A la Une

L’Occident navigue en mode panique face à la hausse des prix, selon Erdogan

Erdogan: Face à la hausse des prix, l’Occident est en panique à la veille de l’hiver à venir

©AP Photo / Darko Vojinovic
Le président turc Tayyip Erdogan. Photo d’archive

ANKARA, 8 septembre – RIA Novosti. Les pays occidentaux, sur fond de hausse des prix, sont en panique à la veille de l’hiver prochain, a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d’une conférence de presse en Croatie.

« Il y a le sujet de la crise de l’énergie, les prix augmentent. Maintenant, l’Occident est paniqué sur la façon dont cet hiver va passer. Paniqué sur ce qu’il va faire. J’espère que nous survivrons à ces tests avec des mesures raisonnables, », a déclaré le chef de l’État turc.

Pipeline destiné à transporter du gaz russe vers l’UE – RIA Novosti, 1920, 09/08/2022 02:12
L’expert a dit qui sera le plus durement touché par le manque de gaz

Plus tôt, Erdogan a noté que la Russie n’est pas un pays qui peut être sous-estimé. Il a rappelé que les prix de l’énergie avaient bondi après que Moscou ait coupé les approvisionnements, mais pas un seul pays occidental n’y avait pensé à l’avance, et maintenant « tout le monde y pense ».

Après le début de l’opération militaire spéciale pour dénazifier et démilitariser l’Ukraine, l’Occident a intensifié la pression des sanctions contre la Russie, ce qui a entraîné une augmentation des prix de l’électricité, du carburant et des denrées alimentaires en Europe et aux États-Unis.

Pipeline destiné à transporter du gaz russe vers l’UE – RIA Novosti, 1920, 09/07/2022 Hier, 11:00
La République tchèque voulait supprimer la question de la limitation du prix du gaz russe dans l’UE

Lors du sommet de juin, les dirigeants des pays du G7 ont réaffirmé leur intention de réduire la dépendance vis-à-vis des vecteurs énergétiques russes et ont provisoirement accepté de limiter les prix du pétrole et du gaz. La nécessité d’introduire un plafond sur le coût du carburant bleu a également été annoncée par la cheffe de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Comme Vladimir Poutine l’a souligné la veille, Moscou cessera de fournir du gaz et du pétrole à des pays étrangers si cela est contraire à ses intérêts. Il a également rappelé les obligations contractuelles qui incombent aux parties qui les ont conclus. Si l’Occident viole les accords, guidé par des motifs politiques, la Russie arrêtera le flux de ressources énergétiques en réponse, a déclaré le président.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Ria Novosti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :