A la Une

Le transport de gaz via Nord Stream sera suspendu pendant trois jours

Gazprom a annoncé l’arrêt de Nord Stream à partir du 31 août pour des travaux préventifs

© RIA Novosti / Alexey Vitvitsky
Accéder à la banque de photos
La partie finie du gazoduc Nord Stream près de la ville de Lubmin. Photo d’archive

MOSCOU, 19 août – RIA Novosti. Le transport de gaz via Nord Stream sera suspendu du 31 août au 2 septembre pour maintenance programmée, a indiqué Gazprom.

« La seule unité de pompage de gaz en état de fonctionnement Trent 60 sera arrêtée pendant trois jours pour maintenance et maintenance préventive », a indiqué la chaîne officielle Telegram dans un communiqué.

Il est à noter que la réparation, conformément au contrat de maintenance en vigueur, sera effectuée par les spécialistes de l’entreprise en collaboration avec des collègues de Siemens.

Comme indiqué dans la documentation technique de la société allemande, toutes les 1000 heures, il est nécessaire d’effectuer la maintenance du GPU, qui comprend l’inspection du boîtier pour les fissures, les nids-de-poule, les déformations, les points de brûlure, le nettoyage du boîtier; inspection des systèmes d’alimentation en huile, air, élimination des gaz de combustion pour les fuites, brochage des connexions et élimination des causes de fuites ; Vérification du fonctionnement des soupapes de sécurité et réglage du système de contrôle du débit d’air.

« Une fois les travaux terminés et en l’absence de dysfonctionnements techniques de l’unité, le transport de gaz sera rétabli au niveau de 33 millions de mètres cubes par jour », a conclu Gazprom.

Dans le contexte de la libération de la société, les cours boursiers du gaz en Europe ont dépassé 2 700 dollars par millier de mètres cubes pour la première fois depuis mars. En général, il y a une augmentation des cotations de plus de sept pour cent.

L’Europe est au bord d’une grave pénurie de carburant en tant que principal gazoduc de la Russie – Nord Stream – fonctionne à seulement 20 % de la capacité totale. Gazprom a expliqué cela par un entretien inapproprié et un retard dans le retour des turbines Siemens après réparation, qui ont été utilisées dans les unités de compression de gaz (GCU) de la station de compression de Portovaya (CS). Désormais, le travail de l’autoroute est assuré par un seul des cinq moteurs.

Une difficulté particulière est survenue avec le retour d’une des turbines du Canada, qui a imposé des sanctions à Gazprom. Les autorités locales n’ont délivré un permis pour son exportation que le 10 juillet, mais n’ont pas tenu compte des termes du contrat et ont livré le moteur à l’Allemagne, et non à la Russie. Pour son transport ultérieur, les autorisations des autorités de l’Union européenne et du Royaume-Uni sont requises.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Ria Novosti  

Licences pour les champs gaziers du projet Sakhaline 2 réenregistrées auprès d’un nouvel opérateur

Le 2 août, le Premier ministre russe Mikhail Mishustin a signé le décret portant création de Sakhalinskaya Energiya, le nouvel opérateur de Sakhalin 2  

© Yuri Smityuk/TASS

MOSCOU, 19 août. /TASS/. Les licences pour les champs gaziers de Piltun-Astokhskoye et Lunskoye, qui sont en cours de développement dans le cadre de l’accord de partage de production de Sakhaline 2, ont été réenregistrées auprès du nouvel opérateur du projet. C’est selon les données du registre national des sites de dépôts de sol.

Les licences de la société Sakhalinskaya Energiya ont été réémises le 19 août. La date d’expiration de la licence est le 19 mai 2026. Auparavant, les licences pour ces champs appartenaient à Sakhalin Energy.

Gazprom détient la participation majoritaire (50 % plus 1 action) dans Sakhalin Energy, Shell détient 27,5 % des actions, les Japonais Mitsui et Mitsubishi en détiennent respectivement 12,5 % et 10 %.

Le 2 août, le Premier ministre russe Mikhail Mishustin a signé le décret portant création de Sakhalinskaya Energiya, le nouvel opérateur de Sakhalin 2. La société a été enregistrée le 5 août.

Conformément au décret du président russe signé le 30 juin, les actionnaires de Sakhalin Energy [ancien opérateur – TASS] doivent accepter de prendre des participations dans la société créée au prorata des intérêts dans l’ancien opérateur dans un délai d’un mois. Le Cabinet décidera du transfert ou du refus de transfert de la participation ; en cas de refus, il peut vendre la participation à une personne morale russe dans un délai de quatre mois et créditer les fonds de la vente sur un compte spécial.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : TASS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :