A la Une

Le Royaume-Uni peut arrêter le Brexit unilatéralement – La bombe du conseiller juridique de l’UE donne de l’espoir aux restes

Des manifestants participent à une manifestation anti-Brexit © REUTERS / Clodagh Kilcoyne

Le Royaume-Uni a le pouvoir d’arrêter unilatéralement le processus du Brexit, ont déclaré les principaux conseillers juridiques de l’UE, contredisant les déclarations de Londres selon lesquelles l’article 50 ne pourrait être levé qu’avec l’accord des 27 États membres de l’UE.

Dans un rapport préparé à l’intention de la Cour européenne à Strasbourg, l’avocat général a déclaré que le Royaume-Uni pouvait suspendre le processus de deux ans déjà déclenché au titre de l’article 50, selon un avocat du groupe qui a porté l’affaire.

Cet avis intervient cinq jours à peine avant que le Parlement ne commence à débattre de l’accord du Brexit, largement impopulaire, de la première ministre Theresa May, avant de se prononcer le 11 décembre.

LIRE PLUS: «Le Royaume-Uni sera plus mal loti»: le député britannique Sam Gyimah devient le 7ème ministre à démissionner après l’accord sur le Brexit de May

« L’avocat général Campos Sanchez-Bordona propose à la Cour de justice de déclarer que l’article 50 (…) autorise la révocation unilatérale de la notification de l’intention de se retirer de l’UE », lit-on dans une déclaration.

« Le parlement britannique doit donner son approbation finale », a écrit l’avocat général, que ce soit en cas de conclusion d’un accord de retrait satisfaisant ou en l’absence d’accord satisfaisant.

Cela « donnerait la possibilité au Royaume-Uni de rester dans l’UE face à un Brexit insatisfaisant », a-t-il ajouté.

Les avis de l’avocat général ne sont pas contraignants. Les juges vont maintenant décider d’accepter ou non ses conseils, bien qu’ils aient tendance à le faire dans la plupart des cas.

Le communiqué ajoute qu’il serait possible pour le Royaume-Uni d’annoncer son intention de rester dans le bloc, jusqu’à ce que l’accord de retrait soit « officiellement conclu ».

Il stipulait également que cela devait être en conformité avec le droit constitutionnel britannique, que le Conseil européen était informé et que cela n’impliquait pas de « pratique abusive ».

Nigel Farage

@Nigel_Farage

ECJ says the UK can revoke Article 50 without permission. Every effort is being made on both sides of the Channel to stop Brexit.

Sans surprise, la nouvelle a été mal accueillie par le chef du Brexiteer Nigel Farage, qui a tweeté les deux éléments britanniques et européens qui tentaient de stopper le Brexit.

LIRE AUSSI: L’immigration de l’UE vers le Royaume-Uni a atteint son plus bas niveau en six ans, alors que l’effet du Brexit commence à sévir

Les nouvelles vont également entraver les projets de May visant à obtenir l’approbation du Parlement pour son accord de retrait de l’UE. Il reste 16 semaines avant la date limite fixée à l’Article 50 le 29 mars. Si le Parlement rejette l’accord de May, comme il est prévu de le faire, l’option potentielle d’interrompre le processus sera plus attrayante que le chaos probable d’un Brexit sans accord.

Vous aimez cet article? Partagez-le avec vos amis!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Le Royaume-Uni peut révoquer unilatéralement l’article 50 du Brexit – L’avocat général de la Cour européenne

© REUTERS / EMMANUEL DUNAND

La semaine dernière, la porte-parole du Premier ministre britannique, Theresa May, a déclaré que le gouvernement ne révoquerait pas la notification au titre de l’article 50 qui a déclenché le processus du Brexit.

L’avocat général de la Cour européenne de justice, Manuel Campos Sánchez-Bordona, a annoncé mardi que le Royaume-Uni avait le droit de changer unilatéralement d’avis quant à sa décision de quitter l’UE. L’avis n’est pas contraignant, mais il est probable qu’il sera suivi par un panel de juges.

«L’avocat général Campos Sanchez-Bordona propose à la Cour de déclarer que l’article 50 (…) autorise la révocation unilatérale de la notification de l’intention de retrait de l’Union européenne jusqu’à la conclusion formelle de l’accord de retrait, à condition que la révocation qui a été décidé conformément aux exigences constitutionnelles des États membres, soit officiellement notifiée au Conseil européen et n’entraîne pas de pratique abusive», a stipulé le haut tribunal de l’Union européenne dans un communiqué.

EU Court of Justice @EUCourtPress

Un groupe de législateurs écossais ont demandé à un tribunal de révoquer unilatéralement la demande du Royaume-Uni au titre de l’article 50 du traité de Lisbonne avant l’échéance du 29 mars 2019 fixée pour le Brexit. Les députés anti-Brexit ont porté la question très controversée devant la Cour européenne de la justice dans l’espoir que cela ouvrirait la voie à un éventuel deuxième référendum, permettant aux citoyens de reconsidérer leur vote.

«Le Royaume-Uni peut prendre cette décision unilatéralement – sans le consentement préalable des autres États membres (de l’UE). Cela remet la décision de notre avenir entre les mains de nos propres représentants élus», a déclaré Jo Maugham, l’un des avocats impliqués dans cette affaire.

L’article 50 stipule que tout État membre est en droit de décider de quitter l’Union européenne conformément à ses propres règles constitutionnelles.

LIRE PLUS: Le Royaume-Uni ne révoquera pas l’article 50, qui a déclenché le processus du Brexit – Porte-parole de May

Le Parlement britannique entamera des débats de cinq jours sur la proposition du Premier ministre Theresa May le 4 décembre et se prononcera sur l’accord approuvé par l’UE le 11 décembre.

Vous aimez cet article? Partagez-le avec vos amis!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :