A la Une

Allemagne, un homme blesse au moins 21 personnes dans un train + Revendiqué par DAECH

© Photo. Capture d’écran: Youtube

En Allemagne, plus de 20 personnes ont été blessées à la hache par un passager d’un train.

Sur la ligne de chemin de fer reliant les villes de Würzburg-Heidingsfeld et d’Ochsenfurt, un homme a attaqué plusieurs passagers avec une hache.

La police a bloqué la ligne. Selon le ministre de l’Intérieur bavarois l’agresseur a été abattu.

Un forcené armé d’une hache a été abattu alors qu’il avait couru en direction des officiers de la police pour les attaquer.

D’après la Deutsche Bahn (Société anonyme des chemins de fer allemand), la route entre Ochsenfurt et la gare principale de Würzburg est toujours coupée.

Une opération de police, avec l’appui d’un hélicoptère est en cours à Heidingsfeld, un quartier de la ville de Würzburg, dans le sud de l’Allemagne.

 

Les forces de l’ordre ont confirmé qu’au moins 15 personnes avaient été blessées dans cette attaque horrible, dont trois souffraient de blessures graves et leur pronostic vital était engagé.

Selon des sources, l’agresseur avait une hache et un couteau. Il s’est servi de ces deux armes en essayant de tuer brutalement des passagers innocents.

« L’auteur est un Afghan de 17 ans » résidant dans la localité d’Ochsenfurt, voisine de l’endroit où se sont déroulés les faits près de Würzburg, a déclaré Joachim Hermann sur la chaîne de télévision publique ARD.

L’agression à la hache et au couteau survenue lundi soir dans un train régional dans le sud de l’Allemagne est « probablement » un « attentat islamiste », a indiqué à l’AFP un porte-parole du ministère régional de l’Intérieur.

« Il est assez probable qu’il s’agisse d’un attentat islamiste », a déclaré ce porte-parole, en soulignant que l’agresseur, un demandeur d’asile afghan de 17 ans, avait crié « Allahu Akbar » (Dieu est grand) lors des faits.

SSource: Sputniknews

L’attaque à la hache revendiquée par l’Etat islamique, une première en Allemagne (VIDÉO CHOQUANTE)

578dd631c36188e3628b4715

Source: AFP

L’Etat islamique affirme que l’attaque à la hache dans un train en Allemagne a été menée par l’un de ses «combattants». L’auteur de l’attaque avait laissé chez lui une lettre d’adieu indiquant qu’il comptait se venger des «infidèles» .

Dans un communiqué diffusé le 19 juillet, Daesh affirme que l’attaque qui s’était produite la veille dans un train, près de la ville de Wurtzbourg dans le sud de l’Allemagne, et qui a sérieusement blessé au moins quatre personnes, a été menée par l’un de ses «combattants» : «L’auteur de l’attaque en Allemagne était un combattant de l’Etat islamique (EI) et il a effectué cette opération pour répondre aux appels à frapper les pays de la coalition contre l’Etat islamique».

La police et les autorités allemandes ont par ailleurs trouvé dans la maison de l’agresseur un carnet, dont les dernières pages s’apparentent à une lettre d’adieu. Le jeune homme s’adresse à son père, lui demandant de prier afin qu’il puisse prendre sa revanche sur «les infidèles» et «aller au paradis.»

Les quatre personnes blessées sont originaires de Hong Kong, selon les autorités chinoises, et cinq membres d’une même famille au total ont été attaqués. Une des victimes est gravement blessée, son pronostic vital est engagé. L’assaillant a été abattu par la police.

C’est la première fois que le groupe djihadiste, qui a revendiqué plusieurs attentats sanglants dans le monde, s’attribue la responsabilité d’une attaque en Allemagne.

Un drapeau de l’organisation terroriste a aussi été retrouvé au domicile de l’agresseur. «Lors de la fouille de la chambre où il vivait, un drapeau de l’Etat islamique fabriqué artisanalement a été retrouvé», a déclaré le ministre de l’Intérieur du Land de Bavière, Joachim Herrmann, à la chaîne de télévision publique ZDF, évoquant aussi un témoin affirmant que le jeune agresseur avait crié «Allah Akbar» (Dieu est grand) en passant à l’acte. Un texte aurait été trouvé dans l’appartement de ce jeune afghan, qui traiterait de l’islam et «du devoir de résister», mais le ministre dit vouloir éviter toute interprétation hâtive.

De plus, le groupe terroriste a diffusé mardi un document montrant l’auteur de l’attaque en Allemagne annonçant qu’il allait mener cette agression et proférant des menaces contre les pays «infidèles». Dans cette vidéo sous-titrée en arabe diffusée sur Amaq, l’agence de presse liée à l’EI, le jeune Afghan, présenté sous le nom de «Muhammad Riyad», apparaît avec un couteau à la main, annonçant en langue pachto qu’il allait mener une «opération» en Allemagne et se présentant comme un «soldat du califat».

Quelques heures plus tôt, les autorités allemandes avaient affirmé n’avoir à ce stade «aucun indice» montrant que l’auteur de cet acte barbare était connecté avec l’organisation Etat islamique.

Au début du mois de juillet, le chef du renseignement intérieur allemand avait annoncé que 17 membres de l’Etat islamique s’étaient infiltrés parmi les flux de réfugiés. La plupart d’entre eux sont toutefois déjà morts, dont deux ont perdu la vie lors des attentats kamikazes du 13 novembre en France, ou en prison, avait-il précisé.

L’agresseur, un jeune Afghan de 17 ans, est arrivé en Allemagne en tant que réfugié non accompagné. Il aurait été placé dans une famille d’accueil durant deux semaines.

Source: RT France

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :