A la Une

Iran: S.Khamenei rejette toute « coordination » avec les USA sur la Syrie

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Sayed Ali Khamenei, a rejeté toute « coordination » avec les États-Unis sur les questions régionales, notamment la Syrie, et « résistera » jusqu’au bout à l’ennemi, a rapporté dimanche son site officiel.

Évoquant des déclarations américaines selon lesquelles Washington voudrait des négociations et une coordination à propos des questions régionales, notamment la Syrie, Sayed Khamenei a affirmé: « Nous ne voulons pas d’une telle coordination car son principal objectif est de minimiser le rôle de l’Iran dans la région ».

« Téhéran ne veut ni la présence ni l’ingérence de Washington dans les affaires de la région », a-t-il réitéré.

« Par devoir religieux et moral, tant que j’aurai un souffle de vie dans mon corps, je résisterai » face aux ennemis de la révolution (islamique Ndlr), a déclaré le numéro un iranien devant des milliers d’étudiants reçus samedi soir pour la rupture du jeûne du mois de Ramadan.

etudiants3

Il a de nouveau critiqué les États-Unis pour leur attitude dans les négociations nucléaires. Les responsables iraniens affirment en effet qu’ils ne respectent pas leurs engagements et ne font pas le nécessaire pour rassurer notamment les banques internationales qui craignent des mesures de punition dans le futur en cas de relations avec l’Iran.

« Dans l’affaire nucléaire, il a été prouvé que les États-Unis, aussi bien le gouvernement que le Congrès, continuent leurs hostilités contre le peuple iranien », a-t-il affirmé, appelant à la vigilance face à « un tel ennemi ».

« Ceux qui croient que pour développer le pays il faut trouver refuge auprès de l’Occident ont perdu la raison », a-t-il ajouté.

Le black-out des médias et journée mondiale de Qods

Par ailleurs, l’Ayatollah Khamenei a qualifié d’irréfléchis les propos tenus par certains affirmant que Téhéran cherche à fournir des prétextes pour bouder les grandes puissances.

« Ce combat n’a pas besoin de prétexte car la nation iranienne qui jouit des enseignements de l’Islam, de l’honneur et de son passé révolutionnaire, n’a pas de mal à tenir tête à l’Arrogance », a-t-il fait savoir.

Pour l’honorable Ayatollah Khamenei, la raison pour laquelle la participation enthousiaste du peuple iranien à la manifestation de la Journée mondiale de Qods n’a pas été relatée par les médias étrangers, n’est qu’un exemple de la démarche hostile adoptée par les médias occidentaux.

« La participation de la nation iranienne à la journée de Qods, sous un soleil plombant et de surcroît à jeûne, en ce mois de Ramadan, est extraordinaire. Mais cet événement sans précédent n’a pas été relaté par les médias étrangers comme il se devait. Alors que s’il y avait un point négatif, ils l’auraient exagéré. »

Il a en outre appelé les étudiants à former avec les étudiants du monde islamique un front estudiantin électronique actif contre les États-Unis et l’entité sioniste.

Source: Almanar

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :