A la Une

Eric Zuesse : Le gouvernement américain a probablement perpétré le plus grand événement catastrophique de réchauffement climatique jamais enregistré

Eric Zuesse

Le 28 septembre, l’AP a titré « Record des fuites de méthane des pipelines endommagés de la mer Baltique » et a rapporté que « le méthane qui fuit des pipelines endommagés du Nord Stream est probablement la plus grande explosion de gaz à effet de serre jamais enregistrée, de loin. … Andrew Baxter, un ingénieur chimiste qui travaillait auparavant dans l’industrie pétrolière et gazière offshore, et qui travaille maintenant pour le groupe environnemental EDF … a déclaré : « C’est catastrophique pour le climat. » » L’article soulignait que le méthane « est 82,5 fois plus puissant que le dioxyde de carbone pour absorber la chaleur du soleil et réchauffer la Terre.

Le président russe Vladimir Poutine visait finalement (et peut-être bientôt) à faire circuler à nouveau le gaz vers l’Europe, et a déclaré aux pays de l’UE le 16 septembre : « Il suffit de lever les sanctions sur Nord Stream 2, qui représente 55 milliards de mètres cubes de gaz par année, il suffit d’appuyer sur le bouton et tout se mettra en marche. »

Voici ce que le président américain Joe Biden avait déjà promis à ce sujet le 7 février :

Si l’Allemagne — si la Russie envahit — cela signifie que des chars ou des troupes traversent à nouveau la — la frontière de l’Ukraine — alors il y aura — nous — il n’y aura plus de Nord Stream 2. Nous y mettrons fin.

Q Mais comment allez-vous – comment allez-vous faire cela exactement, puisque le projet et le contrôle du projet sont sous le contrôle de l’Allemagne ?

PRÉSIDENT BIDEN : Nous le ferons – je vous promets que nous pourrons le faire.

Il avait promis de provoquer définitivement la fin du Nord Stream si la Russie envahissait, ce qu’elle fit le 24 février. Il a rempli cette promesse le 27 septembre.

Radek Sikorsky, membre du Parlement européen et ancien ministre polonais des Affaires étrangères et mari de la célèbre écrivaine contre la Russie Anne Applebaum, a été affilié à l’université d’Oxford, à l’université de Harvard et à l’OTAN, a tweeté le jour des explosions, « Merci, USA. » Il a également tweeté des explications : « Tous les États ukrainiens et de la mer Baltique se sont opposés à la construction de Nordstream pendant 20 ans. Maintenant, 20 milliards de dollars de ferraille gisent au fond de la mer, un autre coût pour la Russie de sa décision criminelle d’envahir l’Ukraine. Et: « La seule logique de Nordstream était que Poutine puisse faire chanter ou faire la guerre à l’Europe de l’Est en toute impunité. »

De plus, le 27 septembre, le magazine allemand Spiegel a rapporté que, comme l’a dit Reuters, « l’Agence centrale de renseignement américaine (CIA) avait averti il ​​y a des semaines l’Allemagne d’éventuelles attaques contre des gazoducs dans la mer Baltique ».

Le 28 septembre, SouthFront titrait « No Way Back for Europe » et rapportait :

On soupçonne raisonnablement que le gazoduc a été détruit par les services spéciaux des États-Unis afin d’arrêter définitivement les livraisons de gaz vers l’Allemagne depuis la Russie.

27 septembre, un détachement de navires de guerre dirigé par le navire d’assaut amphibie américain USS Kearsarge a rendu compte de l’achèvement de ses tâches dans la zone du sabotage présumé en mer Baltique et s’est dirigé vers la mer du Nord.

Depuis début septembre, des activités suspectes d’hélicoptères anti-sous-marins de l’US Navy ont été observées dans la zone. Au cours des derniers jours, les activités de reconnaissance des avions de l’OTAN se sont considérablement intensifiées dans la région de la mer Baltique. En particulier, un avion de reconnaissance américain Boeing E-3 Sentry était en patrouille constante au-dessus des États baltes, et un US Joint STARS a été repéré au-dessus de l’Allemagne et de la Pologne.

________________________

Le nouveau livre de l’historien d’investigation Eric Zuesse, AMERICA’S EMPIRE OF EVIL: Hitler’s Posthumous Victory, and Why the Social Sciences Need to Change, raconte comment l’Amérique a conquis le monde après la Seconde Guerre mondiale afin de l’asservir aux milliardaires américains et alliés. Leurs cartels extraient la richesse du monde en contrôlant non seulement leurs « médias » mais aussi les « sciences » sociales – en dupant le public.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : South Front

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :