A la Une

Ministère iranien des renseignements : les États-Unis et le Royaume-Uni sont « directement » impliqués dans les récentes émeutes

La photo d’archive montre une moto en feu lors des récentes émeutes, à Téhéran, Iran, le 20 septembre 2022. (Photo via les réseaux sociaux)

Le ministère iranien des Renseignements affirme que les États-Unis et le Royaume-Uni ont été «directement» impliqués dans les récentes émeutes à travers le pays.

Des dizaines de terroristes affiliés au régime sioniste et aux groupes anti-révolutionnaires ont été arrêtés au cours des derniers jours de troubles, a indiqué le ministère dans un communiqué vendredi.

Le ministère a souligné les circonstances entourant les émeutes soutenues par l’étranger qui ont suivi la mort d’une femme de 22 ans du Kurdistan, nommée Mahsa Amini, qui s’est effondrée dans un poste de police et est décédée à l’hôpital malgré des soins médicaux intensifs et efforts de réanimation.

De violentes manifestations ont éclaté dans tout le pays. Des agents de sécurité ont été attaqués. Des biens publics ainsi que des véhicules de police et des ambulances ont été vandalisés.

Le ministère iranien des Renseignements a déclaré dans le communiqué que les principaux éléments à l’origine des émeutes étaient en grande partie des citoyens étrangers, des membres de l’organisation terroriste anti-iranienne Mujahedin-e-Khalq (MKO) en Albanie et des personnes travaillant avec d’autres groupes terroristes anti-révolutionnaires.

« Ces derniers jours, les forces qui maintiennent l’ordre et la sécurité du pays ont été confrontées à une diversité de groupes sectaires, d’agents d’agences d’espionnage étrangères ainsi qu’à l’implication directe des gouvernements américain et britannique et de leurs partisans saoudiens ; et trompé les agents des émeutiers dans les rues », indique le communiqué.

Le ministère iranien des Renseignements a souligné que 49 terroristes OMK avaient été arrêtés pour avoir activement propagé de fausses nouvelles, incité les émeutiers à organiser des actes de terreur et de destruction, dirigé des slogans et été présents dans les rues pour endommager les biens publics.

Le ministère a indiqué que 77 membres de groupes terroristes anti-iraniens avaient également été arrêtés dans la région du Kurdistan irakien.

A LIRE AUSSI: Le QG de la guerre nucléaire anti-russe s’installe en Allemagne

La déclaration a souligné la détention de cinq membres des groupes terroristes de Takfiri avec 36 kilogrammes d’explosifs qui devaient être utilisés pour effectuer des attentats à la bombe lors de rassemblements.

Le ministère a en outre déclaré que 92 personnes affiliées à l’ancien régime Pahlavi soutenu par les États-Unis avaient été identifiées et arrêtées lors des émeutes. Il a ajouté que neuf ressortissants d’Allemagne, de Pologne, d’Italie, de France, des Pays-Bas et de Suède, entre autres, avaient été arrêtés lors des émeutes.

Le ministère iranien des Renseignements a déclaré qu’un nombre important de pistolets, divers types de mitrailleuses et de cartouches ainsi que des fusils de chasse et des munitions avaient été saisis.

Le site Web de Press TV est également accessible aux adresses alternatives suivantes :

www.presstv.ir

www.presstv.co.uk

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :