A la Une

Après avoir créé le virus et les armes biologiques de destruction massive déguisées en vaccins COVID-19, les Etats-Unis et les autres acteurs impliqués veulent-ils vacciner le monde? Dans quels buts ? + …

Biden reveals plan to ‘vaccinate the world’
Le président américain Joe Biden s’exprime lors de la cérémonie nationale d’illumination du sapin de Noël à Washington, États-Unis, le 2 décembre 2021. © REUTERS/Kevin Lamarque

Les Etats-Unis cherchent-ils des échappatoires pour transférer leur dette publique massive et celles de leurs alliés vers d’autres acteurs et nations? La dette des Etats-Unis a dépassé en octobre 2021 les 28 000 milliards de dollars et elle s’est approfondie pendant la crise sanitaire de la maladie COVID-19 (CoronaVirus Desease 2019).

Le piège de la dette s’est refermé sur le monde capitaliste dont l’objectif principal était de noyer les économies des pays en voie de développement dans la boue dont certains regorgent de beaucoup de ressources naturelles que convoitent et veulent absolument s’approprier l’oligarchie des pays dits « riches ».

Le capitalisme a développé un système qui dépouille l’État de ses vraies prérogatives régaliennes en le cantonnant dans certaines tâches et en le faisant sortir de l’action régulatrice dans la sphère économique, ayant tout transféré au secteur privé en prenant le soin de mettre en place une caste très restreinte de privilégiés qui s’emparent de l’essentiel de la richesse créée, en laissant des miettes aux travailleurs spoliés.

Pendant la crise sanitaire COVID-19 il s’est opéré un transfert de richesse immense, cette petite minorité de privilégiés a plus que doublé sa fortune alors que la plus grande majorité des populations ont été placées dans des situations favorisant leur appauvrissement misérable par les verrouillages, les mauvais choix de politiques économiques et les passeports sanitaires dont le but réel est d’appauvrir davantage la plus grande masse des populations qui, apeurées par la propagande suit à la lettre les mensonges déversés par les médias mainstream et les prescriptions imposées manu-militari.

Quel est le but réel de ces verrouillages qui d’ailleurs n’en finissent pas, alors que Bill Gates en avait fait un des éléments clés sinon l’unique pour en venir à bout, en attendant les vaccins COVID-19 salvateurs? Il avait décidé dans ce qui apparait comme une mesure prise par une secte que le seul traitement qui viendrait à bout de la maladie COVID-19 est le vaccin COVID-19. Il avait d’abord avancé qu’une seule dose suffisait puis s’est ravisé pour annoncer deux doses.

Or, avant même que les soi-disant « vaccins » ne soient mis à disposition du public, de nombreux experts ont attiré l’attention sur les grands dangers que couraient les populations avec la prise de traitements élaborés avec des technologies géniques à ARNm ou autres qui transformeraient l’ADN, blesseraient et tueraient des milliards de personnes à l’échelle planétaire. Aucune mesure de précaution n’était prise pour protéger les populations des dangers annoncés.

Les « manitous » de la secte des vaccins COVID-19 ont décidé que les avis des autres experts n’avaient pas de valeur ni de portée scientifique et que seules leurs vues devaient faire référence, être retenues et guidées la prise de décisions des décideurs médicaux et politiques.

 Pourtant l’expérience a démontré l’échec total de la stratégie vaccinale COVID-19, car les vaccins ne protègent pas et les vaccinés non seulement attrapent la maladie COVID-19 et ne sont pas protégés contre sa forme grave, mais ils la propagent aussi au travers des protéines de pointe du SRAS-CoV-2 aux vaccinés et non vaccinés. Les vaccins produisent des dommages graves aux organismes des vaccinés à court, moyen ou long termes. Actuellement, il faudrait maintenant pour les vaccinés une infinité de doses. Cela amène à s’interroger sur l’objectif réel poursuivi par les tenants de la vaccination.

Pourquoi alors vacciner s’il n’y a pas de protection effective ? De plus pourquoi changer diverses définitions pendant la crise sanitaire ? Par exemple la définition du vaccin aux Etats-Unis. Cela ressemble à un changement des règles du jeu pendant un match de Football, de Tennis ou de Rugby. Les scientifiques et les analystes qui défendent la nature artificielle du virus étaient moqués et vilipendés dès le début de la crise sanitaire alors que nombreux d’entre eux sont reconnus dans leurs domaines et parfois même les meilleurs.

Imaginez une situation où un problème difficile de maths est posé en classe et que le professeur écarte systématiquement sans les regarder les solutions des meilleurs éléments de la classe et ne retient que celles des autres parfois les moins intelligents, il y a de quoi se poser des questions sur la démarche scientifique, les motivations, les qualifications et les compétences du professeur.

Maintenant les mondialistes ont une tête chercheuse de virus variants SRAS-CoV-2, car dès que l’Afrique du Sud et le Botswana ont annoncé le variant Omicron tout le système s’est mis en branle comme s’il n’attendait que cela pour annoncer d’autres mesures plus drastiques et pénaliser même les pays en interdisant les voyages. Résultats, les experts sud-africains disent que le virus n’est pas dangereux.

Le président Joe Biden par exemple ne semble pas vouloir imposer de nouveaux verrouillages mais veut profiter de la situation comme les autres dirigeants d’autres pays comme la Grande-Bretagne ou l’Allemagne de la nouvelle souche SRAS-CoV-2 Omicron de la Covid-19 pour imposer d’autres mesures aux Etats-Unis et dit-il, dans le monde entier et encourage la vaccination à domicile dans son pays. Quel est le but réel de cette vaccination forcée qui a fait largement plus de morts aux Etats-Unis que pendant la longue période des trente dernières années avec l’ensemble des autres vaccins combinés, selon des experts ?

Dès le départ, les traces laissées dans des écrits, des audios et des vidéos par les mondialistes ont attiré l’attention de nombreuses personnes qui ont dénoncé une marche forcée vers la dépopulation mondiale, par le massacre de milliards de personnes. Les technologies utilisées n’ayant pas fait leurs preuves thérapeutiques ou en matière de protection ont plutôt démontré qu’elles causent plus de dommages que de bien à l’organisme humain et la mort.

Ainsi, l’hypothèse de la dépopulation ne peut en aucun cas être rejetée, au contraire elle tient la route et semble se confirmer au fur et à mesure que des informations cachées sont dévoilées soit par des chercheurs, des lanceurs d’alerte ou encore des tribunaux courageux. Ainsi, aux Etats-Unis un juge a imposé à la FDA et Pfizer de dévoiler leurs données qui montrent finalement que les dommages dès le début étaient plus importants qu’annoncés.

De plus, pendant que des sportifs et autres humains ont des réactions indésirables graves, il est malsain pour la FDA de demander à la justice de confisquer les données et de les dévoiler au public qu’en 2076. Qu’est-ce qu’ils cachent finalement au grand public ? Pourquoi les Big Pharma sont surprotégés alors que les droits des populations qui sont protégés par les conventions tels que le Code de Nuremberg sont bafoués tous les jours ? Pourquoi les hommes politiques disent aujourd’hui des choses et leur contraire le lendemain ? Pourquoi les Big Pharma réclament-ils les actifs les plus importants de la souveraineté des États comme les ambassades et les bases militaires ? Pourquoi l’accroissement de la censure dans les médias sociaux ?

Il y a beaucoup d’incohérences. Il transparaît en filigrane la confirmation de l’existence d’un plan diabolique bien calibré, exécuté patiemment au fur et à mesure dans le temps, visant à partir de rien, de créer des virus, d’instaurer et d’installer la peur, la panique et d’inoculer des mixtures dites « vaccinales » mortelles pour atteindre des objectifs économiques et politiques par la prédation sur les richesses et les ressources naturelles de la planète, déployé par la minorité des capitalistes prédateurs, de surcroît mondialistes dont le but visé est la dépopulation et la confiscation des biens et des espaces terrestres et maritimes. Certains disent même qu’un autre objectif serait l’instauration d’un autre monde habité par des trans-humains avec la minorité des eugénistes qui auraient pris le soin en prenant des solutions salines (placebo) ou rien de garder leur immunité naturelle après avoir détruit celle de la plus grande majorité des habitants de la planète.

Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

GIBRALTAR MAINTENANT 100% SATANIQUEMENT VACCINÉ – ANNULE LA SAINTE NOËL

Bit Chute

Faille-t-il parvenir à un taux de vaccination de cent-mille pourcent?

Vaccin-SCÈNE ÉCORCHÉE ! (DÉSOLÉ / ATTENTION / GRAPHIQUE) MERCI GRAND PHARMA / MERCI FAUCI !

https://www.bitchute.com/video/gty3kakYZS61 / [PARTAGER]

Poursuivre ceux qui se cachent derrière le meurtre de masse COVID : David Martin, PhD, explique

Bit Chute

Les individus et les entreprises actuellement engagés dans des meurtres de masse et des profits autour de la pandémie de COVID et de la réponse du gouvernement commettent un large éventail de crimes, et ils peuvent et doivent être poursuivis, fait valoir le chef de M-CAM International, le Dr David Martin. Dans cette interview explosive avec Alex Newman du magazine The New American pour Conversations That Matter, Martin, un expert en brevets, nomme et décrit un plan pour tenir les auteurs de ces crimes monstrueux responsables. En examinant le dossier des brevets, le Dr Martin dit qu’il existe des preuves accablantes qui peuvent être utilisées pour engager des poursuites. Il est maintenant temps que les citoyens s’impliquent et que les procureurs fassent leur travail.

GROS DOMMAGES BIG PHARMA PAYÉS JUSQU’À PRÉSENT

Bit Chute

Toutes ces grandes sociétés pharmaceutiques criminelles ont été reconnues coupables d’avoir commis une fraude, qui avait coûté des vies humaines. Alors, pourquoi sont-ils toujours en activité, encore une fois ? gab.com/patriotpower9

DEC 2020 MEDIA BLACKOUT – La FDA de Moderna a signalé 13 décès (6 dans le groupe vaccin + 7 dans le placebo)

Bit Chute

REMARQUE : il s’agit d’une ancienne vidéo, décembre 2020 (avant que Moderna n’obtienne l’autorisation d’utilisation d’urgence « indépendante » de la FDA uniquement), mais pour la majorité des moutons, c’est une nouvelle même en décembre 2021.

Décembre 2020 : « Maintenant, le vaccin expérimental Covid de Moderna devrait obtenir la même autorisation d’utilisation d’urgence permettant de distribuer le vaccin à des millions de personnes. Dans ce rapport, nous examinons les divergences dans le rapport Moderna de la FDA qui a été voté par un groupe consultatif. Le panel a voté 20-0 en recommandant l’EUA. Certaines des divergences incluent les participants aux essais sélectionnés pour obtenir les résultats souhaités pour obtenir l’EUA. Ainsi que 13 décès au total dans les essais, 6 dans le groupe vacciné et 7 dans le groupe placebo. les médias refusent de s’exprimer. »

Bébés de mamans vaccinées… Babyer fra vaccinerede mødre…[03.12.2021]

Une fillette de 7 ans souffre d’un AVC et d’une hémorragie cérébrale 7 jours après l’injection COVID-19 de Pfizer

Par Brian Shilhavy

Rédacteur en chef, Health Impact News

Un homme de Pennsylvanie a signalé que sa nièce, Harper, avait été emmenée aux soins intensifs récemment en raison d’un accident vasculaire cérébral et d’une hémorragie cérébrale, 7 jours après avoir reçu une injection COVID-19 Pfizer.

L’oncle, Barry Gewin, ne qualifie pas le vaccin qu’elle a reçu de « vaccin », mais d’« injection mortelle » qui est « un pur mal » suggérant qu’il pourrait avoir une opinion différente sur les vaccins de Pfizer pour les enfants que peut-être son frère, le père de Harper.

À un moment donné, il a publié une mise à jour avec une courte vidéo indiquant que Harper recommençait à marcher.

Mais dans un commentaire ultérieur, il a semblé rapporter qu’elle avait de nouveau fait une chute et qu’elle ne « mangeait pas, ne buvait pas, ne s’asseyait pas ou ne marchait pas », selon son frère.

Il ne précise pas l’âge de sa nièce, ce que j’ai pu voir, mais d’autres commentaires semblaient mentionner qu’elle avait 7 ans.

Une obligation et un engagement envers la vérité

Je crains que ce ne soit ce qu’il faudra pour faire connaître au public ces victimes d’injections COVID-19 mortelles chez les enfants. Les membres de la famille et les amis ne peuvent pas simplement rester assis et regarder cela se produire, surtout si les parents hésitent à rendre public les blessures et les décès du « vaccin » COVID-19 de leur enfant, car la majorité d’entre eux seront certainement obligés de garder le silence à ce sujet. , alors qu’ils font face à leur propre culpabilité et honte.

Pas un seul gouverneur d’un État rouge ou bleu n’est intervenu pour empêcher que ces armes biologiques soient injectées à des enfants, même s’ils ont le pouvoir de le faire, ils sont donc complices de ces blessures et de ces meurtres, car les parents inconscients emmènent leurs enfants se faire injecter et sont maltraités par ces injections.

Ne laissez pas le sang de ces enfants innocents dont les parents sacrifient bêtement leurs enfants aux dieux vaccins tacher vos propres mains de sang. Faites savoir au public ce qui se passe, en laissant ce mal voir la lumière du jour et en ne vous cachant pas dans les ténèbres.

Sauvez ceux qui sont emmenés à la mort ; retenir ceux qui titubent vers le massacre.   

Si vous dites : « Mais nous n’en savions rien », celui qui pèse le cœur ne le perçoit-il pas ? Celui qui garde ta vie ne le sait-il pas ? Ne rendra-t-il pas à chacun selon ce qu’il a fait ? (Proverbes 24 :11-12)

Vous pouvez nous envoyer leurs histoires, ainsi qu’à The COVID Blog et The COVID World, qui publient également bon nombre de ces histoires.

Partagez cette vidéo au loin montrant ce que les parents ont déjà traversé en perdant leurs enfants à cause du culte des vaccins.  

Mise à jour sur les plateformes vidéo et commentaires

Nous avons arrêté de publier des vidéos sur la plate-forme Rumble, car ils n’ont aucun moyen pour nous d’interdire les utilisateurs ou de désactiver les commentaires, et nous avons dû retirer plusieurs vidéos à cause des fanatiques de l’aile droite qui pensent que c’est leur travail de détourner nos vidéos et blâmer tout sur « Biden » et « Les libéraux », ce qui en fait un problème partisan et nous attaque dans le processus.

Je n’ai plus le temps de garder ces personnes et je n’ai aucune envie de les laisser utiliser notre contenu pour promouvoir leurs propres agendas.

Nous pouvons supprimer leurs commentaires, mais certaines personnes deviennent alors si bouleversées qu’elles ne peuvent plus nous attaquer et pousser leurs attaques de droite contre la gauche, qu’elles commencent à inonder les commentaires avec un langage souvent très abusif, criant CENSURE !, parce que nous supprimons leurs commentaires.

Empêcher quelqu’un de nous attaquer ou de critiquer notre contenu n’est pas de la censure. C’est ce qu’on appelle la « modération ».

Sans modération de nos jours, il est presque impossible de publier quoi que ce soit qui autorise les commentaires, car les trolls pro-pharma, dont beaucoup sont payés pour attaquer en ligne quiconque ose publier la vérité qui contredit les opinions des Big Pharma et des médias d’entreprise sur COVID, détournera complètement son contenu en essayant de discréditer tout ce que vous essayez de publier.

Vous êtes libre d’exprimer vos propres opinions sur vos propres plateformes ou pages, mais lorsque vous essayez de détourner nos publications avec un langage contradictoire et souvent abusif, c’est VOUS qui essayez de nous censurer, et le message que nous publions, ce que nous devrions avoir le droit de faire.

Et sur la plupart des plateformes, nous le faisons, mais pas sur Rumble.

Nous avons essayé de contacter Rumble à plusieurs reprises pour leur demander s’ils allaient ajouter des fonctionnalités qui nous permettraient d’interdire des personnes ou de désactiver les commentaires, mais ils n’ont jamais répondu une seule fois à nos demandes, malgré le fait que nous ayons envoyé littéralement des millions de personnes sur leur plateforme.

Le milliardaire de la Silicon Valley, Peter Thiel, est récemment devenu propriétaire de Rumble, et ils viennent d’annoncer leur introduction en bourse publique, il semble donc qu’ils soient plus intéressés à plaire à leurs investisseurs qu’à ceux qui utilisent leur plate-forme.

Nous évaluons d’autres plateformes vidéo, mais pour l’instant nous continuons à publier toutes nos vidéos sur notre chaîne Bitchute, et nous les publions également toutes sur notre chaîne Telegram, où il est très facile de télécharger nos vidéos et de les partager dans d’autres endroits, ce que nous encourageons tout le monde à faire.

Nous laisserons nos vidéos existantes sur Rumble pour le moment, car les plus anciennes ne reçoivent plus beaucoup de commentaires, et certaines de ces vidéos sont devenues très populaires, comme notre vidéo In Memoriam, qui approche au moment de cette publication 4 millions de vues.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Health Impact News

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :