’un an, on a dit au monde que se faire piquer pour les germes chinois mettrait fin à la plandémie, et maintenant il semble que la seule raison pour laquelle il y a encore une plandémie est à cause des soi-disant «vaccins».  

« Le nombre de patients vaccinés en soins intensifs est maintenant presque aussi élevé que le nombre total de patients Covid en soins intensifs il y a un an. Le directeur clinique du HSE, le Dr Colm Henry, a admis que les chiffres étaient « plus élevés que nous le souhaiterions », mais a ajouté qu’ils seraient encore plus élevés sans l’impact de la vaccination », a également rapporté Citizen Free Press.

Alors, où allons-nous partir d’ici? Pas très loin, malheureusement, car les gouvernements du monde semblent déterminés à pousser ces vaccins jusqu’à ce que chaque âme de la planète ait été marquée par un vaccin.

« Que faudra-t-il pour que les gens ouvrent les yeux ? » a demandé un commentateur.

« Les vaccins ne fonctionnent pas », a écrit un autre. « Cette histoire montre les résultats des vaccins. Un peu de réflexion critique ici par des gens ordinaires aiderait beaucoup !

« Rappel (Booster), rappels (boosters), obtenez vos rappels (boosters) gratuits ici ! » a plaisanté encore un autre.

Les dernières nouvelles sur la façon dont les vaccins contre le virus chinois rendent les gens malades peuvent être trouvées sur ChemicalViolence.com.

Les sources de cet article incluent :

CitizenFreePress.com

NaturalNews.com

Ethan Huff

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Natural News

Le chaos arrive à Chicago sur le mandat du vaccin COVID alors que le chef du syndicat de la police dit aux membres de défier l’ordre du maire

Image: Chaos coming to Chicago over COVID vaccine mandate as head of police union tells members to defy mayor’s order

La troisième plus grande ville des États-Unis, qui est déjà assez violente et qui abrite certains des taux de meurtres les plus élevés du pays, est sur le point de devenir beaucoup plus dangereuse si les policiers donnent suite à une demande du chef de leur syndicat.

Le maire de Chicago, Lori Lightfoot, fait partie des nombreux démocrates fous de gauche qui évitent «la science» qui ont ordonné à tous les employés de la ville d’obtenir le mandat COVID-19, sinon ils perdront leur emploi.

Et tandis que la plupart des employés ont tendance à être essentiels au fonctionnement des grandes villes, il y en a peu qui sont plus essentiels que les travailleurs d’urgence – comme les policiers, dont la présence empêche littéralement le tissu social de se défaire complètement.

Dans une vidéo publiée à la fin de la semaine dernière, le président de l’Ordre fraternel de la police de Chicago, John Catanzara, conteste directement l’ordre de Lightfoot, implorant les agents d’ignorer son mandat et de laisser tomber les jetons où ils peuvent.

« Ne remplissez pas les informations du portail », a-t-il déclaré. « J’ai clairement indiqué mon statut en ce qui concerne le vaccin, mais je ne pense pas que la ville ait le pouvoir de le mandater à qui que ce soit, sans parler de ces informations sur vos antécédents médicaux.

Le patron du syndicat a déclaré que l’organisation se préparait à intenter une action en justice contre la ville et le mandat de Lightfoot, « qui oblige les employés de la ville à signaler leur statut vaccinal d’ici vendredi ou à être placés sur un statut « sans salaire » », a rapporté Epoch Times.

« Il est sûr de dire que la ville de Chicago aura une force de police à 50% ou moins pour ce week-end à venir », a déclaré Catanzara.

« Je peux vous garantir que le statut de non-paiement ne durera pas plus de 30 jours », a déclaré Catanzara mardi. « Il n’y a aucun moyen qu’ils soient en mesure de maintenir un effectif de service de police à 50 pour cent de sa capacité ou moins pendant plus de sept jours sans que quelque chose ne bouge. »

« Ce n’est très clairement pas une action syndicale », a-t-il noté, « pas un appel à la grève ».

Le point de vente a rapporté en outre:

Le chef du syndicat de la police dans sa vidéo demande aux membres de demander des exemptions pour recevoir le vaccin COVID-19 mais de ne pas entrer ces informations dans le portail des vaccins de la ville.

Répondant à la vidéo de Cantanzara lors d’un point de presse mercredi, Lightfoot l’a accusé d’avoir diffusé de fausses informations, qualifiant la plupart de ses déclarations de « fausses ou manifestement fausses ».

« Ce sur quoi nous nous concentrons, c’est de nous assurer que nous maximisons l’opportunité de créer un lieu de travail très sûr », a déclaré Lightfoot aux médias. « Les données sont très claires. Il est regrettable que la direction de la FOP ait choisi de publier un contre-récit. Mais le fait est que si vous n’êtes pas vacciné, vous jouez avec votre vie, la vie de votre famille, la vie de vos collègues et des membres du public. »

Après que Lightfoot a publié le mandat de vaccination en août, Catanzara a déclaré que l’exigence est similaire à la façon dont les nazis ont dit à leurs victimes que les chambres à gaz dans lesquelles ils étaient parqués n’étaient en réalité que des douches.

« Ce n’est pas l’Allemagne nazie [expletive] … « Entrez dans les douches [expletive], les pilules ne vous feront pas de mal » », a-t-il déclaré au Chicago Sun-Times, bien qu’il se soit par la suite excusé pour son choix de mots.

Selon le Chicago Tribune, l’administration de Lightfoot poursuit également pour pouvoir faire respecter son mandat.

« En tant que maire de Chicago, je ne peux pas et ne resterai pas les bras croisés pendant que la rhétorique des théoriciens du complot menace la santé et la sécurité des habitants de Chicago et des premiers intervenants », a déclaré Lightfoot dans un communiqué vendredi matin.

Elle a ensuite déclaré que Catanzara avait « à maintes reprises induit en erreur nos policiers en mentant sur les exigences de la politique et en affirmant faussement qu’il n’y aurait aucune répercussion si les policiers étaient insubordonnés et refusaient de suivre une directive ou un ordre de la ville et du département ».

Si elle gagne et que les flics cautionnent, Chicago ne sera pas digne d’une existence humaine normale.

Les sources comprennent :

DailyWire.com

Chicago.SunTimes.com

TheEpochTimes.com

NaturalNews.com

JD Heyes                

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Natural News

Un joueur de la NBA qui a souffert de caillots sanguins du vaccin COVID-19 dit que la ligue lui a dit de se taire

Image: NBA player who suffered blood clots from COVID-19 vaccine says league told him to keep quiet

Le joueur de la NBA Brandon Goodwin a récemment admis qu’il souffrait de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin COVID-19 lors d’une crise sanitaire qui a mis fin à sa saison et compromis sa carrière. Ajoutant l’insulte à la blessure, le joueur des Atlanta Hawks a déclaré que la NBA lui avait dit de ne pas parler de son épreuve.

Goodwin, qui a récemment eu 26 ans, a déclaré que peu de temps après avoir reçu le vaccin, il était tombé malade et ne s’en était jamais complètement remis. Il souffrait de maux de dos constants et était extrêmement fatigué lors des matchs. Lors des matchs consécutifs de son équipe en avril contre les 76ers de Philadelphie, il a déclaré qu’il avait l’impression qu’il ne pouvait même pas monter et descendre le terrain de basket-ball; lorsque ses maux de dos ont continué à empirer, il a décidé de consulter un médecin et a découvert qu’il avait des caillots de sang. Tout cela s’est produit en l’espace d’un mois.

S’exprimant dans une vidéo qu’il a publiée sur Twitch, Goodwin a clairement indiqué qu’il estimait que le vaccin était responsable de cette maladie effrayante.

« J’allais bien jusque-là. J’allais bien jusqu’à ce que je me fasse vacciner, j’allais bien. Les gens essaient de vous dire : « Non. Ce n’est pas le vaccin. » Comment le savez-vous ? Vous ne savez pas. Oui, le vaccin a mis fin à ma saison. Mille pour cent.

Il a déclaré que les Hawks l’avaient appelé pour lui dire que sa saison était terminée et que la NBA lui avait dit de ne pas en discuter. Il a dit qu’il n’était pas autorisé à continuer à jouer parce qu’il avait besoin de prendre des anticoagulants ; lorsque la situation s’est améliorée, il a demandé à reprendre le jeu mais a été refusé.

Un autre joueur de la NBA qui a fait les gros titres liés au vaccin est Kyrie Irving, qui est désormais inéligible pour jouer dans les matchs à domicile de la NBA avec les Brooklyn Nets à New York en raison de son refus d’obtenir le vaccin. L’équipe lui a également interdit de s’entraîner avec eux. 

Irving renonce à environ la moitié de son salaire de 35 millions de dollars en s’abstenant des matchs à domicile, mais il soutient sa décision.

« Je fais ce qui est le mieux pour moi. Je connais les conséquences ici et si cela signifie que je suis jugé et diabolisé pour cela, c’est exactement ce que c’est », a-t-il déclaré.

Il a ajouté : « Ce n’est pas toujours une question d’argent. Il s’agit de choisir ce qui est le mieux pour vous.

Les joueurs de tennis rejettent les vaccins COVID-19

Goodwin n’est pas le seul athlète à voir sa carrière compromise en raison des effets secondaires du vaccin COVID-19. Le pro de tennis Jeremy Chardy a dû mettre fin à sa saison plus tôt en raison de complications liées au vaccin Pfizer, qu’il a reçu entre les Jeux olympiques et l’US Open. Il a déclaré qu’il souffrait de problèmes tels que des douleurs limitant les mouvements depuis qu’il a reçu le vaccin, ce qui l’empêche de s’entraîner et de jouer en compétition.

« Je ne sais pas quoi faire », a-t-il déclaré. « Le problème, c’est que nous n’avons aucun recul sur le vaccin. Il y a des gens qui ont eu des [effets secondaires] similaires, mais les durées [des problèmes] étaient vraiment différentes.

Il a dit qu’il regrettait d’avoir reçu le vaccin et pourrait même finir par devoir prendre sa retraite à cause des dommages. Il a déclaré: « J’ai 35 ans en février, donc pour le moment je suis peut-être un peu négatif, mais c’est la première fois que l’idée que la saison prochaine pourrait être ma dernière me traverse l’esprit. J’y pense… C’est difficile parce que je m’amusais et que je voulais jouer plus longtemps.

Le numéro 1 mondial Novak Djokovic a déclaré qu’il était personnellement opposé au vaccin et pourrait même ne pas participer à l’Open d’Australie si l’obtention du vaccin est une condition de participation; Daniil Medvedev, classé numéro 2, a également déclaré qu’il n’obtiendrait pas le vaccin pour des raisons médicales.

Être en bonne santé est essentiel pour réussir dans le sport, il n’est donc pas surprenant de voir autant d’athlètes exprimer leurs inquiétudes concernant les effets secondaires du vaccin et s’efforcer de l’éviter. Combien d’athlètes ont déjà souffert d’effets secondaires graves du vaccin mais se sont fait dire, comme Goodwin, de ne pas en parler ?

Les sources de cet article incluent :

PeachtreeHoops.com

ESPN.com

TennisMajors.com

Cassie B.                 

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Natural News

UN DÉNONCIATEUR DE L’ONU PARLE D’UNE NOUVELLE ARME COVID LIBÉRÉE CONTRE LES ÉLÈVES, LES PRINCIPALES CIBLES

VOIR SUR RUMBLE

La dénonciatrice de l’ONU, Clare Edwards, parle d’une nouvelle arme Covid19 à libérer contre les écoliers, puis la blâme sur la pandémie afin de mettre l’école en quarantaine.

Les parents ne reverront plus jamais leurs enfants. C’est la prochaine vague à venir – ARME ÉLECTRO MAGNÉTIQUE

– COLIN POWELL MORT À 84 ANS – ENTIÈREMENT VACCINÉ

– Les conteneurs de fret sont restés intacts pendant 6 mois alors que les prix de tout montent en flèche. y compris l’huile, la nourriture et bien plus encore.

90% des admissions dans les hôpitaux ont été vaccinées contre la COVID

Une assistante médicale inquiète, Deborah Conrad, a convaincu son hôpital de suivre attentivement le statut vaccinal Covid-19 de chaque patient admis dans son hôpital. Le résultat est choquant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :