A la Une

L’ambassadeur d’Ukraine a menti à propos du navire céréalier syrien Laodicée

L’ambassadeur d’Ukraine au Liban a menti au sujet de la cargaison d’un navire syrien transportant des céréales pour empêcher la livraison des céréales à la Syrie et au Liban, a prouvé l’autorité judiciaire libanaise.

Travaillant pour ses marionnettistes à Tel-Aviv et à Washington, le régime de Kiev a faussement affirmé que la cargaison du navire syrien Laodicée transportait des céréales volées à l’Ukraine, appelant les autorités libanaises à saisir le navire et sa cargaison alors qu’il accostait au port libanais de Tripoli pour décharger la moitié des grains.

Les allégations ukrainiennes surviennent à des moments où les peuples syrien et libanais ont un besoin urgent de céréales alors que l’armée américaine et ses terroristes kurdes des FDS volent du blé syrien et les sanctions inhumaines imposées par «l’ouest collectif» contre la Syrie et la pression exercée par le Les responsables libanais alliés à l’Occident entravent l’importation des besoins du peuple libanais en blé et autres céréales.

La vidéo est également disponible sur Rumble, YouTube et BitChute.

Les armateurs ont présenté à l’autorité judiciaire libanaise des documents prouvant l’authenticité de sa cargaison et aboutissant à la libération du navire et de sa cargaison après avoir abandonné les fausses allégations de l’ambassadeur d’Ukraine à Beyrouth qui n’a présenté aucune preuve pour prouver ses allégations.

Laodicée est finalement arrivée au port syrien de Tartous après plus d’une semaine de retard et a commencé à y décharger sa cargaison après en avoir déchargé la moitié au port libanais.

Le directeur général de la Maritime Transport Corporation, Hassan Mahla, a déclaré aujourd’hui dans une déclaration aux journalistes :

Laodicée est l’un des navires appartenant à la Société syrienne de transport maritime, par l’intermédiaire de laquelle nous avons passé un contrat avec une société russe pour expédier une quantité de marchandises d’un port russe vers les ports méditerranéens, et sa cargaison comprend de la farine et de l’orge, à condition que cinq mille tonnes de farine sont déchargées au port libanais de Tripoli, et le reste est déchargé au port de Tartous.

Après l’arrivée du navire le 25 juillet dernier au port de Tripoli, nous avons été informés de sa détention par une procédure judiciaire de la justice libanaise, suite aux allégations de l’ambassadeur d’Ukraine au Liban selon lesquelles les marchandises transportées à bord du Laodicea avaient été volées.

En conséquence, une procédure de saisie conservatoire a été prise sur le navire et les marchandises, ce qui est une précaution de routine dans n’importe quel port jusqu’à ce que des preuves complètes des marchandises ou du navire soient présentées. Au début des heures de travail officielles lundi, le navire a présenté tous les papiers d’identification des marchandises en termes d’origine et de certificats sanitaires ainsi que les certificats du navire, et la demande de l’ambassadeur d’Ukraine a été rejetée.

La saisie a été prolongée de deux jours supplémentaires afin que l’autre partie fournisse des preuves pour prouver ses allégations, mais il n’a rien soumis. L’affaire a été renvoyée devant la justice d’urgence libanaise pour qu’elle rende une décision d’annulation de la saisie du navire et des marchandises et de son expulsion le 4 août, soulignant que toutes les facilités et procédures rapides ont été fournies par les autorités compétentes. Libanais pour déporter le navire.

Fin de la déclaration

Ces allégations, qui s’inscrivent dans le contexte de la guerre contre la Syrie, et les mesures coercitives injustes et unilatérales imposées au peuple syrien pour empêcher et retarder l’arrivée des vivres au port de Tartous, prouvent le non-fondé de ces allégations et la faiblesse du régime ukrainien s’est mis au service de ses marionnettistes aux États-Unis, en Europe occidentale et en Israël.

Le navire, Laodicea, appartient à la Maritime Transport Corporation depuis 2007. Il s’agit d’un navire polyvalent d’une jauge de 13 000 tonnes, capable de transporter des marchandises stratégiques et équipé de deux grues d’une capacité de 120 tonnes chacune.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Syria News

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :