A la Une

Nebenzya a reproché au secrétaire général adjoint de l’ONU son indifférence face aux atrocités d' »Azov »*

Nebenzya a reproché au secrétaire général adjoint de l’ONU, DiCarlo, de ne pas avoir mentionné les atrocités d’Azov*

© RIA Novosti / Sergey Guneev Accéder à la banque de photos
Le Vice-ministre russe des Affaires étrangères Vasily Nebenzya. Photo d’archive

ONU, 24 août – RIA Novosti. Le représentant permanent de la Russie auprès de l’ONU, Vasily Nebenzya, a reproché à la secrétaire générale adjointe de l’organisation, Rosemary DiCarlo, d’ignorer les crimes de guerre des militants du bataillon national Azov*.

Lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, DiCarlo a déclaré que l’ONU était préoccupée par les projets de la Russie, de la RPD et de la RPL d’organiser un tribunal international à Marioupol. Selon elle, tout tribunal doit assurer la protection « offerte à tous les prisonniers de guerre par le droit international, y compris les garanties d’un procès équitable ».

« Mme Rosemary DiCarlo a trouvé les mots pour exprimer son inquiétude face au procès à venir des nazis et des sadiques d’Azov*, mais n’a pas dit un mot sur leurs crimes horribles et leurs violations du droit international humanitaire, y compris la torture brutale, des informations sur lesquelles des responsables internationaux Il y a beaucoup de gens, y compris l’ONU, que Mme DiCarlo représente maintenant », a déclaré Nebenzya lors de la réunion.

Selon lui, tout cela paraît « extrêmement cynique et sans scrupules et dévalorise les valeurs de liberté d’expression et de protection des droits de l’homme promues par l’Occident ».

« C’est dommage que vous ne compreniez pas cela. Mais les Ukrainiens ordinaires qui sont confrontés aux atrocités des Forces armées ukrainiennes et des bataillons nationaux et à leurs méthodes inhumaines le comprennent bien », a déclaré le représentant permanent.

Le chef du DPR, Denis Pushilin, a déclaré plus tôt qu’ils ne retarderaient pas le tribunal international pour les criminels de guerre dans la république. Il a également noté que le ministère des Affaires étrangères de la RPD s’efforçait d’impliquer des représentants de la communauté internationale dans le procès.

Depuis le 24 février, la Russie mène une opération militaire spéciale pour démilitariser et dénazifier l’Ukraine. Vladimir Poutine a appelé sa tâche « la protection des personnes qui ont été victimes d’intimidation et de génocide par le régime de Kyiv pendant huit ans ». Selon le président, l’objectif ultime est la libération du Donbass et la création de conditions garantissant la sécurité de la Russie elle-même.

* Une organisation terroriste interdite en Russie.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :