A la Une

Preuve vidéo des nazis ukrainiens tuant des civils à Marioupol

https://s2.cdnstatic.space/wp-content/uploads/2022/07/Mariupol.mp4?_=1

La vidéo montrant les crimes de guerre commis par l’un des nazis ukrainiens à Marioupol a été partagée en ligne. Konstantin Nikitenko, qui porte le nom de code Fox, était membre du régiment ukrainien Azov. Il a conduit un véhicule blindé autour de la ville de Marioupol, tuant des civils innocents. Il a filmé les meurtres et posté les vidéos sur les réseaux sociaux.

9 juillet, Fox et un autre militant d’Azov portant le nom de code Frost ont été condamnés à mort dans la République populaire de Donetsk.

Au moins 16 militaires ukrainiens tués lors d’une attaque russe contre un « bâtiment civil » à Chasov Yar

Cliquez pour voir l’image en taille réelle

Le matin du 10 juillet, des missiles russes ont frappé une installation militaire des Forces armées ukrainiennes dans la ville de Chasov Yar située à l’ouest de Bakhmut (également connue sous le nom d’Artyomovsk).

Les médias ukrainiens ont traditionnellement affirmé que « les envahisseurs russes ont détruit un bâtiment civil ». Cependant, les images fournies par les mêmes médias ont révélé que la cible était une installation militaire. Des photos prises sur place montraient un homme blessé en uniforme militaire sorti des décombres.

Jusqu’à présent, la mort d’au moins 16 militaires des Forces armées ukrainiennes et la blessure de six autres ont été confirmées.

https://s2.cdnstatic.space/wp-content/uploads/2022/07/yar-2-1.mp4?_=1

La cible était le dortoir de l’usine réfractaire locale du village de Chasov Yar. Selon des informations locales, il était presque vide depuis le début des opérations militaires russes en Ukraine, mais il a ensuite été utilisé par les militaires ukrainiens qui y vivaient avec les civils restants.

https://s2.cdnstatic.space/wp-content/uploads/2022/07/yar.mp4?_=2

La vidéo du spot a confirmé que des militaires ukrainiens avaient été déployés dans la zone avec des combattants étrangers, ce qui a confirmé une fois de plus que des missiles russes avaient touché un objet militaire.

Le ministère russe de la Défense n’a pas encore commenté la frappe. Il révélera probablement plus d’informations sur l’attaque dans son briefing quotidien du matin du 11 juillet.

Source: South Front

Les forces spéciales russes ont détruit un groupe de saboteurs ukrainiens près de Lisichansk

La phrase sur le casque se lit comme suit: « Dieu, quand je mourrai jeune, envoie-moi au paradis, j’ai déjà été en enfer. »

Les forces spéciales russes du groupe « O » ont revendiqué la destruction d’un groupe de saboteurs ukrainiens dans la région de Volcheyarovka et de la raffinerie de pétrole de Lisichansk en République populaire de Lougansk.

La ville de Volcheyarovka a été prise sous le contrôle de la LPR le 27 juin. La raffinerie de Lisichansk a été prise par les forces russes le 29 juin. Bien que les forces armées ukrainiennes aient été retirées de la zone métropolitaine de Severodonetsk-Lisichansk il y a une semaine et que les lignes de front aient déjà atteint la région de Bakhmut-Soledar-Seversk, les unités russes et L/DPR poursuivent leurs opérations de sécurité dans la région, en particulier à la périphérie sud de Lisichansk.

Les forces spéciales russes ont réussi à détruire un groupe de saboteurs ukrainiens à l’arrière au sud de Lisichansk. À la suite des affrontements, certains combattants ukrainiens ont été détruits, au moins quatre d’entre eux ont été capturés vivants. Les chiffres exacts n’ont pas été révélés.

Les forces russes ont également découvert plusieurs caches d’équipements militaires de l’OTAN dans la région. les trophées comprenaient Javelin ATGM, des lance-grenades suédois AT-4, ainsi que diverses armes légères et munitions.

Le groupement des forces russes avec le signe « O » aurait été déployé en Ukraine à partir du district militaire central russe. Il opérait principalement dans la région de Kharkiv menant l’offensive vers la République populaire de Donetsk depuis le nord. Le groupe O a participé aux batailles pour la région métropolitaine de Severodonetsk-Lisichansk, ainsi que pour Yampol et Krasny Liman.

Traduction: MIRASTNEWS

Source: South Front

SOLDATS UKRAINIENS NEUTRALISÉS QUI NE SE SONT PAS RENDUS

Bit Chute

SOLDATS UKRAINIENS NEUTRALISÉS QUI NE SE SONT PAS RENDUS

UN GROUPE UKRAINIEN DE NEO-NAZIS « SS BEARS » CAPTURE DANS LE DONBASS PAR LES FORCES ALLIÉES RUSSES

Bit Chute

UN GROUPE UKRAINIEN DE NÉO-NAZIS « SS BEARS » CAPTURE DANS LE DONBASS PAR LES FORCES ALLIÉES RUSSES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :