A la Une

L’ancien président polonais Lech Walesa suggère de réduire la population russe

L’Occident devrait soit changer le « système politique » russe, soit provoquer un soulèvement massif, estime Lech Walesa

PHOTO D’ARCHIVE: L’ancien président polonais Lech Walesa © Getty Images / Andreas Gebert

Le monde ne sera jamais en sécurité tant que la Russie moderne existera, a déclaré vendredi l’ancien président polonais Lech Walesa à la chaîne de télévision française LCI, affirmant que la Russie est de nature « impériale » et cherchera toujours à « continuer à annexer les peuples ».

Même si les nations occidentales aidaient l’Ukraine à gagner son conflit en cours avec Moscou, elles ne parviendraient toujours pas à rendre le monde plus sûr, a fait valoir Walesa, ajoutant que la communauté internationale verrait potentiellement un autre conflit impliquant la Russie « dans cinq ans ». « Dans dix ans, nous verrons un autre Poutine surgir », a-t-il ajouté, faisant référence au président russe Vladimir Poutine, de plus en plus dépeint comme un homme fort autocratique par les responsables occidentaux et les médias.

Pour éviter une telle évolution, l’Occident « doit imposer [un] changement de système politique » en Russie, estime l’ancien président polonais. Si cela s’avère impossible, « organiser un soulèvement » serait une autre option, a-t-il déclaré.

Selon Walesa, la Russie compte encore « 60 peuples, qui ont été annexés comme les Ukrainiens [sont annexés] aujourd’hui ». Il serait « nécessaire d’inciter ces peuples à l’action » pour ramener la population russe « à moins de 50 millions », a déclaré l’ancien président, soulignant une possible désintégration forcée de la Russie moderne. Selon le dernier recensement de la population tenu en 2021, la population russe s’élève actuellement à environ 147 millions de personnes, a déclaré l’agence statistique d’État Rosstat en avril.

Walesa, qui était co-fondateur du mouvement Solidarité qui a fait tomber le gouvernement socialiste en Pologne, a également soutenu que l’Occident aurait dû « faire tomber la Russie », mais il a finalement craqué pour l’image positive de Mikhaïl Gorbatchev et a gaspillé son chance.

« Nous aurions dû faire tomber la Russie. Mais Gorbatchev était trop intelligent. On s’est dit à l’époque : ‘Il y avait Staline, Brejnev, mais Gorbatchev est gentil' », a déclaré Walesa, ajoutant que « c’était notre erreur alors ». Selon l’ancien dirigeant polonais, la Russie a été autorisée à « attendre » les temps difficiles et à « continuer comme elle l’a fait pendant des siècles et à continuer d’annexer des gens à son empire ».

L’ancien président polonais a également défendu l’élargissement de l’OTAN et de l’UE en affirmant que, bien que l’Occident ait ses propres intérêts et cherche à exercer son influence et son pouvoir, il le fait « d’une manière démocratique ».

« Il y a maintenant deux systèmes : … les démocraties et l’OTAN, qui veulent s’étendre mais [le font] par des moyens démocratiques, en recherchant l’approbation des peuples, [et] … la Russie et la Chine, qui ont eu recours aux anciennes méthodes d’annexion, » a-t-il dit.

Walesa, qui a été président entre 1990 et 1995, est récemment devenu l’un des critiques les plus féroces de la Russie. Début février, avant même le début de l’action militaire russe en Ukraine, l’ancien dirigeant polonais a appelé le monde à « se mobiliser » pour une « réponse immédiate » à l’attaque de la Russie contre l’Ukraine. À l’époque, il avait déclaré qu’une attaque contre Kiev par la Russie devrait être suivie d’une « attaque contre Moscou ».

Début février, Walesa appelait encore la Russie « un grand pays » qui « a juste des problèmes ». Il a également admis qu’il « respectait beaucoup Poutine et le soutenait ».

Le livre ci-dessous de 804 pages avec de multiples illustrations, images, tableaux statistiques, graphiques et renvois, anticipe, explore, expose et révèle l’ensemble des tenants et aboutissants qui expliquent les crises, conflits et fléaux actuels et à venir. Il montre comment il était prévisible avec précision et exactitude que les membres de l’OTAN, en particulier les Etats-Unis d’Amérique créaient les conditions globales pour installer le chaos dans le monde, affaiblir et attaquer la Russie et ses alliés dont le Venezuela, dans le but de s’emparer des ressources naturelles, richesses et espaces terrestres de la planète et réaliser le Nouvel Ordre mondial unipolaire. Prix: 34 euros + Frais de livraison (France par exemple, prévoir 11 euros pour le Chronopost). Contact: mossinguej@yahoo.fr ou Whatsapp: +33664839844 ou encore en cliquant sur le lien de ce site internet faire un don et payer directement un montant égal ou supérieur (pour nous aider à améliorer la qualité du site) en précisant vos coordonnées, pour recevoir votre exemplaire dont certains disent qu’il s’agit là d’une bombe intellectuelle nucléaire de Type Satan 2+. Les stocks existent.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

1 Comment on L’ancien président polonais Lech Walesa suggère de réduire la population russe

  1. Walesa le Con-Bandit français … la perversion sexuelle en moins … peut-être ….

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :