A la Une

18+ : Les forces de la RPD prennent d’assaut les positions ukrainiennes à Pervomaiskoe, dans la région de Peski

Cliquez pour voir l’image en taille réelle

Le 7 septembre, des unités de la milice populaire de la RPD soutenues par les forces russes ont terminé les opérations de nettoyage dans la périphérie ouest de la ville de Peski.

Après que le 11e régiment, le bataillon « Somalie » et les unités des forces spéciales de la milice populaire de la RPD ont pris le contrôle total de l’usine de semences située dans la région, ils se sont concentrés sur la prise d’assaut du village de Pervomaiskoe, où les combats se sont poursuivis pendant plusieurs semaines.

Le 5 septembre, des groupes d’assaut du 11e régiment de la RPD, avec l’appui de véhicules blindés, sont entrés sur le territoire du village de Pervomaiske depuis la jonction sur la rocade au sud de Peski.

Le 11e régiment de la milice populaire de la RPD a partagé plusieurs vidéos montrant la destruction des positions militaires ukrainiennes dans la région. Les images confirment une fois de plus que l’AFU subit de lourdes pertes dans la région :

https://s5.cdnstatic.space/wp-content/uploads/2022/09/pppp-1.mp4?_=1

https://s5.cdnstatic.space/wp-content/uploads/2022/09/pppp-2.mp4?_=2

Le 6 septembre, le groupe des forces spéciales de la RPD a organisé un piège à mines pour les forces ukrainiennes dans la zone située entre Peski et Vodyane. À la suite de l’attaque, un véhicule blindé de transport de troupes de l’OTAN avec un équipage et un groupe de débarquement à l’intérieur a été détruit.

https://s5.cdnstatic.space/wp-content/uploads/2022/09/ppp-1.mp4?_=3

Cliquez pour voir l’image en taille réelle
Cliquez pour voir l’image en taille réelle

Au nord de Peski, les unités des AFU n’ont pas pu résister à la densité des tirs d’artillerie et ont subi des pertes d’effectifs. En conséquence, ils ont quitté leurs bastions près de la partie ouest de la piste de l’aéroport de Donetsk.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : South Front

Les artilleurs de la LPR détruisent les zones fortifiées des Forces armées ukrainiennes à partir d’obusiers « Hyacinth-B »

Les équipages d’artillerie des obusiers « Hyacinth-B » de la milice populaire de la République populaire de Lougansk détruisent les positions des forces armées ukrainiennes et de l’infanterie ennemie dans un abri près de Seversk.

L’armée de la LPR continue d’aider la République populaire de Donetsk à libérer le territoire des forces de sécurité de Kyiv.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : ANNA NEWS

Bataille pour Balakleya : grands succès de l’armée ukrainienne depuis février 2022

Cliquez pour voir l’image en taille réelle

Le 7 septembre, les forces armées ukrainiennes ont poursuivi leurs opérations militaires dans la région de Kharkiv visant à établir un contrôle étroit sur les routes au nord de Balakleya afin de transformer leurs succès tactiques en succès opérationnels.

Au cours de la journée, les forces ukrainiennes ont lancé plusieurs attaques près de Balakleya pour tenter d’encercler la ville dans plusieurs directions.

Balakleya est toujours sous le contrôle des forces russes, les FAU ont contourné la ville au sud et au nord, sans s’impliquer dans de violents combats de rue. Les combats se poursuivent du côté nord de la ville. Les FAU contrôlent toujours la partie ouest du village de Verbovka situé à la périphérie nord-est de la ville.

Dans la soirée, plusieurs sources militaires russes ont rapporté que les troupes russes se retireraient de Balakleya. Les unités de réserve russes ont réussi à percer l’encerclement opérationnel de Balakleya pour soutenir les forces alliées qui combattent dans la ville depuis deux jours sous le feu nourri de l’ennemi. Actuellement, les blessés sont évacués de manière organisée. Certaines sources démentent les informations selon lesquelles les unités russes quittent leurs positions.

Le 7 septembre, des rapports militaires russes travaillaient à Balakleya. Ils ont montré les destructions dans les zones résidentielles causées par les bombardements ukrainiens :

https://s5.cdnstatic.space/wp-content/uploads/2022/09/bb.mp4?_=1

Au nord de la ville, la route menant à Volokhov Yar a été coupée par les FAU dans plusieurs zones. Des combats le long de cette autoroute ont été signalés dans la région de Semenovka et Shevchenko. Le contrôle de Shevchenko ouvre la voie à l’offensive sur Koupyansk. Jusqu’à présent, les forces russes ont réussi à repousser les attaques ukrainiennes à Shevchenko et à garder le contrôle de la colonie. Dans le même temps, les FAU transfèrent des renforts dans la zone dans le but probable de prendre le contrôle des principales artères de transport et de former un tremplin pour une nouvelle offensive sur Kupyansk. Les FAU ont bombardé Kupyansk depuis le HIMARS MLRS pour la deuxième journée.

Les chars ukrainiens en route vers Balakleya :

https://s5.cdnstatic.space/wp-content/uploads/2022/09/t.mp4?_=2

L’émission FAU a capturé les positions russes au sud de Balakleya :

https://s5.cdnstatic.space/wp-content/uploads/2022/09/IMG_2030.mp4?_=3

Au sud de Balakleya, les FAU ont pris le contrôle des villages de Bayrak et Novaya Gusarovka, poursuivant leur avance vers Zaliman et Savintsy. De Savintsy, il y a une route directe vers l’autoroute Chuguev-Izyum, menant à l’arrière du groupement russe à Izyum. Si les FAU parviennent à traverser la rivière Seversky Donets et à avancer vers Kunye, le groupement russe dans la région d’Izyum sera menacé et les forces russes déployées à Balakleya seront coupées de l’approvisionnement. Les FAU concentrent également leurs forces dans la zone du village de Dolina afin de frapper le groupement russe d’Izyum depuis le sud.

Les FAU ont partagé la vidéo de Novaya Gusarovka :

https://s5.cdnstatic.space/wp-content/uploads/2022/09/IMG_8926.mp4?_=4

La situation dans la région de Kharkiv reste tendue. Les deux camps mettent leurs réserves en première ligne. Les réserves transférées à la hâte des forces armées de la Fédération de Russie sont entrées dans la bataille, ce qui a repoussé les attaques et n’a pas permis à l’ennemi de prendre Shevchenko. Le commandement ukrainien transfère des renforts et envisage de reprendre les frappes afin de prendre le contrôle du réseau routier au nord de Balakleya et de créer un tremplin pour une offensive sur Koupyansk.

Selon des estimations approximatives de journalistes militaires russes, le commandement militaire ukrainien a déployé environ 9 000 militaires dans des opérations offensives dans la région de Kherson. Environ 20% d’entre eux sont des mercenaires étrangers.

La vidéo montre des prisonniers russes. Des étrangers s’expriment derrière la caméra :

https://s5.cdnstatic.space/wp-content/uploads/2022/09/1212-1.mp4?_=5

L’attaque contre la direction d’Izyum se préparait parallèlement à l’attaque contre la région de Kherson, où environ 15 000 militaires étaient déployés. Ayant échoué avec l’offensive de Kherson, les FAU, comme prévu à l’avance, ont tenté de percer les défenses russes dans plusieurs zones proches de la ville de Kharkov où les tentatives offensives ont été déjouées. Ensuite, une opération offensive à grande échelle a été lancée près de Balakleya. Jusqu’ici, avec succès.

On ne sait toujours pas pourquoi le commandement militaire russe n’a pas préparé ses défenses dans la région de Kharkiv alors que l’AFU renforce ses positions dans la région depuis assez longtemps et que les plans de l’armée ukrainienne étaient assez évidents. Les pertes russes à Balakleya constituent une menace importante pour l’ensemble du groupe russe dans la région d’Izyum. Les unités russes ont perdu la possibilité d’élargir leur zone de contrôle sur les lignes de front nord de la RPD et de s’approcher des positions ukrainiennes dans les villes stratégiquement importantes de Slaviansk et de Kramatosrsk. L’objectif affiché de « libérer tout le territoire de la RPD » est désormais menacé.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : South Front

Les forces armées ukrainiennes ont arrêté l’offensive dans la direction Nikolaev-Kryvyi Rih en raison de lourdes pertes || Résultats du jour 07.09.2022

Des unités des Forces armées RF ont libéré la colonie de Kodema dans la République populaire de Donetsk à la suite d’une offensive réussie. Cela a été annoncé par Igor Konashenkov. Selon le chef du DPR, Denis Pushilin, la libération de cette colonie permettra aux forces alliées de développer une offensive contre Artemovsk depuis différentes directions. Il convient de noter que les forces armées ukrainiennes défendent vigoureusement Kodema depuis le milieu de l’été, il y a eu des tentatives répétées de contre-offensive, cependant, des unités des forces alliées ont résisté à de graves attaques ennemies.

En raison de lourdes pertes, les troupes ukrainiennes ont suspendu l’offensive dans la direction Nikolaev-Krivoy Rog, a rapporté le ministère russe de la Défense. Le département a noté que dans cette direction, les troupes russes ont détruit le poste de commandement de la 24e brigade mécanisée des Forces armées ukrainiennes dans la région d’Olenivka, le personnel militaire et l’équipement de la 46e brigade aéromobile dans les zones des colonies de Belogorka, Sukhoi Stavok et Andreevka de la région de Kherson, ainsi que les 61e brigades d’infanterie dans les districts de Visunsk et Yavkino de la région de Nikolaev.

La Lettonie, la Lituanie et l’Estonie ont conclu un accord de principe pour restreindre l’entrée des Russes, a déclaré le ministre letton des Affaires étrangères Edgars Rinkevics. Des exceptions aux restrictions seront faites pour les camionneurs, les diplomates et ceux qui traversent la frontière pour des raisons humanitaires et familiales. Le secrétaire de presse du président russe Dmitri Peskov a déclaré que si l’UE impose des restrictions à la délivrance de visas aux Russes, leurs citoyens seront également confrontés à des inconvénients lors du franchissement de la frontière. Selon lui, c’est « une autre spirale d’attitude russophobe imprudente ». Dans le même temps, plus tôt au Kremlin, ils ont exprimé leur espoir pour la réflexion sobre de l’UE sur la question de la délivrance d’un visa Schengen.

Des représentants de la mission des Nations Unies au Yémen ont indiqué qu’un accord avait été conclu avec les rebelles houthis pour démilitariser la ville de Hodeidah. Ceci est rapporté par Belqees, citant une déclaration de l’ONU. Par exemple, la chef de mission adjointe Vivian Berry et une délégation houthie ont discuté des problèmes humanitaires auxquels est confrontée la population dans la province de Hodeidah, notamment le déminage humanitaire. L’ONU a également condamné le récent défilé militaire houthi qui a eu lieu à Hodeida, en violation des termes de l’accord de démilitarisation de la région.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : ANNA NEWS

Ministère russe de la Défense: des pertes importantes des forces armées ukrainiennes dans le sud ont forcé le commandement de Kyiv à arrêter l’offensive

Les formations armées d’Ukraine impliquées dans la soi-disant « offensive sur Kherson » ont perdu une partie importante de leurs effectifs et de leur équipement au cours des derniers jours. À cet égard, le commandement des Forces armées ukrainiennes a ordonné d’arrêter les opérations offensives dans la direction sud. Cette déclaration a été faite mercredi 7 septembre par le représentant officiel du ministère russe de la Défense, le lieutenant-général Igor Konashenkov.

Selon le département de la défense, au cours de la journée écoulée, les forces armées ukrainiennes se sont « épuisées » et n’ont pas mené d’opérations offensives dans la direction Nikolaev-Kryvyi Rih. Cela est dû aux lourdes pertes de l’ennemi. Néanmoins, l’artillerie, l’aviation et les forces de missiles russes éliminent les réserves des profondeurs de la défense, frappant les positions des forces armées ukrainiennes.

«Il est rapporté la destruction du dépôt de munitions de la 406e brigade d’artillerie des forces armées ukrainiennes. Des chasseurs russes ont abattu deux avions ukrainiens – MiG-29 et Su-25. Au cours de la journée, l’ennemi a perdu 4 chars, 6 véhicules de combat d’infanterie, 5 voitures blindées et 2 camionnettes. Les pertes de personnel se sont élevées à plus de 150 personnes », Konashenkov cite des statistiques.

Cependant, l’activité des forces armées ukrainiennes a été transférée de près de Kherson à Kharkov. On sait à l’heure actuelle que l’ennemi n’a pas pris Balakleya et a commencé à se déplacer vers la rive gauche de la rivière Srednyaya Balakleyka jusqu’à Volokhov Yar, en prenant sa partie ouest et le village de Semenovka.

«Les forces armées ukrainiennes n’ont pas traversé la rive droite du fleuve, l’aviation russe interfère avec la construction de points de passage. Les troupes alliées rassemblent des réserves et frappent les unités en progression des Forces armées ukrainiennes. Dans la région de Kharkiv, le point de déploiement temporaire du bataillon national « Kraken » a été couvert, plus de 30 nationalistes ont été liquidés. Des frappes dans les zones des colonies de Prishib, Yavorskoye et Andreevka de la région de Kharkiv ont détruit jusqu’à 40 et blessé plus de 80 militaires des Forces armées ukrainiennes », indique le rapport du président du ministère russe de la Défense.

En outre, les artilleurs anti-aériens russes ont détruit huit drones ukrainiens, intercepté 20 obus HIMARS et Vilkha MLRS, ainsi qu’un missile balistique Tochka-U.

Rappelons qu’à la veille, on a appris que les troupes du régime de Kyiv tentent d’arracher l’initiative à l’armée russe. Depuis le 29 août, les combats se poursuivent dans la région de Kherson, où les Ukrainiens n’ont pas réussi à pénétrer profondément dans nos défenses. Aujourd’hui, l’ennemi a lancé une nouvelle offensive, cette fois dans la région de Kharkov.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : ANNA NEWS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :