A la Une

Si ce traité est ratifié comme prévu en mai 2024, la prochaine escroquerie suivra bientôt aussi sûrement et aussi rapidement que la nuit suit le jour

Quelqu’un se souvient-il de la prédiction de Sage de 6000 décès par jour en janvier si les restrictions de confinement n’étaient pas réintroduites avec effet immédiat ?

Cela ne s’est pas produit bien sûr, comme toutes leurs prédictions, cela s’est avéré être un non-sens extrêmement pessimiste.

Cependant, lorsque SPI-M-O (qui produit les modèles pour la sauge) a été mis au défi de savoir pourquoi ils s’étaient si mal trompés à chaque fois, la défense était qu’ils n’avaient jamais modélisé que les scénarios qu’ils devaient modéliser.

Donc, en d’autres termes, alors que le gouvernement savait très bien que d’autres scénarios beaucoup moins pessimistes existaient tous, ils n’étaient jamais intéressés qu’à présenter le pire des cas possibles au public.

Tout simplement parce qu’ils savaient que les pires scénarios produiraient un maximum de peur et de conformité, tout en justifiant les actions qu’ils avaient l’intention de prendre.

Même Bill Gates admet maintenant que tout cela était extrêmement exagéré, déclarant récemment que le Covid était comme la grippe, mais un peu différent et n’affectant principalement que les personnes âgées.

Gates mentait entre ses dents, mais quand il a affirmé qu’ils ne savaient pas que le taux de mortalité était faible, ils le savaient depuis le début.

Dès mars 2020 les médecins où beaking se rangeaient pour l’annoncer, les réseaux sociaux en regorgeaient.

Mes propres messages et des milliers d’autres l’annonçaient quotidiennement, donc si nous savions comment Gates et co auraient pu ne pas le savoir ?

Ils savaient, et au lieu d’agir en conséquence, eux et leurs marionnettes au sein du gouvernement et les MSM ont lancé une énorme campagne de propagande basée sur la peur, entièrement destinée à effrayer le public autant que possible.

Les résultats de cela peuvent être vus même maintenant, certaines personnes portant toujours des masques faciaux en public, et tout cela pour un équivalent grippal.

Avec toutes les marionnettes lisant le même script, nous avons ensuite vu des quantités sans précédent de censure sur tous les types de médias disponibles.

Rien ni personne, aussi qualifié ou informé soit-il, n’a été autorisé à contester publiquement l’histoire officielle.

L’opposition contrôlée, comme toutes les escroqueries poussées par l’élite, s’inscrivait dans un cadre très limité et prédéfini, ne pouvant jamais prétendre que les mesures n’allaient pas assez loin.

Les travaillistes n’ont opposé aucune opposition significative à tout ce qui concerne le Covid tout au long de ces dernières années. Comme l’ensemble des MSM d’entreprise, ils n’ont pas posé une seule question difficile.

Dès le début, tout a été fait pour truquer les chiffres, pour maximiser les statistiques de cas et de décès qui ont ensuite été sans cesse diffusées au public.

Les cas ont été générés en testant un nombre toujours croissant de personnes aussi souvent que possible, avec un test dont ils savaient très bien qu’il n’était pas adapté à leur objectif.

Un test délibérément effectué à des seuils de cycles frauduleusement élevés, ceci malgré l’inventeur de la technologie pcr déclarant qu’elle n’a jamais été conçue comme un outil de diagnostic, car avec suffisamment de cycles d’amplification, on peut trouver n’importe quoi chez n’importe qui.

Les tests quotidiens d’un grand nombre de personnes, avec un test non adapté à l’objectif, ont inévitablement entraîné de nombreuses personnes en parfaite santé à recevoir des résultats positifs.

De là est né le mythe de la transmission asymptomatique (autre chose jamais prouvée en dehors d’un modèle informatique), qui a ensuite servi de justification à toutes les restrictions imposées.

La manipulation des statistiques de décès était encore plus flagrante, un décès pour quelque raison que ce soit dans les 28 (ou dans certains cas 60) jours suivant un résultat de test positif étant classé comme un décès par Covid.

Désormais, des protocoles de traitement douteux ont sans aucun doute contribué aux statistiques de décès, notamment la ventilation prématurée, la sédation par le midazolam, un suppresseur respiratoire, et le traitement au remdesivir qui peut provoquer une défaillance multiviscérale. 

En plus de cela, les personnes âgées soudainement expulsées des hôpitaux vers des maisons de soins ont été placées sur des voies de fin de vie et ont reçu des DNR, tandis que tous les médicaments normaux ont été suspendus.

Mais malgré toutes les tromperies et les faux chiffres, les taux de mortalité standardisés sur tous les âges pour 2020 étaient assez moyens par rapport aux 30 dernières années.

L’escroquerie s’est ensuite poursuivie avec le déploiement de l’huile de serpent en décembre 2020.

À peine les premiers coups de feu dans les bras des gens que hop, plusieurs variantes nouvelles et pratiques sont miraculeusement apparues.

Étrange quand il n’y avait eu aucune mention de variantes avant le déploiement de la piqûre, bien à part sur les réseaux sociaux, c’est là que presque tous les théoriciens du complot l’avaient prédit pendant des mois.

Bien sûr, de nouvelles variantes devaient apparaître, l’arnaque devait continuer.

Ils avaient initialement demandé les pouvoirs d’urgence en vertu de la loi sur le virus coronas pendant deux ans, car toute la mascarade devait toujours se poursuivre pendant deux ans.

Deux années durant lesquelles le nombre maximum de piqûres a dû être administré, n’améliorant rien d’autre que les bénéfices des grandes sociétés pharmaceutiques.

Deux années au cours desquelles le maximum de dommages possibles devait être infligé à l’économie et aux petites entreprises indépendantes, entraînant un transfert de richesse sans précédent en faveur du 1%.

Les symptômes de Covid ont également augmenté après le déploiement de l’huile de serpent, pour inclure commodément des choses telles que les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et à peu près tout autre effet secondaire que l’huile de serpent avait longtemps prévu de causer.

Puis, avec les deux années d’action du virus corona presque terminées, le covid (officiellement du moins) vient de se transformer en une variante bénigne, et a finalement quitté le devant de la scène.

Le moment était très chanceux, car après tout, on ne pouvait guère s’attendre à ce que les masses se tiennent aux côtés de l’Ukraine tout en se recroquevillant dans leurs maisons pétrifiées par la Covid.

Alors maintenant, après qu’aucune nouvelle variante mortelle n’ait été vue depuis des mois, les restrictions ont pour la plupart disparu et les choses sont à peu près revenues à la normale, pourquoi le récapitulatif, pourquoi tout cela est-il important ?

Eh bien, le récapitulatif est de rappeler aux gens l’énormité de l’arnaque, et c’est important pour un parce qu’ils ne devraient pas s’en tirer et pour deux à cause du traité pandémique proposé.

Vous pouvez être pardonné si vous n’en avez pas encore entendu parler, il est volontairement peu ou pas couvert dans le MSM pour des raisons évidentes.

En un mot, ce traité sur la pandémie que 194 nations, dont la Grande-Bretagne, s’apprêtent à signer, signifie qu’en cas de déclaration d’une autre pandémie, la réponse de ces nations à la prétendue pandémie sera dictée à leurs gouvernements par l’OMS.

Bon alors qui est responsable de déclarer une pandémie, qui a ce pouvoir ?

Ahh ce sera l’OMS.

Oui, c’est la même OMS qui a déjà modifié à plusieurs reprises les critères définissant une pandémie, en les abaissant à chaque occasion.

Oh et c’est la même OMS qui a été accusée d’avoir simulé la pandémie de grippe porcine en 2009, pour justifier un déploiement de masse de la vaccination à la demande des grandes sociétés pharmaceutiques… Hmmmm

Donc, si ce traité devient une réalité, l’OMS, un organisme totalement non élu, peut à tout moment déclarer une pandémie, les termes de ce traité ne nécessitant aucune preuve, s’attribuant de fait autorité sur toutes les nations signataires.

Alors qui contrôle et influence l’OMS ?

Eh bien, sans surprise, les grandes sociétés pharmaceutiques, avec le PCC, et bien sûr M. Vaccin lui-même Bill Gates, la fondation Bills, la BMGF, contribue plus à l’OMS que la plupart des nations.

Le PCC a été responsable de certaines des fermetures de Covid les plus brutales, notamment à Shanghai, avec des personnes affamées enfermées chez elles tandis que les animaux de compagnie de ceux supposés avoir Covid étaient régulièrement et brutalement tués.

Soit dit en passant, l’OMS exprime ouvertement son admiration pour la « réponse » chinoise à cette soi-disant pandémie, il est donc très clair quelle forme les futures réponses dirigées par l’OMS sont susceptibles de prendre.

Quelqu’un veut-il que le PCC ait une quelconque influence sur la politique au Royaume-Uni ? Quelqu’un a-t-il voté pour donner cette autorité à l’OMS lors des dernières élections, cela faisait-il partie d’un manifeste de parti ?

L’OMS n’a pas été fondée pour le bien de l’humanité, elle a été créée pour monopoliser le marché mondial de la santé, c’est un pas flagrant dans cette direction.

De même, l’ONU n’a pas été fondée pour assurer la paix mondiale, c’est juste la blague qu’ils ont utilisée pour la vendre à un public sans méfiance et las de la guerre après la Seconde Guerre mondiale, elle a toujours été conçue comme une étape vers la gouvernance mondiale, rien de plus.

Combien de temps avant que des organismes équivalents concernant la prétendue crise climatique, les approvisionnements alimentaires et les ressources ne reçoivent également autorité sur nos gouvernements nationaux élus ?

Comme il est commode pour une cabale de milliardaires mondialistes déterminés à une éventuelle gouvernance mondiale que le monde se trouve (du moins selon leurs marionnettes) être actuellement confronté à plusieurs problèmes mondiaux, qui nécessitent tous des solutions mondiales.

Des solutions qui semblent toujours exiger une législation accrue, une fiscalité accrue, des prix en hausse et un niveau de vie plus bas pour tous, sauf pour ceux qui les proposent bien sûr.

Ce traité frauduleux est une étape supplémentaire vers un gouvernement mondial unique, où des organes mondialistes non élus dicteront des politiques aux nations, transformant efficacement les gouvernements nationaux élus en rien de plus qu’une gestion de niveau intermédiaire.

Cette gestion intermédiaire a cependant appris de ses erreurs au cours des dernières années, d’où le récent projet de loi sur la criminalité policière et les tribunaux qui, à l’avenir, supprime effectivement le droit à toute forme de manifestation significative.

Ensuite, nous avons le projet de loi sur les préjudices en ligne qui porte la censure à un tout autre niveau, où le contenu considéré comme nuisible même s’il est tout à fait légal doit être supprimé, sans droit de recours.

Alors qui décide de ce qui est nocif ou non ? Eh bien, les organismes nommés par l’État bien sûr. Imaginez essayer d’exposer et de vous opposer à la prochaine fausse pandémie.

Maintenant, évidemment, ils ne présenteraient pas ces projets de loi s’ils ne pensaient pas en avoir besoin, et ils ne planifieraient pas ce traité sur la pandémie s’ils n’avaient pas l’intention de s’en servir.

Ce n’est pas une théorie du complot qui se passe en ce moment, aidé et encouragé par Boris et le reste des marionnettes traîtres, qui seront sans aucun doute largement récompensés lorsqu’ils quitteront leurs fonctions.

Si ce traité est ratifié comme prévu en mai 2024, la prochaine escroquerie suivra bientôt aussi sûrement et aussi rapidement que la nuit suit le jour.

C’est loin d’être terminé et il est plus que temps que plus de gens reconnaissent le danger. La réponse reste la même, non conformité totale.

https://www.facebook.com/JABS-Justice-Awareness-Basic-Support-421677478185847/

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Tap News

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :