A la Une

Renault va vendre des actifs russes pour un rouble

Pour tenter de naviguer dans les nouvelles réalités économiques après la campagne militaire russe en Ukraine, Renault a décidé de vendre ses actifs russes pour un rouble.

Le ministère russe du Commerce a déclaré mercredi que Renault prévoyait de vendre sa participation dans le russe Avtovaz pour un prix symbolique d’un rouble.

Renault cédera une participation de 68% à NAMI Russia, l’institut de recherche automobile le plus connu pour avoir inventé l’Aurus Senat, le premier véhicule de luxe russe, actuellement piloté par le président Vladimir Poutine. Renault semble avoir pris cette mesure car il n’est pas en mesure de maintenir son activité en Russie.

L’usine de Renault à Moscou, qui construit des voitures sous les marques Renault et Nissan, sera confiée au gouvernement de la ville, selon le ministère du Commerce.

Renault est resté muet sur le sujet.

Si le constructeur français veut revenir sur le marché russe, il pourra racheter sa part Avtovaz d’ici cinq à six ans, selon le ministère du Commerce.

« Mais si pendant cette période nous faisons des investissements, cela sera pris en compte en ce qui concerne le coût [des actions]. » En réponse à cette décision, le ministre du Commerce, Denis Manturov, a déclaré : « Nous n’offrirons aucun cadeau ici ».

L’accord intervient alors que les entreprises occidentales tentent de naviguer dans de nouvelles réalités économiques. En représailles à la campagne militaire russe en Ukraine, les puissances occidentales ont imposé des sanctions sans précédent à la Russie au cours des deux derniers mois.

De nombreuses entreprises internationales subissent des pressions pour quitter le marché russe, selon la Yale School of Management, qui estime que plus de 750 entreprises ferment ou réduisent leurs activités en Russie.

Renault a été le constructeur automobile occidental le plus exposé à la Russie jusqu’à présent. Le mois dernier, la société a annoncé la fermeture de son usine de Moscou, estimant le coût du déménagement à 2,2 milliards d’euros (2,3 milliards de dollars).

Traduction : MIRASTNEWS

Source : GreatGameIndia

L’Union européenne satanique – sanctionne l’Église chrétienne orthodoxe russe

Dans le dernier paquet de sanctions de l’UE, l’Église orthodoxe russe est visée. Les dieux et déesses du mal de l’UE pourraient-ils être plus clairs ?

(133) L’Union européenne sanctionne la foi orthodoxe. Shoigu met en garde l’OTAN. Modi quitte l’Europe. Saucisse de Foie Sulky. Mise à jour 1 – YouTube

Source : Tap News

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :