A la Une

Les victoires de l’armée syrienne à Alep poussent Kerry à se rendre en Turquie

Pour l’analyste syrien des questions internationales, Akhil Ayd, la résistance de l’armée syrienne et de ses alliés face aux attaques des terroristes a poussé le secrétaire d’Etat américain à se rendre en Turquie.

Syrie : Washington compense ses erreurs

Lors d’une interview avec Farsnews, l’analyste syrien, Akhil Ayd a déclaré que la fin du combat à Alep déterminerait  l’équilibre des forces entre les puissances régionales et internationales : ce sera le vainqueur qui aura tous les atouts. »

L’analyste syrien a considéré la visite que le secrétaire d’Etat américain, John Kerry irait effectuer en Turquie comme signe de la folie des Etats-Unis face à  l’évolutions sur les champs de bataille à Alep.

« L’objectif de cette visite est d’essayer de redynamiser le rôle de la Turquie dans les combats en Syrie et former un plan censé relever le blocus des terroristes qui se sont engagés dans un sérieux combat sur l’axe de Ramoussa avec les forces de l’armés syrienne et de la résistance. », a noté l’analyste syrien ajoutant qu’après le coup d’Etat raté en Turquie auquel contribuaient les Etats-Unis selon le président turc, Recep Tayyip Erdogan, Ankara  hésite sur le choix entre une collaboration avec l’Iran et la Russie, les deux soutiens du gouvernement syrien et une collaboration avec les  Etats-Unis.

« A la suite du règlement de compte fait par Erdogan au sein de l’armée, la Turquie ne serait plus capable de mener une opération militaire d’envergure ; les Etats-Unis ont  déjà échoué en s’appuyant sur Erdogan. », ajoute Akhil Ayd, « Washington a envoyé un grand nombre de ses mercenaires sur le champ de bataille pour prendre en main le contrôle de Ramoussa tandis qu’il continue à expédier renforts et équipements militaires, et ce malgré de lourdes pertes en vie humaine enregistrés par les terroristes. »

« Avec le recrutement des groupes terroristes à Alep, les Etats-Unis souhaitent modifier la percėe que l’armée syrienne et ses alliés ont effectue à Alep et qui ne permet pas une stabilisation des terroristes sur nulle part. Or, les Etats-Unis s’attèlent à aider les terroristes à stabiliser leur situation, voulant ainsi compenser les échecs qu’ont connus les terroristes à Bani Zaïd et après sa libération par l’armée syrienne et ses alliés. », poursuit l’analyste syrien pour lequel les terroristes ne sont pas en mesure de changer le combat en leur faveur malgré toutes les tactiques et les soutiens de leurs supporters.

L’analyste syrien qui considère Ramoussa comme une zone stratégique pour la ville d’Alep croit à ce que le combat à Ramoussa aurait d’importantes répercussions dans le domaine politique pour les parties en lice en Syrie et qu’il est très tôt pour parler d’une véritable victoire dans le sud d’Alep.

Source: Parstoday

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :