A la Une

Le Trésor britannique va renflouer les pertes de 11 milliards de livres sterling de la Banque d’Angleterre

Selon des estimations, la perte annuelle de la BOE pourrait dépasser 20 milliards de livres sterling dès l’année prochaine. En outre, le Trésor britannique est sur le point de renflouer les pertes de 11 milliards de livres sterling du QE de la Banque d’Angleterre.

Alors que vous pensiez que la Première ministre britannique Liz Truss contrôlait son budget, il semble qu’un nouveau trou beaucoup plus grand s’est soudainement creusé et doit être comblé.

La tâche difficile de réparer un trou de 40 milliards de livres sterling dans les livres du gouvernement incombe au nouveau chancelier britannique, Jeremy Hunt.

Cependant, selon Bloomberg, il y a plus de lacunes à combler pour le Trésor britannique, car il prévoit de transférer plus de 11 milliards de livres sterling (12,4 milliards de dollars) à la Banque d’Angleterre au cours de cet exercice pour compenser les pertes prévues dans son programme d’achat d’obligations.

Le transfert de capital a été décrit dans une mise à jour des « estimations de l’offre du gouvernement central » du Trésor (lire ci-dessous) publiée mardi.

L’injection supplémentaire de 11,175 milliards de livres sterling est classée comme « aide aux institutions financières – paiement à la Banque d’Angleterre ».

Notamment, les nouvelles révisions suggérées font également référence à ce paiement comme « une aide aux institutions financières, aux entreprises et aux particuliers ».

Beaucoup plus agréable pour les contribuables britanniques ?

Sur la base des estimations de Bloomberg, la perte annuelle de la BOE pourrait dépasser 20 milliards de livres sterling dès l’année prochaine.

Selon Bloomberg, un porte-parole du Trésor a indiqué que « la nouvelle chancelière reste très attachée à l’indépendance de la Banque et lui fait pleinement confiance ».

En particulier, nous nous inquiétons de l’ampleur que prendra ce trou maintenant que la Banque d’Angleterre s’apprête à relancer son programme QT (vente d’obligations).

Alors que la Fed verse normalement ses bénéfices d’exploitation (sur les revenus d’intérêts des obligations de son bilan et les frais pour services rendus) au Trésor américain, le scénario au Royaume-Uni semble être différent (en vertu de la loi fédérale). Cet argent est ajouté au budget de fonctionnement du gouvernement fédéral. En d’autres termes, la banque centrale génère des revenus pour l’Oncle Sam.

La Fed a enregistré un revenu net de 107,8 milliards de dollars en 2021 et a transféré 107,4 milliards de dollars au Trésor américain.

Mais la Fed pourrait subir des pertes financières. En réalité, ce sera probablement le cas en 2023. Ce serait la première perte d’exploitation depuis 1915 si tel était le cas.

Cependant, contrairement au Royaume-Uni, même si le gouvernement américain connaîtra une baisse de ses revenus, ce qui augmenterait le déficit budgétaire fédéral, nous vivons dans un monde où la Fed a le pouvoir de créer ses propres règles comptables. Et, selon ses propres principes comptables, toute perte nette est soudainement transformée en un « actif différé ».

Peut-être que la Banque d’Angleterre et le Trésor britannique devraient prendre des notes.

Lire le document ci-dessous :

Traduction : MIRASTNEWS

Source : GreatGameIndia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :