A la Une

L’armée ukrainienne a percé le toit du bâtiment ZNPP où le carburant est stocké

L’armée ukrainienne a percé le toit du bâtiment ZNPP, où le carburant des réacteurs est stocké

© Photo publiée par le représentant de l’administration de la région de Zaporozhye Vladimir Rogov Conséquences de la grève à la centrale nucléaire de Zaporozhye

SIMFEROPOL, 29 août – RIA Novosti. Le toit du bâtiment spécial n° 1 de la centrale nucléaire de Zaporozhye a été percé à la suite des bombardements des troupes ukrainiennes, a déclaré Vladimir Rogov, un représentant de l’administration de la région de Zaporozhye.

« Ce bâtiment stocke du combustible frais pour les réacteurs ZNPP », a-t-il écrit sur sa chaîne Telegram, en joignant des photos du toit de stockage cassé.

Comme souligné dans l’administration de la région de Zaporozhye, les forces armées ukrainiennes ont lancé une frappe d’artillerie à partir de l’obusier américain M777 depuis la rive opposée du Dniepr à Nikopol.  

Les autorités contrôlent la situation, le fond de rayonnement est normal.

© Photo publiée par le représentant de l’administration de la région de Zaporozhye Vladimir Rogov Conséquences de la grève à la centrale nucléaire de Zaporozhye

Plus tôt dans la journée, Rogov a déclaré que les autorités locales avaient préparé toutes les preuves des frappes ukrainiennes sur la centrale nucléaire et les remettraient à la mission de l’AIEA. Ainsi, les forces armées ukrainiennes ont récemment bombardé quotidiennement Energodar et la centrale nucléaire située près de la ville. La veille, un drone kamikaze américain abattu est tombé sur le toit du bâtiment spécial de la station, dont la vocation était une installation de stockage de combustible usé.

Selon le Wall Street Journal, l’inspection de l’AIEA aura lieu au ZNPP du 31 août au 3 septembre.

Selon Mikhail Ulyanov, représentant permanent de la Russie auprès des organisations internationales à Vienne, la mission est déjà partie pour la région de Zaporozhye. La délégation est composée « d’environ une douzaine et demie d’employés du secrétariat de l’AIEA concernés par la sûreté nucléaire ». Sur le chemin du site, ils sont accompagnés d’une équipe de représentants de l’ONU.

L’Attaché de presse du président de la Russie, Dmitry Peskov, a précisé que la délégation visiterait la zone contrôlée par les Forces armées ukrainiennes.

La centrale nucléaire de Zaporozhye est située sur la rive gauche du Dniepr, à côté d’Energodar. Il s’agit de la plus grande centrale nucléaire d’Europe en nombre d’unités et en capacité installée. Depuis mars, elle est sous la protection de l’armée russe. Selon le ministère russe des Affaires étrangères, cela est nécessaire pour empêcher la fuite de matières nucléaires et radioactives. L’armée ukrainienne continue de bombarder régulièrement Energodar, les villages environnants et le territoire de la centrale nucléaire de Zaporozhye adjacent à la ville.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Ria Novosti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :