A la Une

Le CDC admet que des LOTS TUEURS de vaccins COVID-19 sont toujours donnés au public

Une enquête des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) a révélé que certains lots de vaccins contre le coronavirus de Wuhan (COVID-19) liés à un nombre extrêmement élevé d’effets indésirables et de décès étaient toujours mis à la disposition du public.

L’agence de santé publique a découvert que des numéros de lot spécifiques des vaccins COVID-19 liés aux effets indésirables et aux décès étaient déjà identifiés, mais pas retirés. Ils ont également constaté que quatre à cinq pour cent des lots de vaccins Pfizer et Moderna COVID-19 étaient responsables de chaque décès signalé comme effet indésirable. De plus, ces lots mortels ont été largement distribués à travers les États-Unis, tandis que les autres lots bénins ont été envoyés à quelques endroits seulement.

Le CDC a utilisé les données du Vaccine Adverse Event Reporting System soumises jusqu’au 15 octobre 2021. Il comprenait tous les effets indésirables liés aux vaccins Pfizer et Moderna. Les effets indésirables liés aux vaccins contre la grippe ont également été inclus pour servir d’ensemble de données de contrôle.

Au total, 171 463 effets indésirables, 14 262 hospitalisations et 2 828 décès étaient liés à 4 522 numéros de lot Pfizer, tandis que 188 998 effets indésirables, 10 225 hospitalisations et 2 603 décès étaient liés à 5 510 numéros de lot Moderna.

Quatre-vingt-seize pour cent des lots de vaccins Pfizer n’avaient aucun rapport de décès, ce qui signifie que les 2 828 décès liés au vaccin provenaient de quatre pour cent des lots. Pendant ce temps, 95% des lots de vaccins Moderna n’avaient aucun rapport de décès, ce qui se traduit par 2 603 décès associés à 5% des lots.

Des lots spécifiques de vaccins à ARNm distribués entre 13 et 50 États à travers les États-Unis ont présenté un nombre inhabituellement élevé de rapports d’événements indésirables et de décès, par rapport à ceux distribués à 12 États ou moins. Le CDC a conclu qu’il y avait « des découvertes préoccupantes qui justifient une enquête plus approfondie ».

Pfizer balaie les problèmes de sécurité des vaccins COVID-19 sous le tapis

Alors que ces rapports pourraient simplement être imputés à des problèmes de contrôle de la qualité, un dénonciateur d’une usine de fabrication de Pfizer a dit le contraire. Elle a révélé qu’elle avait même été licenciée par l’entreprise pour avoir intensifié et signalé les irrégularités dans la qualité des vaccins qu’elle trouvait alarmantes.

Melissa McAtee, ancienne auditrice de la qualité à l’usine Pfizer du Kansas, a déclaré l’année dernière à l’animateur de « World View Report », Brannon Howse, qu’elle avait remarqué que le vaccin brillait sous une certaine lumière. Après avoir alerté la société, McAtee a déclaré que le problème était toujours ignoré. (Connexe : Pfizer demande au tribunal de rejeter le procès du lanceur d’alerte parce que le gouvernement était pleinement conscient de la fraude lorsqu’il a accepté de travailler avec l’entreprise.)

Alors que Pfizer a déclaré que 90% des employés de l’usine étaient vaccinés contre les injections de COVID-19, McAtee a déclaré que ce n’était pas le cas.

« Soi-disant, la moitié de l’usine n’a pas été vaccinée ou partirait si elle était forcée de se soumettre au mandat de vaccination », a-t-elle déclaré.

L’ancien personnel de Big Pharma a en outre déclaré que le plus important était que les gens obtiennent un consentement éclairé. « Je tiens à ce que les gens soient informés et qu’ils sachent ce qui est injecté dans leur corps », a déclaré McAtee.

McAtee a déclaré que Pfizer était trompeur et omettait des informations et a également noté que la société s’était engagée dans le secret, comme la fermeture de couloirs et de certains processus alors qu’elle savait que la Food and Drug Administration viendrait à l’usine.

Parcourez BigPharmaNews.com pour en savoir plus sur la façon dont Pfizer et Moderna trompent les gens avec leurs vaccins expérimentaux.

Regardez la vidéo ci-dessous qui explique la signification des lots de vaccins COVID-19.

https://www.brighteon.com/embed/2005f51e-f01b-49ce-b9ce-37fa079b391f

Cette vidéo provient de la chaîne Prevent Global Genocide sur Brighteon.com.

Plus d’histoires liées :

Dénonciateur : Pfizer a falsifié les signatures des participants à l’essai, a falsifié et fabriqué des données d’essai.

Chercheur sur le vaccin COVID, le dénonciateur dit qu’il s’est vu offrir un pot-de-vin d’un million de dollars par Pfizer pour se taire.

Matrixxx Grooove avec Jeff et Shady : Whistleblower révèle que l’objectif principal de Pfizer est d’armer le système immunitaire pour qu’il se tue lui-même – Brighteon.TV.

Négligence, fraude, malveillance – ne devrions-nous pas tous être plus sages envers Pfizer ?

Les sources comprennent :

Expose-News.com

WorldViewWeekend.com

Townhall.com

Brighteon.com

Traduction: MIRASTNEWS

Source : Natural News

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Le CDC admet que des LOTS TUEURS de vaccins COVID-19 sont toujours donnés au public — MIRASTNEWS – La vérité est ailleurs
  2. Le CDC admet que des LOTS TUEURS de vaccins COVID-19 sont toujours donnés au public – Profession Gendarme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :