A la Une

La base de la coalition dirigée par les États-Unis dans les champs pétrolifères d’Al-Omar en Syrie a de nouveau été attaquée

Image de fichier.

Tôt le 20 août, une attaque indirecte a visé la base de Green Village de la coalition dirigée par les États-Unis dans les champs pétrolifères d’al-Omar, dans la campagne sud-est de Deir Ezzor, en Syrie, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Le groupe de surveillance basé à Londres a déclaré qu’un projectile non identifié avait atterri à proximité de la base. Le projectile aurait été lancé depuis la partie de Deir Ezzor tenue par le gouvernement de l’autre côté de l’Euphrate, où les forces syriennes et irakiennes soutenues par l’Iran sont présentes.

Aucune victime ou perte matérielle n’a été signalée à la suite de l’attaque par tir indirect. La coalition dirigée par les États-Unis n’a pas encore répondu à l’incident présumé.

https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d5920.163830226935!2d40.55593364999999!3d35.04930585!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x15486357a078d00b%3A0xce6385320565eb6a!2sGreen%20Village%2C%20Syria!5e1!3m2!1sen!2sch!4v1661019734186!5m2!1sen!2sch

Si elle est confirmée, ce sera la deuxième attaque de ce type à cibler la base de Green Village en moins d’une semaine. Le 15 août, une salve de roquettes de 107 mm vise la base. Quelques minutes avant l’attaque, un certain nombre de drones suicides ont visé la garnison de la coalition dirigée par les États-Unis dans la région d’al-Tanf, dans le sud-est de la Syrie.

Les deux attaques étaient probablement une réponse des forces syriennes et irakiennes soutenues par l’Iran à l’attaque israélienne du 14 août contre la Syrie, qui a tué trois soldats.

La coalition dirigée par les États-Unis travaille à fortifier ses bases dans le nord-est de la Syrie ainsi que sa garnison à al-Tanf. La coalition a également formé ses troupes dans le pays déchiré par la guerre pour mieux gérer la menace posée par les forces soutenues par l’Iran.

Il convient de noter que la plupart des bases de la coalition dirigée par les États-Unis dans le nord-est de la Syrie sont situées dans des champs pétroliers et gaziers clés, tandis que la garnison d’al-Tanf bloque l’autoroute stratégique Damas-Bagdad.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : South Front

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :