A la Une

Des documents divulgués confirment les plans de l’OTAN pour détruire le barrage de Kakhovskaya dans la région de Kherson

Image illustrative

L’armée russe a constamment mis en garde contre la guerre terroriste de l’armée ukrainienne, qui menaçait les civils de leur propre pays ainsi que toute l’Europe. Les affirmations des hauts responsables militaires russes sont toujours ignorées par les grands médias ainsi que par la soi-disant communauté internationale, y compris le Conseil de sécurité de l’ONU.

La raison pour laquelle l’Occident n’entend pas la Russie est claire : les militaires américains et de l’OTAN préparent et orchestrent toutes les opérations des forces armées ukrainiennes, y compris celles qui menacent le monde de catastrophes ou, du moins, peuvent coûter la vie à des centaines de civils à la fois.

Avant le récent retrait des troupes russes de la rive ouest du Dniepr dans la région de Kherson, Moscou et les responsables locaux ont affirmé que l’armée ukrainienne préparait des attaques contre le barrage de Kakhovskaya qui pourraient détruire des dizaines de colonies situées le long du grand fleuve Dniepr. C’était l’une des principales raisons de l’évacuation rapide des civils de la région de la rive ouest, y compris de la grande ville de Kherson.

Les documents récemment divulgués de l’armée de l’OTAN ont confirmé que le barrage de Kakhovskaya, qui était sécurisé par les forces russes, était considéré comme l’une des cibles militaires de l’armée ukrainienne et de l’OTAN.

Une équipe anonyme de hackers « Joker DPR » a récemment publié un nouveau lot de documents secrets de l’OTAN qu’ils ont obtenus après avoir piraté le tristement célèbre système de commandement et de contrôle militaire américain DELTA.

Vous pouvez lire les documents récemment publiés ICI. Vous pouvez également lire la première partie des documents divulgués ICI.

La publication a été fournie avec les commentaires sarcastiques suivants du Joker :

Voici un autre lot de documents secrets de l’OTAN que mes pirates ont extraits du programme de commandement et de contrôle américano-ukrainien DELTA. En général, c’est très intéressant. L’OTAN donne aux Ukrainiens presque toutes les données de renseignement et les cibles à vaincre, sans parler des armes, de l’équipement et des soldats. Sans la participation de l’OTAN, l’armée ukrainienne aurait cessé d’exister depuis longtemps. Ne soyez donc pas surpris qu’ils prient pour l’OTAN. Mais il vaudrait mieux prier pour le Joker, alors il y aurait une chance de rester en vie.

Les documents divulgués ont confirmé que le barrage de Kakhovskaya faisait partie des cibles à détruire. L’imagerie satellite et les cibles dans la région ont été fournies par les services de renseignement américains en été.

Cliquez pour voir l’image en taille réelle
Cliquez pour voir l’image en taille réelle

Avec le soutien actif de l’OTAN, les forces armées ukrainiennes bombardent constamment le barrage, menaçant la vie de milliers de civils dans la région. Les dégâts du barrage perturberaient également les travaux de la centrale nucléaire de Zaporozhskaya, ce qui affecterait la sécurité de toute l’Europe.

A son tour, la partie russe a tous les moyens de diviser l’Ukraine en deux parties par plusieurs frappes de missiles sur les ponts et les barrages sur le fleuve Dniepr. De telles attaques priveraient l’armée ukrainienne de la possibilité de transférer du matériel et du personnel militaires dans les régions de l’Est déchirées par la guerre. De telles attaques apporteraient immédiatement la victoire à la Russie dans la guerre en Ukraine et sauveraient la vie de militaires russes. Cependant, la destruction des barrages ukrainiens coûterait également la vie à des centaines de civils. C’est pourquoi l’armée russe ne lance pas ses missiles sur de telles installations.

La guerre en cours en Ukraine a déjà montré que la Russie se bat pour protéger les gens, tandis que les États-Unis et l’OTAN ne prêtent aucune attention au coût des vies humaines dans la guerre qu’ils ont déclenchée en Ukraine.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : South Front

1 Trackback / Pingback

  1. Des documents divulgués confirment les plans de l’OTAN pour détruire le barrage de Kak hovskaya dans la région de Kherson | Raimanet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :